Icon Tel 0 899 650 515** du Lundi au Samedi - 9h / 20h

Guide Belfast

avec Bourse des Voyages

Guide de voyage

Belfast

Drapeau Royaume-Uni

Tous les guides des villes de l' Irlande du Nord :

Caracteristiques de la ville

Tristement célèbre pour les troubles dont elle a été le théâtre, Belfast n'en est pas moins une jolie ville, désormais très sure et située au coeur d'un magnifique écrin naturel.
Elle se distingue en Irlande pour sa tradition industrielle : le lin d'abord, au 18e siècle, puis les chantiers navals depuis le 19e jusqu'à aujourd'hui (on y construisit le Titanic).
La visite du centre-ville à l'architecture victorienne est très agréable. La vie nocturne y est particulièrement animée et les bars et les clubs s'y multiplient. Il est ensuite possible de découvrir, avec un guide, l'autre visage de la ville : les quartiers périphériques catholiques et protestants marqués par l'histoire. Enfin la côte d'Antrim est l'une des plus belle d'Irlande, elle se visite aussi bien à vélo qu'en voiture ou en bus.

Nombre d'habitants

La ville de Belfast compte environ 277 200 habitants (estimation de 2001) et il y a environ 500 000 habitants dans toute l'agglomération.

Histoire

Belfast doit son nom à Faset qui est une rivière qui traverse la ville. En effet, cette appellation vient de l'irlandais Béal Feirste qui se traduit « l'embouchure de la Farset ».
L'âge de bronze marque le début de l'occupation du site de la ville.
Elle a été fondée en 1170 avec l'édification d'un château normand. Les écossais et les anglais se sont succédés à exercer leur empire sur la ville. Les écossais presbytériens ont été les plus privilégiés, parmi les protestants qui bénéficiaient d'une autorisation, concédée par ces envahisseurs, d'immigrer dans la ville.
L'industrie du lin a été installée vers la fin du 17e siècle, par des huguenots français qui se sont investis dans la ville.
Les chantiers navals ont permis l'évolution de Belfast dans le 19e siècle. Son port a fait l'objet d'une extension.
L'industrie navale Harland and Wolff a bâti le Titanic en 1909.
Belfast a été déclarée capitale de l'Irlande du Nord en 1922, à la suite de la partition.
Le conflit entre les catholiques républicains et les protestants loyalistes a commencé en 1969.
Le « Bloody Friday », perpétré par l'IRA, a eu lieu en 1972, faisant 9 morts et quelques 130 blessés. Il s'agit d'une série d'attentats à la bombe, en représailles au « Bloody Sunday », un nom attribué à la fusillade qui s'est produite dans la ville de Derry, des mois auparavant.
En 1998, il y a eu le Good Friday ou la ratification de l'accord du Vendredi Saint. Cela marque le début d'un processus de paix.
L'IRA a renoncé aux conflits armés.
Un gouvernement semi-autonome, favorisant le partage de pouvoir entre catholiques et protestants, a été formé en Irlande du Nord en 2007.

Géographie

Belfast est la capitale de l'Irlande du Nord. La ville est localisée dans le Comté d'Antrim, dans la partie Nord Est du pays. Encerclée par des collines, elle est érigée au niveau de l'embouchure de la rivière Lagan.

Comment se déplacer en ville ?

La ville de Belfast propose divers moyens de transport, bus,train, taxis, vélos
Bus: le réseau de bus de Belfast, comprend douze lignes régulières et quelques autres lignes. La compagnie Ulsterbus gère les liaisons avec les autres villes d'Irlande du Nord.
Train: NI Railways exploite trois lignes ferrées reliant Belfast à sa banlieue et aux grandes villes d'Irlande.
Taxis : Des sociétés privées assurent le transport de voyageurs 7j/7. Les « Taxis Noirs » sont uniquement à destination des quartiers catholiques et protestants de la périphérie (« Belfast Ouest »). Ils sont apparus dans les années 1970 à l'époque où les bus, pris pour cibles, ne desservaient plus ces quartiers.
Location de voitures: La plupart des compagnies internationales sont présentes à Belfast, à l'aéroport comme en centre-ville.
Vélos : Belfast peut se découvrir à vélo, vous pouvez en louer sur place auprès de plusieurs sociétés.
A pied : Le centre-ville de Belfast est entièrement piétonnier.

