Icon Tel 0 899 650 515** du Lundi au Samedi - 9h / 20h

Guide de voyage Nigeria

avec Bourse des Voyages

Guide de voyages (4/5)

Nigeria

Carte du Nigeria

Vivre au Nigeria

Devises

NAIRA (NGN).

Taux de change

Au 20/01/15
100 NGN = 0.45345 EUR.
100 NGN = 0.52549 USD.

Les moyens de paiement

Il est possible de trouver des distributeurs automatiques auprès des banques des grandes villes du pays. Toutefois, il est conseillé d'avoir sur soi de l'argent en liquide et de ne pas utiliser sa carte de crédit, en raison de la possibilité d'utilisations frauduleuses des empreintes des reçus. Il est rare de pouvoir échanger des chèques de voyage.
Au Nigeria, les banques ouvrent généralement leurs portes de 8h30 à 12h30 et de 14h à 17h, du lundi au vendredi.

Coût de la vie

PIB/hab. : 2 100 $/hab. Le Produit Intérieur Brut par habitant est l'ensemble des valeurs des biens et des services générés par l'activité économique d'un pays (hors amortissements), divisé par le nombre d'habitants. La FRANCE a un P.I.B. de 25 545$/hab.
I.D.H : 0,480. L'Indicateur de Développement Humain est un indicateur complet des aspects économiques et sociaux d'un pays. La FRANCE a un I.D.H. de 0,960.

Limitations en douanes

Lors du retour en France, dans le cadre d'achats personnels, il est possible de transporter divers produits dans ses bagages sans avoir à remplir de déclaration.
Le transport de 200 cigarettes, 1 litre d'alcool et de parfum en quantité raisonnable est autorisé sans aucune formalité.
Il convient cependant de se renseigner avant le départ.

Pourboires

Vous pouvez laisser un pourboire de 10% dans les hôtels et les restaurants du Nigeria, lorsque le service n'est pas compris. Nous vous conseillons également de ne pas oublier les porteurs.

partir au nigeria

Ville de départ

Destination

Date de départ

Flexibilité

Durée

Budget par personne

Réserver votre vol

nigeria

Nigeria
Économie

Le PIB nigérian représente 68% du PIB de l'Afrique de l'Ouest, bien qu'il soit un pays pauvre dont la population survit avec moins de 2$ par jour (données 2009). Le gouvernement, qui a remplacé la junte militaire, a entrepris d'instaurer des réformes économiques en 2008. Cependant, la corruption, les problèmes d'insécurité, de violences et de concurrence déloyale empêchent l'économie de progresser. Pour aider le Nigeria, le FMI a décidé de réduire sa dette en 2000.

Le pays est très dépendant du pétrole, qui représente 95% des revenus et 40% du PIB (données 2008). Les ressources naturelles (gaz, charbon, bauxite ou l'or) sont sous-exploitées. Doté d'un grand potentiel agricole, ses 80% des terres cultivables sont exploitées par 60% de la population active. Bien que touchée par la crise de 2008, la capitale économique Lagos ambitionne de devenir une place financière régionale. Le secteur bancaire est quant à lui en pleine restructuration. Le Nigeria possède les télécommunications à la progression les plus rapides du monde. L'industrie et les infrastructures attendent d'être reconstruites.