Icon Tel 0 899 650 515** du Lundi au Samedi - 8h30 / 19h30

Guide Tomsk

avec Bourse des Voyages

Guide de voyage

Tomsk

Caracteristiques de la ville

Centre administratif de l'Oblast de Tomsk, Tomsk est l'une des plus anciennes villes de Sibérie et elle développe son économie grâce au pétrole.
Elle doit son dynamisme et sa jeunesse à son statut de ville universitaire qui attire de nombreux étudiants. Les touristes sont quant à eux attirés par ses sculptures en bois disposées sur les façades en bois de ses bâtiments et ses maisons anciennes.

Nombre d'habitants

Tomsk compte environ 633 820 habitants (estimation 2009). C'est la ville la plus peuplée de l'Oblast de Tomsk.

Histoire

En janvier 1604, les Tatars demandent la protection du Tsar Boris Godounov contre leurs voisins qui se montrent de plus en plus agressifs. Le Tsar leur envoie un détachement militaire, qui bâtit une forteresse sur la rive droite de la rivière Tom. Elle deviendra par la suite Tomsk.
Une fois les travaux achevés en septembre 1604, des tours et des hauts murs sont ajoutés en renforcement. Le site se transforme en un lieu de commerce et une terre d'exil.
Le déplacement des frontières au sud à la fin du XVIIème siècle rend la forteresse obsolète.
Dans les années 1830, Tomsk se développe rapidement suite à la découverte d'or dans la région.
L'Université polytechnique de Tomsk est fondée en 1896. A la même époque, le Transsibérien fait décliner son économie car la ligne ne passe pas Tomsk mais par Novosibirsk, située plus au sud.
La ville est touchée par la révolution russe en décembre 1917 et incorpore la Sibérie. Par la suite, le gouvernement soviétique est proclamé en ville.
En mai 1918, la ville tombe aux mains de la Garde blanche, des forces armées qui s'opposent au communisme.
Après avoir récupéré le pouvoir en décembre 1919, l'Armée Rouge rétablit le communisme à Tomsk.
Tomsk et ses environs intègrent l'Oblast de Novosibirsk en 1937.
Lors de la Seconde Guerre Mondiale, une trentaine d'entreprises basées dans la partie européenne de l'URSS sont délocalisées à Tomsk, ce qui entraine un accroissement de la population.
En 1944 est créée la région de Tomsk.
Tomsk gagne le statut de ville historique en 1970.
Suite à l'effondrement de l'Union soviétique en 1991, les compagnies pétrolières de la ville sont privatisées. L'instabilité de l'économie russe provoque également une récession.
Le 400ème anniversaire de Tomsk est célébré en 2004.
En 2005, le gouvernement crée une Zone Economique Speciale (SEZ) dans le but de protéger l'industrie de la ville, d'augmenter le nombre d'investisseurs et de lui permettre de développer des innovations.

Géographie

Localisée en Sibérie, dans le sud de la Russie, Tomsk est le centre administratif de l'Oblast de Tomsk. Sa frontière à l'ouest est bordée par la rivière Tom.

Comment se déplacer en ville ?

La ville de Tomsk propose divers modes de transport, Marshrutka, Taxi, Bus, Trolleybus, Tramway ou Marche au choix.
La marshrutka : principal moyen de déplacement, ce minibus dispose d'un itinéraire fixe, mais il peut s'arrêter à la demande. Il dessert le centre-ville et compte une quarantaine de lignes.
Le taxi : ils sont nombreux à circuler en ville.
Le bus : Tomsk compte une dizaine de lignes.
Le trolleybus : c'est un moyen bon marché de se déplacer.
Le tramway : il y a moins d'une dizaine de lignes.
La marche : installés dans différents endroits, des bancs permettent aux promeneurs de se reposer.

Que voir ?

Le centre administratif de l'Oblast de Tomsk dispose de nombreux sites touristiques à voir. Les visiteurs se rendront aux bâtiments de Resurrection Hill (le site le plus ancien de la ville), à l'Église catholique romaine, à l'Hôtel de ville, à la Cathédrale de l'Épiphanie, à l'Église de la Résurrection et à la statue qui caricature Anton Tchekhov nommée "the Monument to Anton Pavlovich Chekhov as seen by a drunk man who never read 'Kashtanka" (elle sert de charme aux étudiants qui lui frottent le nez avant les examens). Ils apprécieront aussi la statue de la femme enceinte (installée devant l'Université sibérienne de médecine), la statue d'un bébé assis dans un chou (située devant la Maternité Home No. 1), la Tour du Sauveur, la Prospekt Lenina (rue bordée d'importants monuments comme le Palais Atashev), l'Université d'État de Tomsk, le Monument en mémoire des habitants de Tomsk tombés pour la patrie (site de photo traditionnel pour les jeunes mariés), la pièce géante en bois de 1 rouble (inscrite dans le Livre des records) et le Quartier du Gouveneur.
Le Musée de l'histoire locale (installé dans l'ancien poste de police), le Musée de l'architecture en bois, le Musée de l'histoire de la répression politique, l'Université de Tomsk (elle abrite plusieurs petits musées sur des sujets variés) valent également le déplacement. Il est très agréable de passer du temps dans les jardins Lagerny, le Jardin botanique de l'Université de Tomsk, Camp Garden et le Novosobornaya square.
Site officiel de la ville de Tomsk

Que faire ?

