Icon Tel 0 899 650 515** du Lundi au Samedi - 9h / 20h

Guide de voyage Picardie

avec Bourse des Voyages

Guide de voyages (4/5)

Picardie

Carte de la Picardie

Villes du pays

Vivre en Picardie

Devises

EURO (EUR).

Taux de change

Au 20/01/15
1 EUR = 1 EUR.
1 EUR = 1.15864 USD.

Les moyens de paiement

Des distributeurs de billets sont disponibles dans toutes les villes de Picardie. De même, les cartes de crédit s'utilisent dans les restaurants, les hôtels et la plupart des commerces. Les banques ouvrent généralement leurs portes de 9h à 12h et de 14h à 17h en semaine.

Coût de la vie

PIB/hab. : 21 175 $/hab. Le Produit Intérieur Brut par habitant est l'ensemble des valeurs des biens et des services générés par l'activité économique d'un pays (hors amortissements), divisé par le nombre d'habitants.
I.D.H : 0,917. L'Indicateur de Développement Humain est un indicateur complet des aspects économiques et sociaux d'un pays.

Limitations en douanes

Lors du retour de Picardie, la réglementation limite l'importation à 5 cartouches de cigarettes, 10 litres de spiritueux, 90 litres de vins et 110 litres de bière par véhicule ou par passager (selon le mode de transport).
Il convient cependant de se renseigner avant le départ.

Pourboires

Il est courant de laisser de la monnaie, bien que le service soit compris dans l'addition.

partir en picardie

Ville de départ

Destination

Date de départ

Flexibilité

Durée

Budget par personne

Réserver votre vol

france

Picardie
Économie

Avec un PIB s'élevant à 39 milliards d'euros, la Picardie se place seulement au 14ème rang des régions françaises. Son économie pâtit du poids important de son agriculture et de son industrie, des secteurs moins dynamiques que le secteur tertiaire.

L'industrie picarde se situe en effet au second rang des régions françaises, derrière la Franche-Comté. L'industrie chimique (peinture, parfumerie, savonnerie) est l'un des cinq plus gros employeurs de la région, avec 4 % des salariés industriels contre 2,2% en moyenne française tandis que l'industrie agro-alimentaire, occupe 14 % de l'emploi industriel régional. L'agriculture regroupe quant à elle 4 % de l'emploi régional et le secteur tertiaire 64,7 % contre 71,5% en moyenne nationale.

Fortement touchée par les restructurations d'entreprises, l'industrie a toutefois perdu plus de 12 000 emplois salariés entre 1999 et 2004. L'insuffisance de la recherche publique et la faiblesse de l'encadrement supérieur freinent également la modernisation du tissu économique picard.