Icon Tel 0 899 650 515** du Lundi au Samedi - 9h / 20h

Guide de voyage Nicaragua

avec Bourse des Voyages

Guide de voyages (4/5)

Nicaragua

Carte du Nicaragua

Villes du pays

Vivre au Nicaragua

Devises

Nouveau CORDOBA (NIO).

Taux de change

Au 20/01/15
10 NIO = 0.32105 EUR.
10 NIO = 0.37206 USD.

Les moyens de paiement

Les distributeurs automatiques se trouvent particulièrement à Managua. Evitez les chèques de voyage, difficiles à échanger sur le territoire. Les principales cartes bancaires sont acceptées dans les zones touristiques et à Managua. Les banques ouvrent en général du lundi au vendredi de 8h à 12h et de 13h30 à 16h30, le samedi de 8h30 à 12h.

Coût de la vie

PIB/hab. : 2 800 $/hab. Le Produit Intérieur Brut par habitant est l'ensemble des valeurs des biens et des services générés par l'activité économique d'un pays (hors amortissements), divisé par le nombre d'habitants. La FRANCE a un P.I.B. de 25 545$/hab.
I.D.H : 0,730. L'Indicateur de Développement Humain est un indicateur complet des aspects économiques et sociaux d'un pays. La FRANCE a un I.D.H. de 0,960.

Limitations en douanes

La réglementation limite l'importation à 500 cigarettes, 50 cigares ou 500g de tabac, 3 bouteilles de boissons alcoolisées, du parfum et de l'eau de cologne pour une utilisation privée. Vous n'avez pas le droit d'exporter des objets archéologiques et de l'or.
Il convient cependant de se renseigner avant le départ.

Pourboires

Au Nicaragua, le pourboire n'est absolument pas obligatoire dans tous les endroits. Si le client est satisfait du service, il se doit de laisser 10% du montant total de l'addition dans les restaurants, dans les cafés ainsi que dans les hôtels. Cependant, il n'est pas nécessaire de laisser un pourboire aux chauffeurs de taxis.

partir au nicaragua

Ville de départ

Destination

Date de départ

Flexibilité

Durée

Budget par personne

Réserver votre vol

nicaragua

Nicaragua
Économie

Bien que la dette du Nicaragua ait été partiellement annulée, il reste l'un des pays les plus pauvres d'Amérique. En 2010, le PIB par habitant de ce pays miné par les inégalités sociales était de 1 127$. Touché par la crise mondiale, sa croissance chute de 1, 5% en 2009 avant de rebondir à 4,5% en 2010, puis 4% en 2011.

Le gouvernement de Daniel Ortega donne la priorité à la politique sociale, en entreprenant de nombreuses actions en faveur des plus pauvres. Il a ainsi amélioré les infrastructures d'éducation, de logement et de santé. Les diverses avancées économiques ont initié la création de nouveaux emplois et la diminution du chômage à 7, 4%, un des taux les plus bas de l'histoire du pays. Mais le principal problème demeure la pauvreté, qui touchait 41% de la population en 2010.

Le Nicaragua compte beaucoup sur l'aide international. Il a fait appel au FMI afin que celui-ci l'aide à assainir ses finances publiques et à créer un climat des affaires favorables. Mais en 2008, l'aide internationale a été réduite en représailles aux fraudes électorales.

Nicaragua : promotions vols secs et hôtels