Icon Tel 0 899 650 515** du Lundi au Samedi - 9h / 20h

Guide de voyage Honduras

avec Bourse des Voyages

Guide de voyages (4/5)

Honduras

Carte du Honduras

Vivre au Honduras

Devises

LEMPIRA (HNL).

Taux de change

Au 19/01/15
10 HNL = 0.40322 EUR.
10 HNL = 0.46674 USD.

Les moyens de paiement

Il est généralement possible de retirer de l'argent dans les villes du Honduras, dont les banques disposent de distributeurs automatiques. En revanche, il peut s'avérer difficile de changer des euros. Aussi, il est conseillé de prévoir des dollars américains. Les banques ouvrent généralement leurs portes de 9h à 15h en semaine.

Coût de la vie

PIB/hab. : 2 433 $/hab. Le Produit Intérieur Brut par habitant est l'ensemble des valeurs des biens et des services générés par l'activité économique d'un pays (hors amortissements), divisé par le nombre d'habitants. La FRANCE a un P.I.B. de 21 175 $/hab.
Indice du Coût de la Vie : 78. L'indice du coût de la vie est l'indicateur de la cherté d'un pays. Il a pour référant PARIS avec une base de 100.
I.D.H : 0,653. L'Indicateur de Développement Humain est un indicateur complet des aspects économiques et sociaux d'un pays. La FRANCE a un I.D.H. de 0,917.

Limitations en douanes

Lors du retour en France, dans le cadre d'achats personnels, il est possible de transporter divers produits dans ses bagages sans avoir à remplir de déclaration.
Le transport de 454 g de tabac ou 200 cigarettes, de 2 bouteilles de boissons alcoolisées et de parfum pour un usage personnel est autorisé sans aucune formalité.
Il convient cependant de se renseigner avant le départ.

Pourboires

Dans les hôtels et les restaurants du Honduras, prévoyez un pourboire de 10% environ lorsque le service n'est pas compris dans la note.

partir au honduras

Ville de départ

Destination

Date de départ

Flexibilité

Durée

Budget par personne

Réserver votre vol

honduras

Honduras
Économie

L'économie du Honduras est principalement dépendante de l'agriculture, secteur qui représente 22% du Produit Intérieur Brut (PIB) en 1999.

Considéré comme le pays le plus pauvre d'Amérique latine jusqu'en 1960, le Honduras abrite en 2005, 30% de chômeurs ainsi qu'une population dont la moitié vit en dessous du seuil de pauvreté. Le gel des salaires est maintenu alors que la monnaie officielle ne cesse de baisser. Avec une malnutrition qui touche un tiers de la population, le Honduras est classé en première place des pays dont le taux d'homicide est le plus élevé au monde.

Néanmoins, le pays d'Amérique centrale reste une économie ouverte, notamment envers le marché américain. Les États-Unis demeurent son premier partenaire commercial.

Suite à l'accord de libre-échange, signé entre le Canada et le Honduras en 2012, des entreprises canadiennes minières ont été fustigées en raison des soucis de santé occasionnés sur des travailleurs locaux.