Que voir ?

Les sites et monuments à ne pas manquer sont : Le Musée de l'Ulster (1890), La Cathédrale protestante Saint Anne, Le Jardin Botanique, Le Grand Opera de Belfast (1894), Les bâtiments de Queen's, L'université de Belfast (1845), Le City Hall (Hôtel de ville, 1903), Le plus célèbre pub de Belfast, Le Crown Liquor Saloon, à la façade ornée de faïences, Les « Murals » des quartiers populaires catholiques et protestants (grandes peintures murales déclinées sur le thème du conflits nord-irlandais. Pour s'y rendre, prendre un « Taxi Noir », dont les chauffeurs ont aussi la casquette de guides).
Les musées : Le Musée des Traditions et des Transports d'Ulster (Ulster Folk and Transport Museum).

Que faire ?

-Profiter des nombreux pubs et clubs de la ville, très réputée pour sa vie nocturne, surtout dans le quartier de Golden Mile.
-Suivre à vélo la superbe route côtière au Nord de Belfast (Scenic Road)
-Faire le marché couvert de St Georges, le plus ancien d'Irlande, qui abrite chaque vendredi le plus grand marché de poisson de l'île.

Achats ?

Belfast est une ville réputée pou son linge de table et son linge de maison en lin (une spécialité de Belfast), sa musique et son whisky.

Gastronomie et recette(s) du terroir

Une des spécialités de la région est l'Ulster Fry, équivalent d'un petit déjeuner anglais constitué d'oeufs brouillés, de bacon, de saucisses, de boudin, de soda bread (pain traditionnel), de potatoe bread (pain de pommes de terre), de champignons, de tomates et de porridge.
Goûter aussi le fish and chips (beignet de poisson et frites).
Les bière irlandaises (Guinness, Harp, Smithwhick's, Beamish...), le whisky et le Baileys (crème de whisky).

Que voir dans la région ?

Dans les alentours de belfasr divers sites touristiques sont à voir.
La côte d'Antrim, une des plus belles d'Irlande avec ses neuf "glens" (gorges creusées par des rivières), où se trouve notamment la Chaussée des Géants, curiosité géologique classée au patrimoine mondial de l'humanité, constituée de colonnes de basalte hexagonale qui jaillissent de terre en bord de mer.
-La distillerie de Whiskey Bushmills.
-Le pont suspendu en corde qui permet de rejoindre l'îlot de Carrick-a-Rede, haut lieu de pèche au saumon d'octobre à mars.
-La superbe région des Mourne Montains.
-La ville de Londonderry, haut lieu d'histoire, aux fortifications médiévales préservées.

Santé ?

Deux semaines avant le départ, au plus tard, pensez à faire votre demande de carte européenne d'assurance maladie auprès de votre caisse. Si vous êtes confronté à une urgence, faites le 999. Pour accéder à la liste des hôpitaux, vous pouvez vous rendre sur le Hôpitaux de Belfast.

Décalage horaires

Il y a une heure de décalage horaire entre la France et Belfast, que ce soit en été ou en hiver. Il est déjà midi à Paris, quand il est encore11h du matin à Belfast.

partir en Royaume-Uni

Ville de départ

Destination

Date de départ

Flexibilité

Durée

Budget par personne

Réserver votre vol

belfast

Belfast
Informations pratiques

Comment y aller ?

La trajet de Paris à Belfast peut s'effectuer en avion.
La durée de vol est de 50 min en moyenne.
Les compagnies aériennes Aer Lingus, Flybe et British Airways proposent des vols réguliers au départ de Paris CDG.

Aéroport le plus proche

Aéroport de Belfast (BFS).
Distance:30 km du centre-ville.
Aéroport de Belfast (en anglais).

belfast

Belfast
Ressources

Bibliographie

Eureka Street de John MacLiam Wilson (1999)
Tango bleu d'Eoin McNamee (2003)
Irlande, nuit froide de Deirdre Madden (2004)
Intimes convictions de Kate O'Riordan (2004)

Filmographie

« Odd Man Out » - Carol Reed (1947)
« Secret Défense » - Ken Loach (1990)
« Jumpers » - Konrad Jay (1997)
« Divorcing Jack » - David Caffrey (1998)
« Pile poil » - Barry Levinson (2000)
« The Boxer » - Brian Drysdale (1979)


<