Icon Tel 0 899 650 515** du Lundi au Samedi - 8h30 / 19h30

Guide Urümqi

avec Bourse des Voyages

Guide de voyage

Urümqi

Caracteristiques de la ville

La capitale de la région autonome ouïghoure de Xinjiang attire les visiteurs grâce à son statut d'étape sur la Route de la soie.
Centre culturel, commercial et de transport dans la région, Urümqi est devenue au fil des année un site touristique d'importance dans la région.

Nombre d'habitants

La ville de Urümqi compte environ 2 988 700 habitants (estimation 2013). C'est la plus grande ville de l'ouest intérieur de la Chine.

Histoire

La première préfecture est instaurée en 640, au cours de la Dynastie Tang (618-907), dans le but d'administrer la zone localisée sur le flanc nord du Tian Shan. A l'époque, le nom de Urümqi est le Comté de Luntai.
Sous la Dynastie Qing (1644-1911), la ville construite au sud de la future Urümqi par l'Empereur Qianlong en 1758 abrite ses troupes.
En 1763, l'Empereur Qianlong de la Dynastie Qing décide d'étendre la ville et de lui donner le nom de Dihua. Elle occupe rapidement la position de centre commercial et financier de la région.
La ville de Gongning sort de terre en 1772 à l'ouest de Dihua. Elle est utilisée comme centre militaire par toutes les régions de Urümqi. A cette époque, le développement rapide de l'agriculture, du commerce et de la production entraine une hausse démographique.
Le Temple de l'Empereur de Jade et du Temple du Grand Bouddha sont construits en 1779 au sommet du Mont Rouge, tandis que le pied du Mont abrite le Palais du cincle (Palace of the Dippe) et le Temple de Ksitigabha. Ces édifices religeux font du Mont un lieu saint et de pèlerinage. Une légende locale raconte que le Mont Rouge et Mont Yamalike se seraient formés à partir des 2 moitiés du dragon rouge échappé du Lac Céleste. L'épée providentielle utilisée par la divinité Xiwangmu pour trancher le dragon aurait ensuite donné naissance à la rivière Urümqi.
Pendant 2 années consécutives en 1785 et 1786, Urümqi est submergée par les eaux en raison de fortes précipitations. Pour les habitants, la seule explication à ces inondations continues est la présence d'un dragon dans la rivière Ürümqi. Ils bâtissent donc une Tour du dragon dans l'espoir de l'apaiser.
En 1788,sous le règne de l'Empereur Qianlong, des pagodes sont construites au sommet de chacune des colines par Shang an, le gouverneur de Urümqi.
Les troupes de Yaqub Beg, un aventurier Tadjiks s'opposent aux troupes Huis, des Chinois musulmans en 1870 avec l'ambition de s'emparer de tout le Xinjiang. La Bataille de Urümqi s'achève sur la victoire de Yaqub Beg associé aux troupes des Hans.
La province de Xinjiang avec la capitale Dihua est fondée en 1884 par l'Empereur Guangxu. Le centre politique de la région est ainsi rassemblé dans la ville.
La Dynastie Qing s'achève en 1911.
La première République de Chine est établie le 1er janvier 1912.
En 1931, les édifices religieux se trouvant sur le Mont Rouge sont détruits lors des différents conflits. Seuls demeurent une pagode et la Tour du dragon.
Troupes du gouvernement provincial de Xinjiang et 36ème Division de l'Armée Nationale Révolutionnaire constituée de Huis entrent en conflit en 1933 durant la seconde Bataille de Urümqi.
Le Musée régional du Xinjiang sort de terre en 1953.
Le 1er février 1954, la ville prend le nom de Urümqi au lendemain de la proclamation de la République populaire de Chine.
Une manifestation ouïgoure dégénère le 19 mai 1989, causant près de 150 blessés. Les revendications portent sur la publication de l'ouvrage "Sexual Customs", qui dépeint la vie sexuelle des musulmans.
En 1992, 3 personnes sont tués et une vingtaine autre sont blessées suite à l'explosion de bombes dans des édifices publics et dans des bus.
Urümqi connait ses plus violentes émeutes en juillet 2009 lors de manifestations contre les Hans. L'intervention de la police permet de ramener le calme, mais le bilan est lourd, 200 morts et plus de 1 700 blessés.
Des kamikazes s'en prennent à des civils le 22 mai 2014 en les reversant en voiture et en faisant explorer des bombes. Une quarantaine de victimes sont à déplorer.
Pour la première fois depuis sa prise de fonction, le président chinois Xi Jinping se rend dans province de Xinjiang pour une visite officielle de 27 au 30 avril 2014.
Le 30 avril 2014, 79 personnes sont blessées et 3 autres tuées au cours d'une attaque aux couteaux et aux explosifs dans la gare sud de la ville.

Géographie

Située au pied des monts Tian ou Tian Shan, dans le nord-ouest de la Chine, Urümqi est la capitale de la région autonome ouïgoure de Xinjiang. Elle chevauche les berges de la rivière Ürümqi et compte plusieurs réservoirs comme le Réservoir Wulabo, le Réservoir Hongyanchi, le Réservoir Santunbei ou le Réservoir Shipao.

Comment se déplacer en ville ?

