Icon Tel 0 899 650 515** du Lundi au Samedi - 9h / 20h

Guide Mamoudzou

avec Bourse des Voyages

Guide de voyage

Mamoudzou

Drapeau France

Tous les guides des villes de Mayotte :

Caracteristiques de la ville

Mamoudzou est la plus grande ville et la capitale de Mayotte.
C'est une ville grouillante d'activités où se côtoient tradition et modernité.
Mamoudzou est composé, en plus du centre ville, de 7 villages différents : Cavani, Kawéni, Mtsapéré, Passamainti, Vahibé, Tsoundzou I et Tsoundzou II.

Nombre d'habitants

La ville de Mamoudzou compte environ 58 200 habitants (estimation 2012). C'est la ville la plus peuplée de Mayotte.

Histoire

Les premières migrations vers l'île de Mayotte s'amorcent au VIIIè siècle.
Au IXè siècle, des marchands perses et arabes arrivent sur l'île, apportant avec eux la religion islamique qui est encore actuellement la religion majoritairement pratiquée sur l'île.
Les Portugais et les Hollandais sont les premiers Européens à faire leur entrée à Mayotte au XVIè siècle.
L'inauguration de la Mosquée Royale a lieu en 1538.
Au XVIIè siècle, c'est au tour des Anglais et des Français de faire leur apparition sur l'île.
De nombreuses guerres ont lieu entre les différents sultans des îles des Comores au XVIIIè siècle. Ces guerres auront des conséquences catastrophiques sur Mayotte, car elles vont contribuer à son dépeuplement et à sa ruine.
Le 25 avril 1841, le sultan Andriantsouly cède Mayotte à la France pour obtenir sa protection. A partir de cette date, Mayotte dépend administrativement de l'île de la Réunion.
Le protectorat français s'étend à tout l'archipel des Comores le 30 mars 1896 et Mamoudzou en devient la capitale.
En Décembre 1974, Mayotte est la seule île de l'archipel qui, suite à un référendum, veut conserver ses liens avec la France, les autres îles souhaitant obtenir leur indépendance.
Suite aux résultats du référendum, Mayotte devient une collectivité territoriale française en 1976.
En 2001, le statut de Mayotte change et l'île devient une collectivité départementale d'outre-mer.

Géographie

Capitale de l'archipel de Mayotte, Mamoudzou se situe sur la côte nord-ouest de la Grande Terre, la plus grande île de l'archipel. Sa superficie est d'environ 42km².

Comment se déplacer en ville ?

Mamoudzou propose divers modes de transport, taxi-ville, taxi-brousse ou location au choix.
Taxi-ville : c'est le taxi qui fait office de transport en commun à Mamoudzou. Collectif, il est très bon marché et s'arrête à la demande.
Taxi-brousse : il s'agit d'un bus qui ne démarre que lorsque le chauffeur le juge suffisamment remplit et qui s'arrête à la demande. Le prix du billet varie en fonction de la distance.
Location de voitures : de nombreux loueurs de voitures sont présents à l'aéroport et dans le centre de Mamoudzou. Attention, si vous choisissez de louer votre voiture à l'aéroport, vous devrez payer 15 euros de plus pour la traversée en barge (barque traditionnelle) vers la ville de Mamoudzou.

Que voir ?

La capitale mahoraise dispose de divers sites touristiques à voir. Les touristes peuvent ainsi se rendre à l'ancienne mosquée blanche, à la place Mariage, à l'église, au promontoire de Mahabou et à l'ancienne résidence du gouverneur de Mayotte.
Site de l'Office du tourisme de Mayotte.

Que faire ?

- Se balader sur le petit port de Plaisance.
- Faire ses courses au marché haut en couleurs de Mamoudzou.
- Arpenter la rue du Commerce, centre commerçant de la ville.

Achats ?

Pour faire ses achats, rien ne vaut le marché, le plus grand de l'île et la rue du Commerce.
Les touristes y dénicheront des articles brodés, des bijoux artisanaux souvent incrustés de corail, de la vannerie, des objets en bois sculpté ou encore de l'essence d'Ylang-Ylang.

Gastronomie et recette(s) du terroir

Les plats : Le trovi ya nadzi (ragoût de viande ou de poisson cuit dans du lait de coco accompagné de bananes plantain), le mataba (feuilles de manioc à l'ail, viande ou poisson, lait de coco), le kakamoku (soupe à base de poissons, tomates, citron et piment), le pilao (sorte de paëlla), le putu-putu : sauce très pimentée qui accompagne presque tous les repas, le poisson (mérou, espadon, poulpe et thon jaune ou rouge).
Les desserts : L'oubou (bouillie de farine sucrée au manioc).
Les boissons : Le jus de baobab, le trembo (jus extrait du palmier ou du cocotier, existant en version alcoolisée ou pas).

Que voir dans la région ?

Aux alentours de Mamoudzi, divers sites touristiques sont à voir.
Le village de M'tsamboro (île Brandrélé) ; le rocher à Dzaoudzi, le lac Dziani, les plages de Moya et Papani (île de Petite Terre) ; le Mont Choungui, la plage de N'Guja, le village de Bouéni, le musée de l'Ylang-Ylang, Sada, la pointe de Saziley ; la cascade de Soulou.

Santé ?

Pensez à prendre votre carte Vitale, demandée lors de tout acte médical.
Aucun vaccin n'est obligatoire, mais il est conseillé de faire les vaccins contre les hépatites A et B, DT Polio, typhoïde.

Hôpital de Mamoudzou :
Centre hospitalier de Mayotte
BP 04, 97600 Mamoudzou
02 69 61 80 00.

Décalage horaires

En été : +1h
En hiver : +1h

partir à France

Ville de départ

Destination

Date de départ

Flexibilité

Durée

Budget par personne

Réserver votre vol

mamoudzou

Mamoudzou
Informations pratiques

Comment y aller ?

Le trajet pour rejoindre Mamoudzou peut s'effectuer en avion jusqu'à Dzaoudzi. La durée de vol depuis Paris est de 23h environ. Des compagnies comme Kenya Airways et Air Austral proposent des vols avec escales au départ de l'aéroport de Paris Charles de Gaulle. Il faut ensuite emprunter une navette maritime afin de relier Dzaoudzi à Mamoudzou.

Aéroport le plus proche

Aéroport : Aéroport International de Dzaoudzi (Code IATA : DZA).
Distance : 8,8km
Site internet de l'aéroport de Dzaoudzi.

mamoudzou

Mamoudzou
Ressources


<