Icon Tel 0 899 650 515** du Lundi au Samedi - 9h / 20h

Guide de voyage Syrie

avec Bourse des Voyages

Guide de voyages (4/5)

Syrie

Carte de la Syrie

Villes du pays

Vivre en Syrie

Taux de change

Au 21/01/15
10 SYP = 0.04715 EUR.
10 SYP = 0.05462 USD.

Les moyens de paiement

Les cartes de crédit Visa et Mastercard ne sont plus acceptées en Syrie. Des bureaux de change permettent d'échanger des euros ou des dollars contre de la monnaie locale.

Coût de la vie

PIB/hab. : 2 892 $/hab. Le Produit Intérieur Brut par habitant est l'ensemble des valeurs des biens et des services générés par l'activité économique d'un pays (hors amortissements), divisé par le nombre d'habitants. La FRANCE a un P.I.B. de 21 175 $/hab.
Indice du Coût de la Vie 81,2. L'indice du coût de la vie est l'indicateur de la cherté d'un pays. Il a pour référant PARIS avec une base de 100
I.D.H : 0,66. L'Indicateur de Développement Humain est un indicateur complet des aspects économiques et sociaux d'un pays. La FRANCE a un I.D.H. de 0,917.

Limitations en douanes

La réglementation limite l'importation à 200 cigarettes, 25 cigares ou 250 grammes de tabac, 0,50 litre de vin ou de spiritueux et 30 grammes de parfum. Les voyageurs doivent déclarer leurs bijoux à l'arrivée.
Il convient cependant de se renseigner avant le départ.

Pourboires

En Syrie, le don de pourboire n'est pas obligatoire, mais on laisse en général 10% du montant total de l'addition pour le service.

partir en syrie

Ville de départ

Destination

Date de départ

Flexibilité

Durée

Budget par personne

Réserver votre vol

syrie

Syrie
Économie

Après une année difficile liée à la crise économique et financière mondiale, la Syrie s'est lancée en 2010, dans un grand chantier de réformes économiques. Le pays est ainsi progressivement passé d'une économie fortement contrôlée par l'Etat à une économie de marché. Cette même année, le PIB du pays était de 59,15 milliards de dollars.

Le pays, encore en plein développement économique, exporte essentiellement des matières premières (pétrole brut, coton, céréales...). Concernant les différents secteurs, l'agriculture représentait en 2000, 25 % de la population active et 30 % du PNB, tandis que l'industrie regroupait près de 20 % de la population active et 10 % du PNB. Le secteur tertiaire et principalement le tourisme, contribuait cette même année, à plus de 50% du PIB.

Toutefois, l'économie du pays a été durement affectée par la protestation de 2011. Certains secteurs économiques comme le tourisme, le transport, le commerce de détail et la communication ont été plus particulièrement visés.