Icon Tel 0 899 650 515** du Lundi au Samedi - 9h / 20h

Guide Iqaluit

avec Bourse des Voyages

Guide de voyage

Iqaluit

Drapeau Canada

Tous les guides des villes du Nunavut :

Caracteristiques de la ville

Iqaluit est une petite ville de quelques milliers d'habitants, centre administratif de la vaste région du Nunavut, à l'extrême nord-est du Canada. La ville est récente mais elle propose quelques intéressants sites touristiques. Elle permet d'aller à la rencontre de la culture inuit : si les Inuits ne sont plus nomades comme auparavant, ils n'en demeurent pas moins fidèles à leurs traditions et à leur art, dont la découverte est passionnante.
La fin de l'hiver et l'été sont propices à des échappées dans la banquise qui entoure la ville : les espaces naturels y sont d'une grande beauté. Avec de la patience, l'observation de la faune arctique se révèle enfin très enrichissante

Nombre d'habitants

La ville de Iqaluit compte 6 184 habitants (estimation de 2006).

Histoire

En Inuktitut (langue inuit), Iqaluit signifie « beaucoup de poissons ».
700 avant JC : premières installations des Dorsétiens, civilisation précédent l'arrivée des Inuits, autour de l'actuel emplacement d'Iqaluit.
1000 après JC : les Thuléens, ancêtres des Inuits, migrent à leur tour dans la région.
1576 : le navigateur anglais Martin Frobisher pénètre dans Frobisher Bay dans le but de trouver la route du Nord-Ouest vers l'Orient. S'ensuivront plusieurs voyages d'exploration dans la région et de nombreux contacts avec les Inuits.
18e-20e siècle : La chasse à la baleine, puis le commerce des fourrures, amènent bon nombre d'européens dans la région. Les contacts avec les Inuits s'intensifient.
1942 : fondation de la base américaine de Frobisher Bay à l'emplacement d'Iqaluit.
1955 : Frobisher Bay devient un centre de construction (Dew Line) et attire des centaines d'ouvriers. Les Inuits commencent à s'y installer.
1959 : arrivée de professeurs, de médecins et d'administrateurs envoyés par le gouvernement canadien.
1963 : Les forces armées américaines quittent les lieux et la ville devient le centre administratif de l'Arctique de l'est.
1979 : Frobisher Bay est officiellement une ville.
1987 : La ville reprend son nom originel d'Iqaluit.
1999 : Iqaluit est déclarée capitale du Nunavut, devenu officiellement un nouveau territoire du Canada.

Géographie

Iqaluit est située au nord-est du Canada sur l'île de Baffin, au bord de l'océan Arctique, dans la baie de Frobisher. Située sur le cercle Arctique, c'est la capitale la plus froide du Canada. On y voit des aurores boréales en hiver et au printemps.

Comment se déplacer en ville ?

Iqaluit n'a pas de transports publics, mais plusieurs compagnies de taxi y offrent leurs services. La ville est de petite taille, aussi les déplacements peuvent-ils se faire à pied. Le motoneige est le mode de transport personnel le plus couru, ainsi que les véhicules tout-terrain.
Noter qu'il n'y a pas de routes au Nunavut : seules les villes sont dotées de chaussées.

Que voir ?

L'assemblée Nationale du Nunavut, un bâtiment à l'architecture exceptionnelle décoré de motifs traditionnels Inuits.
L'église Saint Jude, cathédrale anglicane, en forme d'igloo et l'église Saint-Simon.
Le musée Nunatta Sunakkutaangit avec sa collection d'artisanat inuit et de photographies historiques .
Le Centre des visiteurs Unikkaarvik, avec sa bibliothèque d'information et ses vidéos en libre consultation. Les anciens bâtiments de la Compagnie de la Baie d'Hudson à Apex.
Le parc territorial de Sylvia Grinnell, à une demi-heure à pied de la ville et déjà au c?ur de la toundra. Voir sa rivière et ses cascades, ses quarante espèces d'oiseaux ainsi que ses sites archéologiques Thuléens.

Que faire ?

