Guide de voyages (1/5)

Turquie

turquie
carte  de la Turquie

Le Tourisme en Turquie

Située à la limite de l'Europe, la Turquie possède un riche héritage culturel. Capitale depuis 1923, Ankara attire de nombreux pèlerins devant le mausolée d'Atatürk. Au sommet d'une colline, la citadelle byzantine presque intacte mérite une visite. Plus loin se dessinent les vestiges d'anciens thermes romains datant du IIIe siècle. Le musée ethnographique et celui des civilisations anatoliennes retracent les origines de la ville.

Au nord-ouest du pays, Istanbul dévoile l'Hippodrome, bâti par Septime Sévère et chargé d'histoire. Il est aujourd'hui un lieu de réunion où se produisent aussi danseurs et chanteurs. Il a conservé trois monuments : l'obélisque de Théodose, la colonne Septime et la colonne de Constantin murée. Après avoir flâné dans les marchés, on découvre la Mosquée Bleue. Dotée de 6 minarets, elle accueille les pèlerins en partance pour la Mecque tandis que sa coupole rivalise avec celle de l'ancienne basilique Sainte Sofie. Cette dernière, composée de neuf portes et surmontée d'une immense coupole, abrite de nombreux tombeaux de sultans, vestiges de son passé de mosquée. Le somptueux Palais de Topkapi, qui est aujourd'hui un musée, est ouvert au public depuis 1935. Structuré en quatre cours majeures et pourvu de nombreuses salles ornées de mosaïques, ce palais était autrefois la résidence du sultan et de sa famille. En poursuivant la visite de la ville, ne pas rater le Palais Dolmabahçe. En arrivant, sa façade en marbre blanc inspire le respect ; ses dorures intérieures, l'humilité. Le bazar couvert communique son ambiance chaleureuse et enjouée.

Au sommet de l'Acropole de Pergame, le temple de Trajean dévoile ses colonnes de marbre blanc et embrasse la vallée en contrebas. Non loin, le théâtre de soixante-dix-huit gradins pouvait accueillir 10 000 personnes à flanc de colline.

Véritable musée en plein air, la Cappadoce révèle ses paysages singuliers. Les « cheminées des fées » alternent avec des églises troglodytiques ou des villes souterraines. Les visiteurs pourront acheter des tapis, des pierres semi précieuses ou bien des articles en cuir et des poteries.

Festivités

Pays laïc depuis 1923, les jours fériés en Turquie sont d'avantage d'origine républicaine que d'influence religieuse. Marquant la fin du ramadan, la fête du sucre, plus connue des musulmans sous l'appellation « Seker Bayram », en est une exception. La date du 23 avril est l'occasion de fêter la souveraineté et l'enfance, puis vient la Fête du printemps les 5 et 6 mai. La fête de la Victoire commémore, chaque année, le 30 août, la fin de la Guerre d'Indépendance.

turquie

Turquie

Lieux à visiter

  • Ephèse

    Ephèse est une ville de l'Antiquité située à proximité d'Izmir, en Turquie.
    Elle a fait partie des douze cités d'Ionie et a été un port très important pour le commerce avec l'Asie Mineure. Elle comprend d'innombrables bâtiments impressionnants construits à des époques différentes dont le plus célèbre est le Temple d'Artémis, l'une des Sept Merveilles du Monde Antique.

    Forteresse Rumelihisari

    Rumelihisari est une forteresse du XVème siècle juchée sur une colline dans la partie européenne d'Istanbul, en Turquie, juste au nord de Bebek, l'un des plus riches quartiers de la ville. Le domaine a d'abord été nommé « Boğazkesen » signifiant littéralement « coupeur de détroit », puis « Rumelihisari » ou « forteresse sur la terre des Romains ».

    Mosquée Zeyrek

    La Mosquée Zeyrek (Molla Zeyrek Camii en turc), composée de deux églises et d'une chapelle, seuls restes d'un ancien et vaste ensemble monastique, est un exemple typique de l'architecture byzantine de la ville d'Istanbul en Turquie. Elle est le plus grand sanctuaire jamais bâti par les Byzantins, juste derrière la Basilique Sainte-Sophie, devenue à l'instar de Zeyrek, une mosquée puis un musée.

Office du tourisme de Turquie
102 avenue des Champs-Élysées - 75008 Paris
Tél : 01 45 62 78 68 - Fax : 01 45 63 81 05
Site de l'Office national du tourisme turc.