Icon Tel 0 899 650 515** du Lundi au Samedi - 9h / 20h

Guide Thessalonique

avec Bourse des Voyages

Guide de voyage

Thessalonique

Caracteristiques de la ville

Thessalonique est la capitale de la Macédoine grecque.
Jeune et dynamique, elle possède une vie culturelle très animée avec ses nombreuses salles de cinéma, ses galeries d'arts et ses cafés. Thessalonique est une ville industrielle riche de son patrimoine, comportant diverses monuments et de très belles églises byzantines.
Capitale européenne de la culture en 1997, elle est aussi nommée, en 2014, Capitale européenne de la jeunesse.

Nombre d'habitants

La ville de Thessalonique compte environ 324 750 habitants (estimation 2011).

Histoire

Le général Cassandre de Macédoine fonde Thessalonique en 315 avant J.-C. et lui donne le nom de son épouse. La ville est envahie par les Romains entre 168 et 148 avant J.-C. Ils y établissent leur état-major et la hissent au rang de capitale de la Macédoine.
Conquise par les Sarrasins puis par les Croisés, elle intègre le bref Royaume de Thessalonique avant d'être reprise par les Byzantins, puis envahie par les Ottomans. Sous leur domination, elle devient un centre où se côtoie diverses cultures et religions, ainsi que divers courants intellectuels et libéraux.
A la suite de la guerre de Macédoine (1903 à 1908), Thessalonique est officiellement intégrée à la Grèce le 10 août 1913. L'Université d'Aristote y est créée en 1926, reflet de son rayonnement intellectuel.
Elle connaît durant la Deuxième Guerre mondiale de lourdes pertes humaines, avec notamment 49 000 Juifs déportés dans les camps d'Auschwitz-Birkenau.

Géographie

Située en Macédoine, Thessalonique est la deuxième ville de Grèce en terme d'habitants. Elle couvre une surface de 17,8 km².

Comment se déplacer en ville ?

La ville de Thessalonique propose divers modes de transports, bus, taxi, voiture ou moto de location.
Le bus : environ 80 lignes tracent leur itinéraire à travers toute la ville.
Les taxis : vous en trouverez facilement à Thessalonique.
La location de voiture ou de moto : plusieurs compagnies sont disponibles sur place.

Que voir ?

La ville de Thessalonique dispose de divers sites touristiques à voir. Les visiteurs se rendront principalement aux murailles, à l'Acropole avec sa vue splendide sur la ville, à l'Arc et aux restes du Palais de Galère.
Les sites religieux présentent un fort intérêt, comme la rotonde Saint-Georges et ses splendides mosaïques, l'église du couvent de Latomou, l'église Achiropiitos et l'église sainte Sophie.
Ne manquez pas les différents musées de Thessalonique, comme le Musée archéologique, le Musée de la culture byzantine, le Musée ethnologique de Macédoine, ainsi que Le Musée macédonien d'art contemporain.
Site de l'Office national du tourisme hellénique

Que faire ?

- Se promener dans les différent quartiers de la ville (Ladadika, Kalamaria et le quartier commerçant de la Tour blanche).
- Monter au quartier de Kastra pour profiter d'une vue magnifique sur la ville, découvrir la ville haute datant de l'époque byzantine.
- Aller au marché et aux puces de Thessalonique.
- Se promener sur les plages de Chalkidiki ou de Pieria.
- Déguster les spécialités locales dans les différents restaurants.

Achats ?

Vous pourrez acheter à Thessalonique des tapis, des sacs, des poteries, des céramiques, des étoffes, des komboloï (chapelets), de l'huile d'olive, du miel, du thym, des fruits secs et du vin local.

Gastronomie et recette(s) du terroir

Les plats : le khoriatiki (salade grecque à base de tomates, concombre, poivron vert, olives, féta, oignon et d'huile d'olive), le mélitzanosalata (salade d'aubergines), le tzatziki (yaourt, concombre et ail pilé avec de l'huile d'olive et de la menthe), le midopilafo (moules au riz), le mélitzanès papoutsakia (aubergines farcies à la viande et gratinées).
Les fromages : la féta (lait de chèvre ou de brebis), le sohou de Thessalonique.
Les desserts : les bezedes (petites meringues au c?ur de chantilly), le rizogalo (riz au lait saupoudré de cannelle).
Les boissons : l'ambelis chiraz et l'ambelis liastos (vins), l'ouzo (pastis grec).

Que voir dans la région ?

Aux alentours de Thessalonique, divers sites touristiques sont à voir.
Le site archéologique Vergine (inscrit au patrimoine universel de L'UNESCO, remontant à l'époque du Ve siècle av. J.-C.) ; la station balnéaire de Pefkochori sur la péninsule de Chalcidique Kasandra ; la station balnéaire de Nea Fokea sur la péninsule de Chalcidique ; le domaine skiable Ski Kozuf de Macédoine.

Santé ?

Pensez à demander la carte européenne d'assurance maladie à votre caisse au plus tard 15 jours avant le départ.
En cas d'urgence, composez le 112.

Hôpitaux à Thessalonique
Ahepa University General Hospital of Thessaloniki
1 St. Kyriakidi
+30 231 099 3111.

St. Luke's Hospital
Panorama 552 36
+30 231 038 0000.

Décalage horaires

En été : + 1h
En hiver : pas de décalage horaire

partir en Grèce

Ville de départ

Destination

Date de départ

Flexibilité

Durée

Budget par personne

  • Eurostars Bcn Design 5*

    Voyage Grèce continentale et Cyclades

    Paris - Athènes

    Vol + Hôtel
    2 jours - 2 nuits
    à partir de 104 €
  • Hôtel Ios Palace & Spa 4* - Arrivée Athènes 4*

    Voyage Grèce continentale et Cyclades

    Paris - Athènes

    Vol + Hôtel
    2 jours - 2 nuits
    à partir de 104 €
  • Altis Grand Hotel 5*

    Voyage Grèce continentale et Cyclades

    Paris - Athènes

    Vol + Hôtel
    2 jours - 2 nuits
    à partir de 166 €

Réserver votre vol

thessalonique

Thessalonique
Informations pratiques

Comment y aller ?

Le trajet jusqu'à Thessalonique peut s'effectuer en avion. La durée de vol est de 6h en moyenne. Des vols avec escales sont proposés par des compagnies comme Aegean Airlines, Turkish Airlines, Olympic Air, airberlin et Alitalia.

Aéroport le plus proche

Aéroport : Aéroport international de Thessalonique-Makedonia (Code IATA : SKG).
Distance : 13 km.
Site de l'aéroport de Thessalonique.

thessalonique

Thessalonique
Ressources

Bibliographie

La ronde du carré de Dimitris Dimitriadis, 2009.
Les poèmes de Manolis Aagnostakis, 1998.
The Agony of Greek Jews,1940-1945 de Steven B. Bowman, 2009.


<