Icon Tel 0 899 650 515** du Lundi au Samedi - 9h / 20h

Bourse des voyages, le meilleur du tourisme français en matière de voyages organisés

Site archéologique de Carthage

Site archéologique de Carthage

Site à visiter : Site archéologique de Carthage

Selon la légende, Carthage, nouvelle ville en phénicien, est fondée en 814 av. J.-C. par Didon, de son vrai nom princesse Elyssa, s?ur de Pygmalion, roi de Tyr.

La prospérité s'installe grâce aux activités maritimes. La cité connaît alors un essor considérable. Elle fonde des colonies et domine la Méditerranée dès le début du 3e siècle av. J.-C. Rome se sent menacée, engage les hostilités et au bout de trois longues guerres demeure définitivement victorieuse. Totalement détruite en 146 av. J.-C., Carthage tombe sous la domination de ses envahisseurs.

En l'an 29, Jules César ordonne la reconstruction de la ville qui devient la capitale de l'Afrique romaine sous le nom de Colonia Julia Karthago. Au cours de la période chrétienne, du 1er au 2e siècle, plusieurs éléments architecturaux intéressants y sont érigés. En 440, les Vandales pillent Carthage qui sera rebâtie par les Byzantins en 553. Les Arabes l'envahissent en 698, mais la destruction de ses deux ports durant les combats pousse ses habitants à l'abandonner progressivement.

Ce n'est que vers 1825 que des archéologues amateurs (Européens, Américains et Tunisiens) s'intéressent aux ruines et en dévoilent l'existence.

La plupart des vestiges se présentent sous la forme de débris de péristyles, de murs renversés et de ruelles orthogonales, cette disposition facilitant sans doute la circulation.

La colline de Byrsa se dresse au centre de Carthage. Du haut du coteau, la cathédrale Saint­Louis surplombe les ruines et les deux ports. Ce sanctuaire, qui date de 1890, résulte d'une fusion originale des styles byzantin et mauresque. Ne servant plus au culte, l'édifice accueille dorénavant des concerts.

Sur la colline de l'Odéon on trouve des ruines de villas et celles d'un théâtre romain datant du 2e siècle. Celui-ci, rénové, reçoit chaque été le festival international de Carthage.

Les vestiges de Magon, antique quartier résidentiel, révèlent la progression des techniques architecturales au fil des siècles.

Le Tophet est un lieu de culte, recouvert de nombreuses tombes envahies par des plantes. Ces sépulcres contiennent des cendres d'enfants ; on ne sait pas s'il s'agit d'enfants sacrifiés ou morts prématurément.

Les thermes d'Antonin comportent les vestiges d'énormes piscines et salles d'eau. Les thermes sont un lieu d'ablution, de détente et de culture (on y trouve des restes de bibliothèques).

Le musée national de Carthage expose des objets historiques et artistiques romains et africains. Le musée paléochrétien relate l'histoire spirituelle de la cité à travers des écrits et des objets.

site archeologique de carthagesite archeologique de carthage

Les mosaïques de Carthage sont les chefs-d'?uvre les mieux conservés du complexe. On peut citer la mosaïque de la Voilière, celle des noces de Neptune et d'Amphitrite, ainsi que celle du seigneur Julius. Cette dernière nous renseigne sur la conjoncture socio-économique de l'Afrique, vers le début du 4e siècle apr. J.-C.

partir en Tunisie

Ville de départ

Destination

Date de départ

Flexibilité

Durée

Budget par personne

  • Voyage Tunisie

    Voyage Tunisie

    Paris - Djerba

    Club Eldorador Aquaresort 4*

    Vol + Hôtel / 2 jours - 2 nuits à partir de 119 €
  • Voyage Tunisie

    Voyage Tunisie

    Paris - Djerba

    Htel Olympic Djerba 3*

    Vol + Hôtel / 3 jours - 3 nuits à partir de 184 €