En hiver, faire une balade en traîneau à chien sur la banquise, afin de découvrir les paysages, avec un guide Inuit. S'immerger dans la vie des Inuits : pêche au phoque et construction d'igloos.
Faire également un raid en motoneige.
En été, sortir en bateau dans la baie, pratiquer le rafting ou le kayak, le trekking et la randonnée pédestre dans les parcs territoriaux de Grinnell ou de Katannilik. Pêcher l'omble arctique dans les rivières.

Achats ?

Au Nunavut s'est maintenue une activité artistique et artisanale exceptionnellement dynamique. L'art Inuit est très prisé et c'est à Iqaluit que l'on peut trouver les plus belles pièces pour les prix les plus raisonnables, en s'adressant aux artistes mêmes, sculpteurs, couturiers, tisserands et sérigraphes.
On trouvera des sculptures de stéatite (pierre à savon), d'ivoire ou d'os, des bijoux ainsi que des vêtements à la fois chauds, beaux et solides : kamiks (bottines en peau), parkas, mitaines, amoutiqs (parkas pour femmes), et tissus imprimés à motifs traditionnels inuits.
La Communauté de Cape Dorset abrite des sculpteurs de renom international que l'on peut voir travailler.

Gastronomie et recette(s) du terroir

La gastronomie du nord est principalement à base de poisson : crustacés, fruits de mer, turbot, saumon... L'omble arctique, souvent dégusté cru, est un plat traditionnel, au même titre que le muqtuq (peau de baleine), le maktak (viande de béluga) et la viande de phoque.
Parmi les plats moins spécifiques, goûter au steak de caribou et au b?uf musqué.
Accompagner le tout de pain bannock, ce pain traditionnel du continent américain dont les Inuits sont friands.

Que voir dans la région ?

La région est riche en superbes paysages nordiques : montagnes, fjords, îles et bien sûr banquise s'offriront aux amoureux de nature. On peut également observer la faune locale avec précaution : ours polaires, phoques, caribous, baleines et narvals.
Traverser le parc national de Auyuittuq sur l'île de Baffin, en empruntant la passe Akshayuk, idéale pour la randonnée ou le ski. Y voir le Mont Thor aux parois ininterrompues qui comptent parmi les plus hautes du monde. Visiter aussi le parc de Quttinirpaaq sur l'île d'Ellesmere, et la réserve ornithologique de l'île de Bylot.
Visiter le centre des métiers d'art d'Uqqurmiut, ses tissages et ses gravures d'artistes inuits renommés.

Santé ?

Veillez à prévoir une assurance, car les frais médicaux sont élevés.
Le numéro d'urgence est le 911.
L'hôpital de Iqaluit est le Qikiqtani General Hospital (Tél. 001 867 975 8600).

Décalage horaires

Il y a six heures de décalage entre Paris et Iqaluit. S'il est midi à Paris il est 6h du matin à Iqaluit.

partir au Canada

Ville de départ

Destination

Date de départ

Flexibilité

Durée

Budget par personne

  • Combiné hôtels Combiné Québec / Toronto 3*

    Voyage Québec

    Paris - Québec City

    Vol + Hôtel
    9 jours - 9 nuits
    à partir de 1269 €
  • Autotour Découverte du New Brunswick

    Voyage Québec

    Paris - Québec City

    Vol + Circuits
    14 jours - 14 nuits
    à partir de 1455 €
  • Autotour Saveurs Canadiennes

    Voyage Ontario

    Paris - Ottawa

    Vol + Circuits
    16 jours - 16 nuits
    à partir de 1469 €

Réserver votre vol

iqaluit

Iqaluit
Informations pratiques

Comment y aller ?

Avion : Air Canada propose des vols réguliers au départ de Paris Charles de Gaulle et à destination de Toronto ou Ottawa au Canada, où l'on peut ensuite prendre une correspondance pour Iqaluit avec First Air ou Canadian North. Compter 20 heures de vol en moyenne, correspondances comprises. Les meilleurs tarifs des compagnies aériennes sont disponibles sur bourse-des-vols.com.

Aéroport le plus proche

L'aéroport de Iqaluit (YXY) se situe à 1,5 km du centre-ville. Il est possible de s'y rendre en taxi. Pour en savoir plus cliquez sur le site de l'aéroport d'Iqaluit.

iqaluit

Iqaluit
Ressources

Filmographie

« L'espion qui m'aimait », de Lewis Gilbert (1977)


<