Icon Tel 0 899 650 515** du Lundi au Samedi - 9h / 20h

Guide Tegucigalpa

avec Bourse des Voyages

Guide de voyage

Tegucigalpa

Drapeau Honduras

Tous les guides des villes du Honduras :

Caracteristiques de la ville

La ville de Tegucigalpa est à la fois la capitale et la plus grande ville du Honduras.
Jeune et dynamique, elle est également riche de son passé colonial.
Elle est l'une des rares capitales à être dépourvue d'un chemin de fer.

Nombre d'habitants

La ville de Tegucigalpa compte environ 1 126 550 habitants (estimation 2010).

Histoire

Christophe Colomb débarque au Honduras en 1502. Le pays doit son nom à la profondeurs des eaux le bordant, Honduras signifiant littéralement "profondeurs".
Real Villa de San Miguel de Tegucigalpa de Heredia est fondée par les Espagnols en 1578. L'exploitation des mines d'or et d'argent de sa région lui permettent un développement conséquent.
Le pays acquiert son indépendance en 1821, brièvement interrompue en 1822 par un rattachement au Mexique. L'Université nationale autonome du Honduras ouvre ses portes à Tegucigalpa en 1847. Elle gagne son statut de capitale du pays en 1880, tandis que la ville voisine de Comayagüela y est annexée dans les années 1930.
Tegucigalpa est frappée par le cyclone tropical Mitch en 1998, occasionnant d'importants dégâts et des reconstructions en conséquence.

Géographie

Située au centre du Honduras, Tegucigalpa est la capitale du pays et du département de Francisco Morazán. Elle est bâtie à une altitude de 900 m et couvre une superficie de 201,5 km². Elle est traversée par la rivière Choluteca.

Comment se déplacer en ville ?

La ville de Tegucigalpa propose divers modes de transport, voiture, taxi et bus, au choix.
La voiture : plusieurs compagnies internationales de location ont leur enseigne dans la ville.
Le taxi : il peut être collectif ou individuel. Il est conseillé de négocier le prix de la course avant le départ.
Le bus : ils sillonnent toute la ville et peuvent se présenter sous la forme de minibus ou de car à double étage.

Que voir ?

La ville de Tegucigalpa dispose de nombreux sites touristiques à voir. Les visiteurs se rendront au palais du congrès national, au théâtre Manuel Bonilla et à la place Morazan.
Les sites religieux présentent aussi un fort intérêt, comme la cathédrale de l'archange Saint-Michel, l'église de la Miséricorde (Mercy church), l'église du Calvaire, l'église Saint-François, le Christ du Picacho et la basilique de Suyapa.
La ville propose aussi divers musées tels la Galerie nationale d'art, le Musée historique de la République, le Musée de l'homme hondurien, le Musée national Villa Roy, le Musée d'histoire et le Musée de l'air.
Pour vos instants nature et détente, ne manquez pas de vous rendre au magnifique parc de La Leona, au parc de la Concorde, au parc des Nations-Unies et au jardin zoologique.
Site de l'Office de tourisme du Honduras.

Que faire ?

- Faire du shopping dans les marchés de la ville (mercado San Pablo, mercado San Isidro et mercado San Miguel).
- Explorer le parc national de la Tigra et découvrir sa faune et sa flore (quetzal, pumas...).
- S'offrir une descente du Rio Negro en cayuco (pirogue à moteur).
- Partir en trekking de quelques jours dans la jungle à la rencontre des indiens Mosquitos, Paya et Sumo.

Achats ?

Vous pourrez acheter sur place des sculptures en bois, des objets d'artisanat en cuir, des chapeaux, des colliers de perles, des instruments de musique, des paniers, des broderies, des boîte de cigares, des textiles et autres broderies, ainsi que du rhum.
Nombre de ces articles sont en vente sur les marchés San Isidro, San Pablo et San Miguel.

Gastronomie et recette(s) du terroir

Les plats : les haricots, le riz, les tortillas (galettes de maïs), les bananes frites, les pommes de terre, les poissons ou fruits de mer accompagnés de soupe d'escargots à base de noix de coco, la soupe de mondongo (tripes), les tamales (chaussons de maïs fourrés à la viande ou aux légumes), les tortillas con quesillo (galettes de maïs au fromage), le tapado (ragoût de viande et de manioc).
Les boissons : les jus de fruits tropicaux à base de lait ou d'eau sucrée, les rhums Ron Flor de Caná, Ron Plata et Yuscarán, la chicha (boisson à base de maïs), le guaro (alcool de canne à sucre).

Que voir dans la région ?

Aux alentours de Tegucigalpa, divers sites touristiques sont à voir.
Les parcs nationaux de La Muralla, Celaque, Cusuco et Pico Bonito ; les îles Roatant, Guanaja et Utila ; le village pittoresque des pêcheurs d'Amapala ; les plages magnifiques d'El Tigre ; le quartier de Cristales ; le musée archéologique de Trujillo ; les plages de Tela et la réserve du Rio Platano.

Santé ?

Le vaccin contre la fièvre jaune est obligatoire pour les personnes venant de pays à risque (Afrique subsaharienne, Amérique du Sud...).
Il est conseillé de mettre à jour votre DTP. Les vaccins contre la fièvre typhoïde et les hépatites virales A et B peuvent également être recommandés.
Notez que l'eau du robinet n'est pas potable.
Munissez-vous de produits répulsifs contre les moustiques.
En cas d'urgence médicale, composez le 911.

Hôpitaux à Tegucigalpa
Honduras Medical Center
Colonia Las Minitas
Ave. Juan Lindo
+504 216 1500.

Décalage horaires

En été : - 8h
En hiver : - 7h

partir au Honduras

Ville de départ

Destination

Date de départ

Flexibilité

Durée

Budget par personne

Réserver votre vol

tegucigalpa

Tegucigalpa
Informations pratiques

Comment y aller ?

Le trajet jusqu'à Tegucigalpa peut s'effectuer en avion. La durée de vol est de 31h en moyenne. Des compagnies comme American Airlines, Iberia, DELTA, United et Air France proposent des vols avec escales au départ de Paris CDG.

Aéroport le plus proche

Aéroport : Aéroport Toncontin de Tegucigalpa (Code IATA : TGU).
Distance : 6 km.
Site des aéroports du Honduras.

tegucigalpa

Tegucigalpa
Ressources

Tegucigalpa : promotions vols secs et hôtels


<