Icon Tel 0 899 650 515** du Lundi au Samedi - 9h / 20h

Voyages Maurice

sur Bourse des Voyages

Voyages Maurice


BDV.fr vous propose 131 voyages à partir de 1 122 €*

Découvrez nos offres de vacances à Maurice et profitez d'un séjour à prix dégriffé dans les villes les plus touristiques de Maurice .
Toutes les informations indispensables pour préparer en toute sérenité votre prochain voyage : > Guide pratique de Maurice > Lieu à vister Site de Aapravasi Ghat

voyage Maurice le moins cher !

Voyages Port Louis

Bordeaux - Port Louis

Hôtel Be Cosy Appart'hotel

Voyagez vers toutes les villes de Maurice

Informations pratiques

Bonnes et mauvaises saisons

Les voyageurs préféreront visiter l'île Maurice d'avril à décembre durant la saison hivernale. De janvier à mars, les précipitations sont plus importantes, mais les températures plus chaudes.

Pourboires

Le service est toujours compris dans le prix. Le pourboire reste à la discrétion du client.

Vaccins obligatoires

Aucun vaccin n'est exigé pour se rendre à l'Ile Maurice.

Lieux à visiter : Site de Aapravasi Ghat

Aapravasi Ghat, (ghat signifie "abri temporaire" en langage devari) a été construit vers 1834. Il porte alors le nom de Coolie Ghat - appellation conservée jusqu'en 1970 - et sert de point de débarquement aux immigrés indiens. Ces derniers trouvaient aisément du travail dans les plantations de canne de sucre et dans les usines, exploitées par les Français et les Britanniques.

Le complexe s’étend sur près de 1 700 m2. Il comprend un grand portail d’entrée, un hôpital, des cuisines, des salles communes, des douches, des toilettes, des dortoirs et une écurie contenant deux stalles pour chevaux.

La toiture des bâtiments est refaite en 2004 et la plupart des édifices sont rénovés, afin de restituer à la cité son aspect originel.

L’immigration de travailleurs venant de la région du Bihar, dans l’est de l’Inde, commence en 1834. Cette année marque en effet le début du « coolie trade » (coolie signifiant salarié).

Les planteurs ont toujours un grand besoin de main-d’œuvre et pressentent l’abolition de l’esclavage, qui survient officiellement en février 1835. Ils organisent donc le recrutement et l’acheminement des nombreux travailleurs disponibles en Inde. En moins d’un siècle, près de 400 000 Indiens « engagés » (une forme de salariat relativement contraint) rejoignent Aapravasi Ghat.

Ces travailleurs sont également employés à La Réunion, en Australie, dans les Caraïbes et dans les Antilles, où leurs descendants sont aujourd’hui encore établis. Les premières fouilles d’Aapravasi Ghat sont menées en 2002. Le projet de rénovation du site démarre un an plus tard sous l’impulsion du Conseil International des Monuments et des Sites (ICOMOS), un organe consultatif de l’UNESCO.