Icon Tel 0 899 650 515** du Lundi au Samedi - 9h / 20h

Guide Stavanger

avec Bourse des Voyages

Guide de voyage

Stavanger

Caracteristiques de la ville

Capitale du comté de Rogaland, Stavanger reste la quatrième ville la plus importante de Norvège. Elle est aussi le centre de l'industrie pétrolière norvégienne. En 2008, elle reçoit le titre de capitale européenne de la culture.

Nombre d'habitants

La ville de Stavanger compte environ 124 510 habitants (estimation 2010).

Histoire

Vers 1100, Stavanger évolue peu à peu en métropole commerciale majeure, mais aussi en ville administrative.
A l'occasion de la construction de la cathédrale en 1125, elle est officiellement reconnue comme ville.
La pêche au hareng donne un nouveau souffle à l'économie de Stavanger au XIXe siècle.
En 1970, la région s'oriente vers la production pétrolière.

Géographie

Stavanger se situe au sud-ouest de la Norvège, bordée par la mer du Nord. Elle s'étend sur une superficie de 72 kilomètres carrés environ.

Comment se déplacer en ville ?

La ville de Stavanger propose divers modes de transport, voiture, taxi ou bus, au choix.
La voiture : plusieurs agences de location de voitures officient en ville.
Le taxi : plusieurs compagnies de taxis comme Stavanger Taxi (51 90 90 90) proposent leurs services 7j/7 et 24h/24.
Le bus : quinze lignes de bus desservent la ville de Stavanger.

Que voir ?

La ville de Stavanger dispose de nombreux sites à voir. Les visiteurs se rendront principalement à l'Ovre Holmegate (ou la rue colorée), à la cathédrale et au monument national, Swords in Rock.
Les quartiers qui font la renommée de la ville sont le vieux Stavanger et le quartier moderne.
Plusieurs musées existent dans la ville dont le musée Stavanger, le musée du pétrole, le musée d'archéologie, le musée maritime, le musée de l'impression et le musée du missionnaire.
Site officiel de la région de Stavanger (en anglais)

Que faire ?

- Voir un match de hockey.
- Déambuler sur les plages.
- Skier en hiver.
- Effectuer une visiter de la ferme de l'âge de fer.

Achats ?

Les magasins ouvrent généralement de 9h à 17h (jusqu'à 20 h le jeudi dans certains magasins). Il est intéressant de rapporter des bougies, des vêtements typiques, des produits design, des objets artisanaux, du poisson séché, de l'aquavit et des conserves.

Gastronomie et recette(s) du terroir

Les plats : Smalahove (tête de mouton salée, fumée ou séchée, cuite et servie avec une purée de rutabagas et des pommes de terre), Gravlaks (saumon mariné avec du sel, du sucre et de la cannelle), Fårikål (mouton préparé avec du chou et des grains de poivre), Kjøttkaker (boulettes de viande de b?uf dorées à la poêle servies avec le jus de cuisson, une purée de pois et des pommes de terre).
Les desserts : Multekrem (mûres polaires et crème fouettée).

Que voir dans la région ?

Aux alentours de Stavanger, divers sites touristiques sont à voir.
Le célèbre fjord de Lysefjord ; la falaise Preikestolen ; la cascade de Månafossen et l'accumulation de rochers de Gloppedalsura.

Santé ?

Demandez la carte européenne d'assurance maladie au moins 15 jours avant votre départ.
En cas d'urgence composez le 113.

Hôpital à Stavanger :
Stavanger University Hospital
Postboks 8100, 4068 Stavanger, Norge
+47 51 51 80 52.

Décalage horaires

En été : aucun décalage
En hiver : aucun décalage

partir en Norvège

Ville de départ

Destination

Date de départ

Flexibilité

Durée

Budget par personne

Réserver votre vol

stavanger

Stavanger
Informations pratiques

Comment y aller ?

Le trajet jusqu'à Stavanger peut s'effectuer en avion. La durée de vol depuis Paris est de 3h15 environ, hors escale(s). Des compagnies aériennes comme Air France proposent des vols avec escale(s) au départ de l'aéroport Paris CDG.

Aéroport le plus proche

Aéroport : Aéroport de Stavanger (code IATA : SVG)
Distance :11 km
Site officiel de l'aéroport de Stavanger (en anglais).

stavanger

Stavanger
Ressources

Bibliographie

L'homme qui aimait Yngve de Tore Renberg, 2004.

Filmographie

« North Star » - Nils Gaup (1996).
« Jernanger » - Pal Jackman (2009).
« Nokas » - Erik Skjoldbjærg (2010).


<