Icon Tel 0 899 650 515** du Lundi au Samedi - 8h30 / 19h30

Bourse des voyages, le meilleur du tourisme français en matière de voyages organisés

Mission Dolores

Mission Dolores

Site à visiter : Mission Dolores

La Mission est fondée le 29 juin 1776 par le lieutenant José Joaquin Moraga et le Père Francisco Palóu. Ils sont membres de l'expédition Anza, chargée d'installer des colons espagnols au nord de la Californie et d'évangéliser les Indiens de la région.

Le nom « Mission Dolores » vient de celui d'une crique voisine appelée « crique des douleurs ».

Le bâtiment originel, à ossature bois et toit de chaume, est consacré le 9 octobre 1776, après la réception des documents délivrés par l'Église. La Mission actuelle, construite en adobe (brique cuite au soleil) et consacrée en 1791, fait partie d'un vaste complexe résidentiel, agricole et même industriel. La majorité des bâtiments, y compris la cour et le couvent, résultent de reconstructions successives. Néanmoins, la façade de la chapelle est inchangée depuis son édification entre 1782 et 1791.

Selon le frère Guire Cleary, historien missionnaire, la plus grande période d'activité de la Mission se situe au début du 19e siècle. En 1917, le célèbre architecte Willis Polk y effectue une délicate restauration.

Le cimetière Saint­François d'Assise, localisé dans la partie sud de la propriété, est bien plus petit qu'il ne l'était originellement. En effet, dès 1889, il est réduit par l'extension de la 16e rue. Ultérieurement, la basilique de la Mission Dolores et l'Archidiocèse de San Francisco, édifiés dans les années 1950, empiètent également sur l'emprise de l'ancien cimetière.
Aujourd'hui, la majorité du cimetière est recouverte par le terrain de jeux de l'école de la Mission Dolores.

mission dolores

En 1817, la Mission San Rafael Arcángel est établie en tant qu'hôpital de la Mission Dolores. Cependant, les relations entre les autorités mexicaines administrant alors la région et les missions californiennes s'enveniment, surtout après la guerre d'indépendance mexicaine (1810­1821).

En 1834, le gouvernement mexicain promulgue des lois confisquant les propriétés ecclésiastiques. Les missions ne conservent que les églises, les résidences des prêtres et les jardins attenants. Dure période pour la Mission Dolores, où seuls huit Indiens convertis vivent en 1842.
>
Au lendemain de la ruée vers l'or californien, dans les années 1850, deux routes recouvertes de planches sont construites pour relier le centre-ville et la Mission.

La zone entière devient alors un quartier populaire destiné aux loisirs. En effet, la majorité des biens de l'Église, vendus à des particuliers, est transformée en bars et salles de jeu. La foule est attirée par les nouvelles pistes de course et par les luttes de b?ufs et d'ours qui y sont organisées.

La Mission survit au tremblement de terre de 1906. Toutefois, les bâtiments près de la rue Dolores et près de la 20e rue disparaissent dans les flammes. Les reconstructions entreprises alors s'inspirent du style baroque de l'exposition Panama­California de San Diego.

En 1952, l'archevêque de San Francisco, John J. Mitty, annonce que le pape Pie XII élève la Mission Dolores au statut de basilique mineure. Elle en est la première à l'ouest du Mississippi et la cinquième à travers le pays à recevoir cette distinction.

La Mission est toujours une église active, ouverte aux visiteurs.

mission dolores

Dans Vertigo, le détective Scottie Ferguson (James Stewart) suit Madeleine Elster (Kim Novak). Celle-ci se dirige vers le cimetière de la Mission Dolores et dépose des fleurs sur la tombe de Carlotta Valdes. La plaque de ce personnage de fiction, spécialement posée pour le film, demeurera en place durant plusieurs années encore, après le tournage.

Un wagon-restaurant, appelé Mission Dolores et faisant partie du train « The City of San Francisco », entre Chicago et Oakland en Californie, est administré conjointement, jusqu'en 1971, par trois compagnies de chemins de fer, la « Chicago and North Western Railway », la « Southern Pacific Railroad » et l'« Union Pacific Railroad Chicago ».

partir aux Etats-unis

Ville de départ

Destination

Date de départ

Flexibilité

Durée

Budget par personne

  • Circuit Essentiel de New York 4*

    Voyage Etat de New York

    Paris - New York

    Circuit Essentiel de New York 4*

    Vol + Hôtel / 3 jours - 3 nuits
  • Chelsea Hotel 3*

    Voyage Floride

    Paris - Miami

    Chelsea Hotel 3*

    Vol + Hôtel / 5 jours - 5 nuits