Icon Tel 0 899 650 515** du Lundi au Samedi - 9h / 20h

Guide Islamabad

avec Bourse des Voyages

Guide de voyage

Islamabad

Drapeau Pakistan

Tous les guides des villes du Pakistan :

Caracteristiques de la ville

Islamabad est la capitale du Pakistan. Son nom signifie "la ville de l'Islam".
Récente et propre, elle est divisée en plusieurs districts spécialisés dans un domaine distinct (district commercial, diplomatique, industriel, universitaire...).

Nombre d'habitants

La ville d'Islamabad compte environ 1 151 900 habitants (estimation 2011).

Histoire

Islamabad est une ville récente. Après l'indépendance du pays en 1947, le Pakistan souhaite rééquilibrer le territoire, dont le centre administratif et culturel est basé trop au sud, à Karachi. La construction d'Islamabad, au nord, est pensée à partir de 1958. Les travaux débutent en 1961 et durent près de dix ans. Désignée comme étant la nouvelle capitale en 1967, elle connaît une expansion ultra-rapide.
A la fin des années 2000, la ville connaît la montée de l'islamisme et doit faire face à plusieurs attentats.

Géographie

Située au nord du Pakistan, Islamabad est une ville du Penjab. Elle est bâtie sur le plateau du Potohar, au sud des collines de Margalla, à une altitude comprise entre 490 et 620 m. Elle possède une surface de 906 km².

Comment se déplacer en ville ?

La ville d'Islamabad propose divers modes de transport, bus, taxi ou voiture, au choix.
Le bus : les véhicules des compagnies Dewan Express Bus Service et Daewoo Motorway Bus Service desservent Islamabad.
La taxi : ils permettent de circuler facilement en ville. La plupart sont reconnaissables à leur couleur jaune et noire. Comme ils ne disposent pas de compteur, il est recommandé de convenir du prix avant de monter.
La voiture : plusieurs compagnies locales et internationales disposent d'une agence en ville.

Que voir ?

La ville d'Islamabad dispose de nombreux sites touristiques à voir. Les visiteurs se rendront principalement au parlement, à la résidence du président Aiwan-e-Sadr, à la Cour Suprême, à la galerie d'art nationale, à l'herbier national, au zoo, au barrage de Khanpur et de Simli, au monument national et au point de vue de Daman-e-Koh.
Vous pourrez également découvrir des musées comme le Musée d'histoire nturelle, le Musée de Taxila, le Musée du Pakistan, le Musée de l'armée, le Musée Lok Virsa ainsi que le Musée d'Islamabad.
D'autres sites comme la mosquée Shah Faisal, la tombe de Bari Imam, le jardin Rose et Jasmin, le parc Fatima Jinnah, le parc japonais ou le parc de Chattar bagh pourront retenir toute votre attention.
Site de l'Office du tourisme d'Islamabad.

Que faire ?

- Visiter les multiples marchés de la ville comme le marché Sitara ou le Blue Area.
- Découvrir le désert à bord d'une jeep.
- Pratiquer l'escalade dans les montagnes Pamir, Hindu Kush, Karakorum ou dans l'Himalaya.
- Organiser une excursion sur les rives du lac Rawal.
- Découvrir la région en VTT.

Achats ?

Les touristes pourront acheter à Islamabad divers objets en bois sculpté, des articles en cuivre ou en argent, des poteries, des bracelets et bijoux anciens, des pierres semi-précieuses (lapis-lazuli), des sacs, des chaussures et des sandales en cuir. Vous pourrez également acquérir des textiles de toutes sortes avec des tapis de laine tissés à la main, des saris, des caftans de laine, des broderies ornées de petits miroirs, des soies et des tissus de Boukhara, ainsi que des châles du Cachemire. N'hésitez pas à discuter des prix, le marchandage étant ici un véritable rituel.

Gastronomie et recette(s) du terroir

Les plats : les viandes et les volailles avec des sauces épicées (masala), cuites en ragoût (bhuna ghost), au four (tandoori), macérés dans du yaourt (korma) ou en brochettes (kebab), le biryani (riz cuit à l'étouffé, assaisonné, servi avec une sauce de viande de poulet, de mouton ou du poisson), le pilao (même chose en moins épicé), le sag ghost (curry d'agneau aux épinards), les lentilles (dal), la raita (sauce au yaourt épicée de sel, de poivre et de coriandre), les galettes de blé (chapati, paratha et naan).
Les desserts : les halvas (friandises à base de noix ou de caramel fourré aux amandes et aux pistaches), le shahi tukra (crème aux pistaches et aux amandes).
Les boissons : le lassi (yaourt liquide glacé), le thé noir avec du lait, du sucre et de la cardamome.

Que voir dans la région ?

Aux alentours d'Islamabad, de nombreux sites sont à voir.
Karachi, le port de pêche, le mausolée Quaid-i-Azam, la mosquée Masjid-i-Tuba, le Musée national de Karachi ; Lahore avec son palais, le fort de la place Hazuri Bagh, la porte de l'Eléphant, la Moti Masjid, le palais des miroirs, les jardins de Shalimar, la mosquée Badshahi, le fort Rouge ; Darra et ses ateliers d'artisans.

Santé ?

La mise à jour du DTP est obligatoire. Les vaccinations contre les hépatites virales A et B, la méningite à méningocoque A et C et la fièvre typhoïde peuvent également être recommandées.
En cas d'urgence, composez le 15.

Hôpitaux à Islamabad
Shifa International Hospital
Pitras Bukhari Rd
+92 0 51 460 36 66.
+92 0 51 486 30 87.

Pakistan Institute of Medical Center
Sector G-8/3
+92 0 51 926 11 70.

Décalage horaires

En été : + 3h
En hiver : + 4h

partir au Pakistan

Ville de départ

Destination

Date de départ

Flexibilité

Durée

Budget par personne

Réserver votre vol

islamabad

Islamabad
Informations pratiques

Comment y aller ?

Le trajet jusqu'à Islamabad peut s'effectuer en avion. La durée de vol de 15h en moyenne. Des vols avec escales sont proposés par des compagnies comme Qatar Airways, Emirates, Etihad Airways, airberlin, Lufthansa et British Airways.

Aéroport le plus proche

Aéroport : Aéroport d'Islamabad.
Distance : 8 km.
Site de l'aéroport d'Islamabad.

islamabad

Islamabad
Ressources

Bibliographie

Insiders, Tome 3 : Missiles pour Islamabad de Bartoll et Garreta, 2005.
Le Journal de Yalda, de Yalda Rahimi et Marion Ruggieri, 2005
Insiders - Tome 4 : Le Piège afghan de Garreta et Bartoll, 2005.
Bin Laden, la traque - SAS Tome 4 de Martin Eden et César, 2007.

Filmographie

Islamabad : Rock City de Susan Sarandon, 2001.


<