- Effectuer une randonnée dans les bois environnants.
- Parcourir à pied les rues en admirant l'architecture et les rues pavées.
- Louer un canot ou un pédalo pour circuler sur le Lac White, situé au centre de la ville.
- Aller manger dans l'un des plus célèbres restaurants de la ville, le Slavyansky Bazar.
- Découvrir Resurrection Hill pendant une visite guidée.
- Aller s'amuser dans l'un des clubs de Tomsk.
- Se rendre dans les jardins Lagerny afin de participer ou d'assister à un évènement.
- Écouter un concert de musique classique ou aller voir un spectacle.
- Observe une représentation de marionnettes de poignée dans le théâtre de marionnettes.
- Laisser ses enfants s'amuser dans l'aire de jeux du Buff-Garden.

Achats ?

Il y a plusieurs magasins et centres commerciaux à Tomsk, en particulier dans le centre-ville.
Les touristes peuvent y acheter des souvenirs en bois, notamment des décorations de Noël, des poupées ou des boîtes peintes à la main. La vodka, le caviar, les chapkas (chapeaux en fourrure), les châles en soie, les matriochkas (poupées emboîtées), les nappes brodées ou les reliques de l'époque soviétique (casquettes militaires, insignes, manteaux...) sont également très appréciés.

Gastronomie et recette(s) du terroir

Les plats : Pelmeni (raviolis sibériens de viande haché, poivre, oignon et ail), kotlety (boulettes de viande hachée, de pain sec, de lait, d'oeuf et d'oignon, enrobées dans de la chapelure), omoul (poisson sibérien qui est salé entier ou vidé de ses entrailles), posy bouriates (gros raviolis fourrés à la viande de boeuf et de porc, aux oignons et au paprika, cuits à la vapeur), stroganina (longues et fines tranches de poisson congelé, servies assaisonnées), raskolotka (omoul congelé, servi râpé ou cassé en petits morceaux, épicé ou cru), pirojkis (petits chaussons fourrés à la viande, au fromage ou aux légumes), bouillies (eau ou lait bouillie à laquelle on ajoute du riz, de l'orge, du sarrasin...), zakouski (hors-d'?uvre), hareng sous le manteau (salade composée de plusieurs couches d'ingrédients dont du hareng, des pommes de terre et de la betterave, le tout recouvert de mayonnaise), bortsch (soupe de betteraves, de choux, de pommes de terres, de carottes et de viande).
Les desserts : vatrouchka (gâteau au fromage blanc), Kissel (soupe sucrée, le plus souvent à base de fruits rouges), koulitche (gâteau de Pâques au safran, au rhum, aux fruits confits et aux amandes, cuit dans un long moule cylindrique et recouvert d'un glaçage blanc).
Les boissons : La vodka, morse (boisson fraîche à base de canneberge), thé (avec du thym...), kvass (boisson fabriquée à partir de pain de seigle fermenté et de sucre).

Que voir dans la région ?

Aux alentours de Tomsk, divers sites touristiques sont à voir.
Novossibirsk (Oblast de Novossibirsk) avec sa Cathédrale Alexander Nevsky, son Théâtre d'opéra et de ballet de Novossibirsk, sa gare du Transsibérien, ses universités et du zoo et sa faune et sa flore très variée ; La ville de Barnaul (Altai Krai), appréciée pour ses maisons en bois, sa Douma de Barnaul, son Mémorial de la Seconde Guerre Mondiale, sa colonne de Demidov installée dans le Square Demidov, son Musée gouvernemental de l'histoire, de la culture et de la littérature et son Musée des Beaux-Arts d'Altai Krai ; Krasnoyarsk (Krasnoyarsk Krai) où se trouve la statue du lion (symbole de la ville), les bâtiments historiques, la Chapelle Paraskeva Pyatnitsa, le pont sur lequel passe le Transsibérien, le Krasnoyarsk Organ Hall, le Musée régional de Krasnoyarsk, le Krasnoyarsk Museum Centre et la réserve naturelle de Stolby.

Santé ?

N'oubliez pas de contracter une assurance afin, de couvrir les frais médicaux et le rapatriement.
En cas d'urgence, composez le 01 ou le 02.

Hôpital de Tomsk :
Regional Clinical Hospital of the Tomsk Region
Russia, 634063, Tomskaya Oblast, Okrug Tomsk, Tomsk, Ivana Chernyh street 96
Tél. : +7 (3822) 64 46 44

Décalage horaires

En été : +6h
En hiver : +6h

partir en Russie

Ville de départ

Destination

Date de départ

Flexibilité

Durée

Budget par personne

  • Circuit Les incontournables de la Russie 4*

    Voyage Russie

    Paris - Moscou

    Vol + Hôtel
    8 jours - 8 nuits
    à partir de 1179 €
  • Circuit Les incontournables de la Russie 4*

    Voyage Russie

    Paris - Saint Petersbourg

    Vol + Hôtel
    8 jours - 8 nuits
    à partir de 1189 €
  • Circuit Magie de Saint Petersbourg

    Voyage Russie

    Paris - Saint Petersbourg

    Vol + Circuits
    6 jours - 6 nuits
    à partir de 1315 €

Réserver votre vol

tomsk

Tomsk
Informations pratiques

Comment y aller ?

Le trajet jusqu'à Tomsk peut s'effectuer en avion. La durée de vol depuis Paris est de 10h en moyenne. Des compagnies comme Aeroflot, Airberlin et Lufthansa proposent des vols avec escale(s) au départ des aéroports de Paris Charles de Gaulle et de Paris Orly.

Aéroport le plus proche

Aéroport : Aéroport Bogashevo de Tomsk (Code IATA : TOF)
Distance : 27,3 km
Aéroport Bogashevo de Tomsk (en anglais)

tomsk

Tomsk
Ressources


<