Icon Tel 0 899 650 515** du Lundi au Samedi - 9h / 20h

Guide de voyage Crète

avec Bourse des Voyages

Guide de voyages (4/5)

Crète

Carte de la Crète

Villes du pays

Vivre en Crète

Devises

EURO (EUR).

Taux de change

Au 19/01/15
1 EUR = 1 EUR.
1 EUR = 1.15604 USD.

Les moyens de paiement

Les cartes de crédit internationales sont largement utilisées sur l'île.
En semaine, les banques ouvrent de 8h30 à 14h.

Coût de la vie

PIB/hab. : 30 000 $/hab. Le Produit Intérieur Brut par habitant est l'ensemble des valeurs des biens et des services générés par l'activité économique d'un pays (hors amortissements), divisé par le nombre d'habitants. La FRANCE a un P.I.B. de 25 545$/hab.
I.D.H : 0,940. L'Indicateur de Développement Humain est un indicateur complet des aspects économiques et sociaux d'un pays. La FRANCE a un I.D.H. de 0,960.

Limitations en douanes

L'importation subit les limitations suivantes : 800 cigarettes ou 200 cigares ou 400 cigarillos ou 1 kg de tabac et 10 litres de boissons alcoolisées ou 90 litres de vin et 110 litres de bière. Le parfum ne subit aucune limitation quantitative.
L'exportation d'oeuvres d'art et d'antiquités est, quant à elle, strictement proscrite.
Il convient cependant de se renseigner avant le départ.

Pourboires

Vous pouvez laisser 10 % de la note au restaurant.

partir en crete

Ville de départ

Destination

Date de départ

Flexibilité

Durée

Budget par personne

Réserver votre vol

grece

Crète
Économie

Depuis le XIXe siècle, avec l'occupation de plus de la moitié des surfaces cultivées par près de 50 millions d'oliviers, la Crète est l'une des régions de Grèce qui produit la plus grande quantité d'huile d'olive. Le secteur agricole est néanmoins en constant déclin face au secteur du tourisme et des services. Depuis les années 1960, le tourisme, qui est devenu la principale activité économique de l'île, ne cesse de se développer.

L'économie crétoise se rapproche de celle de la Grèce. D'après les critères de l'Union européenne, le PIB par habitant en Crète se positionne néanmoins en dessous de la moyenne nationale grecque, soit 18 700 euros en 2008.

Alors que le taux de croissance démographique crétois est le plus élevé du pays, le taux de chômage y est deux fois inférieur. Ce faible chiffre s'explique par l'existence d'une forte solidarité clanique, facilitant l'accès à l'emploi des jeunes au sein de leurs propres entreprises familiales.