Icon Tel 0 899 650 515** du Lundi au Samedi - 9h / 20h

Guide Ouagadougou

avec Bourse des Voyages

Guide de voyage

Ouagadougou

Drapeau Burkina Faso

Tous les guides des villes du Burkina Faso :

Caracteristiques de la ville

Ouagadougou est la capitale administrative et la plus grande ville du Burkina Faso, plus connue sous le nom de Haute-Volta jusqu'en août 1984.
Elle reste le plus important pôle économique du pays, mais aussi la capitale du cinéma africain où est organisé le Festival Panafricain du Cinéma et de la Télévision de Ouagadougou (FESPACO).

Nombre d'habitants

Ouagadougou compte environ 2 millions d'habitants (estimation 2012).

Histoire

Ouagadougou est fondée à l'époque de Kombemtinga, au XIè siècle par les Nyonyonsé.
En 1441, elle devient la capitale de l'empire mossi.
Elle devient également le lieu de résidence des empereurs en 1681.
Elle prend le titre de capitale de la Haute Volta dès 1919.
Le chemin de fer est aménagé en 1954, ce qui permet à la ville de se développer considérablement dans le domaine économique.
L'année 1958 est marquée par la proclamation de la République de Haute-Volta.
Le 4 août 1984, la Haute-Volta devient le Burkina Faso mais Ouagadougou reste toujours la capitale du pays.

Géographie

Ouagadougou se situe au centre de Burkina Faso, au c?ur d'une région agricole. La ville possède un grand lac (où sont disposés des barrages) et de nombreux cours d'eau.

Comment se déplacer en ville ?

La ville de Ouagadougou propose divers modes de transport, bus, taxi ou voiture.
Le bus : les 11 lignes de bus de la société SOTRACO SA sillonnent la ville et ses alentours.
Le taxi : les taxis sont disponibles sur les grandes avenues de Ouagadougou.
La voiture de location : vous pouvez louer des 4x4 auprès de l'agence Hamadou.

Que voir ?

La ville de Ouagadougou dispose de nombreux sites touristiques à voir. Vous pouvez vous rendre au Musée National, au Musée de la Musique et au palais du Mogho Naaba pour découvrir l'architecture soudano-sahélienne.
Les parcs valent également le détour comme le parc Tambi Kaboré ou le square Naba Koom.
Site d'informations sur Ouagadougou

Que faire ?

- Visiter le village artisanal de Ouagadougou et faire la connaissance des meilleurs artisans ouagalais ou assister à la fabrication d'objets artisanaux.
- Flâner dans le jardin de l'amitié Ouaga-Loudun.
- Rejoindre l'un des nombreux maquis dansants de Ouagadougou (restaurants en plein air).

Achats ?

Il est intéressant de rapporter des batiks, des bronzes, de la sculpture sur bois, des objets en cuir et des instruments de musique (balafon).

Gastronomie et recette(s) du terroir

Les plats : viande en brochettes, capitaine (poisson), Tô (plat à base de mil, qui peut se manger avec la sauce aux gombos), dégué (yaourt à base de mil).
Les boissons : Dolo, boisson à base de mil rouge.

Que voir dans la région ?

Aux alentours de Ouagadougou, plusieurs sites sont à visiter.
Laongo ; Bazoulé ; Pô.

Santé ?

Avant de partir, il est vivement conseillé de contracter une assurance couvrant les frais médicaux et le rapatriement sanitaire.
La vaccination contre la fièvre jaune est obligatoire.
Il est conseillé d'effectuer un rappel du DT Polio et de se faire vacciner contre les hépatites A et B, la fièvre typhoïde et la méningite à méningocoque.
Prévoyez des vêtements couvrants et des répulsifs pour lutter contre les piqûres de moustiques, susceptibles de transmettre le paludisme.

Hôpitaux à Ouagadougou :
Centre médical international
50 30 66 07.
70 20 00 00.

Clinique les Flamboyants
50 30 76 00.

Décalage horaires

En été : - 2h
En hiver : - 1h

partir au Burkina Faso

Ville de départ

Destination

Date de départ

Flexibilité

Durée

Budget par personne

Réserver votre vol

ouagadougou

Ouagadougou
Informations pratiques

Comment y aller ?

Le trajet jusqu'à Ouagadougou peut s'effectuer en avion. La durée de vol depuis Paris est de 5h30 heures en moyenne. Des compagnies comme Air France proposent des vols directs depuis l'aéroport Paris CDG.

Aéroport le plus proche

Aéroport : Aéroport de Ouagadougou (code IATA : OUA)
Distance : 3 km

ouagadougou

Ouagadougou
Ressources

Bibliographie

La case aux fétiches, de Bwéni Soalma, 2008 - Editions l'Harmattan
Retour à Dori, de Bernard Delmond, 2007 - Editions l'Harmattan.

Filmographie

« Yaaba » - Idrissa Ouedraogo (1989)
Durée : 1h30
Genre : Comédie Dramatique

« Bintou » - Fanta Régina Nacro (2001)
Durée : 31 minutes
Genre : Fiction

« Ouaga Saga » - Dani Kouyaté (2003)
Durée : 1h25
Genre : Comédie


<