Icon Tel 0 899 650 515** du Lundi au Samedi - 8h30 / 19h30

Bourse des voyages, le meilleur du tourisme français en matière de voyages organisés

Arc de Triomphe

Arc de Triomphe

Site à visiter : Arc de Triomphe

Napoléon 1er décide de faire ériger un monument en l'honneur des soldats français de la Révolution et de l'Empire, et charge l'architecte Jean Chalgrin de dessiner les plans de l'Arc parisien. Celui-ci le fait en s'inspirant de . La construction de l'édifice débute alors. L'empereur est satisfait par les travaux de l'architecte car celui-ci intègre des éléments qui s'inspirent de la civilisation romaine. Son contentement est telle qu'il conservera une maquette en bois du monument.

En 1811, Jean Chalgrin décède et les architectes Louis Goust et Jean Huyot, sous la direction d'Héricart de Thury, le remplacent. Cependant, la structure ne sera achevée que sous le règne de Louis Philippe, entre 1833 et 1836.

Le monument mesure 51 mètres de haut et 45 mètres de large.

Des célèbres sculpteurs tels que Cortot, Rude, Etex, Pradier et Lemaire, laissent leur empreinte sur les murs de l'Arc. Les quatre piédestaux du monument sont ornés de hauts-reliefs, dont la célèbre Marseillaise, mais aussi le Triomphe, la Résistance et la Paix. Au-dessus, on trouve des bas­reliefs représentant les scènes de la Révolution et les batailles de l'Empire. Les arcades sont décorées de figures mythologiques et l'attique est orné de boucliers entrelacés de glaives, évoquant chacun une grande victoire napoléonienne.

Sur les faces internes sont inscrits les noms de plus de 500 généraux et soldats morts durant les guerres.

Les visiteurs qui n'ont pas peur de l'effort, pourront monter les 284 marches qui mènent vers la terrasse, les autres pourront prendre l'ascenseur et les 46 marches finales. De là, un magnifique panorama leur est offert.

De la place de l'Étoile rayonnent 12 avenues, parmi les plus chics et les plus élégantes de la ville, dont celle des Champs-Élysées, mondialement connue et donnant sur la place de la Concorde et sur le musée du Louvre.

arc de triomphe

La majesté et la symbolique de l'Arc en font un passage obligatoire lors de certaines manifestations solennelles. Ainsi en 1840, le cortège qui a accompagné le retour des cendres de Napoléon est passé sous l'Arc de triomphe.

La procession de l'enterrement de Victor Hugo en 1885, l'armée française en 1918 et enfin les troupes militaires des Alliés en 1945, en ont fait de même.

Un soldat inconnu, mort pendant la
Première Guerre mondiale, est enterré sous l'Arc le jour de l'amnistie de 1920. Une flamme éternelle, allumée en son honneur en 1923, est constamment ravivée depuis.

arc de triomphe

L'Arc et sa flamme éternelle incitent divers défis. En effet, l'aviateur Charles Godefroy fait voler son aéroplane sous la grande arcade de l'Arc. Cela représente pour lui une façon toute personnelle de marquer la fin de la Première Guerre mondiale.

En juin 1998, durant le Mondial de football, un supporter trop arrosé éteint la flamme en satisfaisant un besoin naturel. Il ne sera alors que réprimandé par les autorités.

partir en France

Ville de départ

Destination

Date de départ

Flexibilité

Durée

Budget par personne

  • L'atrachjata 3*

    Voyage Corse

    Paris - Ajaccio

    L'atrachjata 3*

    Vol + Hôtel / 2 jours - 2 nuits
  • Suite Home Porticcio 4*

    Voyage Corse

    Paris - Ajaccio

    Suite Home Porticcio 4*

    Vol + Hôtel / 2 jours - 2 nuits