La ville de Urümqi propose quelques modes de transport, Taxi, Bus ou Location au choix.
Le taxi : équipés d'un compteurs, les taxis transportent les voyageurs vers la destination de leur choix.
Le bus : le transport est facilité par la présence de différentes lignes.
La location : des agences de location proposent des véhicules avec chauffeurs.

Que voir ?

La capitale dispose de plusieurs sites touristiques à voir. Les touristes se rendront principalement au Mont Rouge avec sa Pagode Dragon-Supression ou Pagode Zhenlong et sa Tour du dragon, au Temple de Confucius, à la Mosquée Tartar, à la Mosquée Shaanxi, à la Mosquée du Sud, à la Mosquée Salar ou à la Mosquée Qinghai. Le Musée régional du Xinjiang, le Musée de la science et de la technologie de Xinjiang et le Musée d'art national de Chine (NAMOC) sont aussi des lieux incontournables.
Prenez aussi le temps de visiter le Parc du Mont Rouge et le Parc forestier de Yamalikeshan.
Office du tourisme de Chine

Que faire ?

- Profiter de la verdure dans les Pâturage du sud (Southern Pastures).
- Explorer le Lac Céleste (Tianchi) qui devient une patinoire en hiver.
- Se rendre dans la Vallée des Peupliers, avec ses grands espaces verts et sa chute d'eau, pour s'adonner à des activités sportives.
- Aller au sommet du Mont Rouge (Hongshan) situé dans le centre de la ville afin d'admirer le panorama.
- Faire du bateau dans le petit lac installé au pied du Mont Rouge.

Achats ?

Vous avez accès à plusieurs sites si vous désirez faire du shopping avant votre départ. Le Bazar international de Urümqi vous ouvrent les bras, de même que le Marché international de l'Asie centrale et le Marché Erdaoqiao. La ville possède aussi des centres commerciaux dont Century Ginwa Shopping Center, Parkson Shopping Centerou Tianshan Department Building.
Pensez à rapporter des costumes folkloriques, des costumes ethniques, des chapeaux ouïgours, des sculptures en jade ou en bois, des pulls en tricots ou des broderies faites à la main. Vous apprécierez aussi les articles en soie issue du cocon du papillon Attacus atlas, les couteaux yingjisha, les instruments de musique traditionnels, les tapis du Xinjiang, les fruits secs ou les bijoux en or.

Gastronomie et recette(s) du terroir

Les plats : Les kebabs du Xinjiang (brochettes d'agneau grillées au barbecue perpétuellement tournées et assaisonnées en fin de cuisson), le nang (pain plat ouïgour cuit sur les parois d'un four), les chaussons fourrés rôtis ou samsa (petits pains fourrés à la viande de mouton et de boeuf hachée, aux oignons hachés, à la graisse de la queue de mouton hachée et aux cumin), les Xinjiang Noodles ou laghman (nouilles servies avec du mouton frit, des oignons, du piments et des tomates cuisinées), le Zhua Fan ou polu (riz frit aux carottes, aux oignons, aux raisins secs et à l'agneau, mais il existe de nombreuses variantes), le mouton entier grillé assaisonné avec du poivre, du gingembre et du sel.
Les desserts : Les fruits frais (abricots, melons, poires Korla, raisins, pastèques, pommes...) ou secs (noix, fugues), le yaourt ouïgour.
Les boissons : Le thé au lait, la bière.

Que voir dans la région ?

Aux alentours de Urümqi, divers sites touristiques sont à voir.
Jïaohe, une cité antique avec des tombes et des mines datant de la Dynastie Tang ; La cité antique de Gaochang est un ancien centre commercial de la Chine du nord-ouest sur la Route de la soie, avec des vestiges de palais et les tombes d'Astana ; Turpan, une oasis où se trouve un Musée de l'eau, les Monts Flamboyants, un massif rocheux rougeâtre et la Vallée des Vignes, lieu de récolte du raisin ; Le monument du centre de l'Asie qui en indique le site exact à l'aide d'une construction métallique avec une flèche pointant vers le sol.

Santé ?

Avant votre départ, n'oubliez pas de souscrire une assurance couvrant les frais médicaux et le rapatriement.
En cas d'urgence, composez le 110 ou le 119.

Hôpitaux à Urümqi :
Jiayin International Hospital
655 Yingbin Lu, Urumqi, Xinjiang, China
Tél. : +86-0991-3773519

People's Hospital of Xinjiang Uygur Autonomous Region
91 Tianchi Road, Tianshan District, Urumqi, Xinjiang, China
Tél. : +86-991-8561965

Décalage horaires

En été : +5h
Hiver : +6h

partir Chine

Ville de départ

Destination

Date de départ

Flexibilité

Durée

Budget par personne

Réserver votre vol

urumqi

Urümqi
Informations pratiques

Comment y aller ?

Le trajet jusqu'à Urümqi peut s'effectuer en avion. La durée de vol depuis Paris est de 19h en moyenne. Des compagnies comme China Southern, Air China et KLM proposent des vols avec escales au départ de l'aéroport de Paris Charles de Gaulle.

Aéroport le plus proche

Aéroport : Aéroport international de Urümqi (Code IATA : URC)
Distance : 25,6 km
Aéroport international de Urümqi

urumqi

Urümqi
Ressources

Urümqi : promotions vols secs et hôtels


<