Icon Tel 0 899 650 515** du Lundi au Samedi - 8h30 / 19h30

Bourse des voyages, le meilleur du tourisme français en matière de voyages organisés

Réserves naturelles de l

Réserves naturelles de l'Aïr et du Ténéré

Site à visiter : Réserves naturelles de l'Aïr et du Ténéré

La désertification du Ténéré a commencé il y a environ trois millions d'années. Ce phénomène influence durablement tout l'écosystème du massif de l'Aïr et ses alentours.

Les réserves naturelles de l'Aïr et du Ténéré sont créées à la fin des années 1980, pour protéger ces zones des ravages de la guerre civile qui dévastait alors la région.

L'Aïr et le Ténéré s'étendent sur environ 77 000 km2. Ils englobent deux principaux secteurs géologiques : un socle cristallin granitique composé de roches métamorphiques et un vaste bassin sédimentaire et désertique, le Ténéré.

Le massif de l'Aïr est composé d'une succession de plaines, de sommets granitiques isolés et de quelques vestiges volcaniques. Son plus haut sommet est l'Idoukal-n-Taghès, culminant à plus de 2 000 m d'altitude. Des sources d'eau chaude, comme celles de Tafadeq et d'Igouloulouf, témoignent d'une ancienne activité volcanique très intense.

La réserve de l'Aïr comprend près de 350 espèces végétales, typiques au Sahel et au Sahara et concentrées aux alentours des points d'eau.

Entre 500 m et 900 m d'altitude, prédominent les plantes ligneuses - résistantes à la chaleur - comme l'afagag (Acacia tortilis raddiana), le tamat (Acacia ehrenbergiana) et le kalumbo (Leptadenia pyrotechnica). Au-delà de 900 m, poussent des plantes plus vulnérables à la sécheresse, comme l'Acacia laeta et différentes sortes de ficus. Enfin, certaines espèces presque méditerranéennes, comme l'olivier sauvage, l'asters, ou la lavande, fleurissent sur les sommets.

La faune abritée par les réserves est relativement variée. Elle comporte une quarantaine d'espèces de mammifères, près de 200 types d'oiseaux, une vingtaine de sortes de reptiles, quelques amphibiens et une multitude d'insectes.

Quelques espèces animales sont en voie d'extinction, à l'image de l'addax (Addax nasomaculatus) et de l'autruche. Parmi les espèces animales les plus remarquables figurent les gazelles dorcas, les gazelles de Damas, les guépards, les hyènes rayées, les chacals dorés, les chats des sables, des babouins Anubis (Papio Anubis) et des singes Patas.

Une horde de petits mammifères, tels que des chauves-souris, des hérissons, des rats et des mulots, constitue la base de l'alimentation des prédateurs. Dans le ciel se croisent des bruants, des corneilles, des corbeaux et des calaos à bec rouge. Près d'une centaine d'espèces migratrices traversent la région chaque été.

Le Ténéré et l'Aïr sont également réputés pour les serpents extrêmement venimeux, comme le cobra cracheur noir (Naja nigricolis), la vipère heurtante et la vipère à cornes (Cerastes cerastes).

reserves naturelles de l air et du tenerereserves naturelles de l air et du tenere

Le Ténéré est surtout connu pour avoir été traversé par le rallye Paris-Dakar de 1983 à 1992.

Le 19 septembre 1989, le vol 772 de l'UTA explose au-dessus du désert du Ténéré, suite à un sabotage. Un mémorial dédié aux victimes de cette catastrophe est érigé sur les lieux en 2007.

Outre ses richesses naturelles, le massif de l'Aïr est un site rupestre d'une grande importance. L'origine des gravures, réalisées dans la roche par les premiers peuples de la région, remonte entre 6 000 et 1 000 av. J.C. Le plus bel échantillon de cet art primitif est la représentation d'une girafe de 5 m de haut retrouvée en 1999 à Dabous.

partir au Niger

Ville de départ

Destination

Date de départ

Flexibilité

Durée

Budget par personne

  • Voyage Sénégal

    Voyage Sénégal

    Paris - Dakar

    Terrou Bi 5*

    Vol + Hôtel / 6 jours - 6 nuits à partir de 969 €
  • Voyage Zanzibar

    Voyage Zanzibar

    Paris - Zanzibar City

    Paradise Beach Resort 4*

    Vol + Hôtel / 7 jours - 7 nuits à partir de 1008 €