Icon Tel 0 899 650 515** du Lundi au Samedi - 8h30 / 19h30

Bourse des voyages, le meilleur du tourisme français en matière de voyages organisés

Parc national Outamba-Kilimi

Parc national Outamba-Kilimi

Site à visiter : Parc national Outamba-Kilimi

A partir de 1974, le site d'Outamba-Kilimi est considéré comme une réserve animalière, avant d'être déclaré officiellement « parc national » en janvier 1986. Ce territoire protégé est géré depuis 1970 par l'organisation internationale WWF (World Wide Fund), dirigée localement par le Dr. Geza Teleki.

À l'époque, l'Union européenne finance également des projets et promeut un plan de gestion intégrée de la zone. Malheureusement, l'avènement de la guerre civile durant toute la décennie des années 1990 contrecarre ces programmes et stoppe la participation du WWF. Pendant l'agitation sociale, le parc est envahi et les équipements saccagés.

Depuis ces évènements, l'Administration a entamé un programme de restauration et réparé la plupart des dégâts.

Le parc se trouve à environ 300 km au nord-ouest de Freetown, à proximité de la frontière de la Guinée. La ville la plus proche, Kamakwie, est localisée à environ 15 km.

La réserve est en réalité composée de deux zones distinctes : Outamba s'étale sur 740 km2 et Kilimi couvre 370 km2. Elles sont séparées par une étendue de terre de près de 1 000 km².

Le parc est sillonné par de nombreux ruisseaux qui se jettent dans les grands fleuves du pays, tels Mongo, Little Scaries et Great Scaries. Ses terres sont couvertes d'une végétation qui alterne sans cesse les caractéristiques d'une jungle avec celles d'une savane. Prairies et forêts succèdent aux hautes herbes, raphias et plantes de marais.

Plusieurs espèces de primates, notamment des chimpanzés, des singes colobes et des macaques cercopithécidés, cohabitent avec d'autres mammifères, tels des hippopotames nains, des éléphants et des phacochères. Des léopards, des chevrotains d'eau et quelques bongos trouvent également dans cette réserve un habitat très favorable.

Outamba-Kilimi héberge également une avifaune d'environ 220 espèces remarquables, comme des hérons, des aigrettes, des pluviers, des bécasseaux et des busards pâles.

parc national outamba kilimiparc national outamba kilimi

Actuellement, des gardes forestiers sont postés dans le parc pour empêcher l'exploitation abusive des ressources naturelles et arrêter le braconnage. Mais ils sont peu nombreux, mal équipés et n'arrivent donc pas à contrôler convenablement la grande étendue de ces terres.

L'USAID (organisme américain) finance actuellement deux projets concernant la protection des chimpanzés et celle des éléphants. Ces actions sont menées à bien grâce au partenariat entre l'institut Jane Goodall aux États-Unis et l'action locale de 2 instituts sierra­léonais : le CSSL pour la réhabilitation des chimpanzés et le WCB en faveur des éléphants.

D'autres projets sont également en cours, afin d'améliorer la vie des populations vivant dans les environs du parc : formation en apiculture et en élevage, et sensibilisation à la protection des animaux.

partir en Sierra-leone

Ville de départ

Destination

Date de départ

Flexibilité

Durée

Budget par personne

Autres lieux en Sierra-leone

  • Terrou Bi 5*

    Voyage Sénégal

    Paris - Dakar

    Terrou Bi 5*

    Vol + Hôtel / 6 jours - 6 nuits
  • Paradise Beach Resort 4*

    Voyage Zanzibar

    Paris - Zanzibar City

    Paradise Beach Resort 4*

    Vol + Hôtel / 7 jours - 7 nuits