Icon Tel 0 899 650 515** du Lundi au Samedi - 8h30 / 19h30

Bourse des voyages, le meilleur du tourisme français en matière de voyages organisés

Parc archéologique de Quirigua

Parc archéologique de Quirigua

Site à visiter : Parc archéologique de Quirigua

Quirigua est peuplée depuis le 2e siècle, mais la mise en place des monuments somptuaires et zoomorphes (représentant des animaux) qui la caractérisent ne débute qu'en 734, sous le règne du roi Waxaklajuun.

Le parc archéologique s'étend sur une zone assez limitée. Il abrite une série d'?uvres datant du 8e siècle, avec entre autres le premier glyphe (ornement taillé) sous forme d'emblème sculpté et toute une série de stèles et de calendriers gravés. Tous ces ouvrages sont très caractéristiques de la civilisation maya.

Le site est divisé, du nord au sud, en trois zones distinctes : la grande place, la place du jeu de balle et l'acropole.

e nombreux autels zoomorphes, constitués d'énormes blocs de pierre taillée dans des formes animales, jalonnent le parc. Ils alternent avec des stèles en grès, représentant les différents souverains de Quirigua, dans diverses postures.

Les constructions sont classées par catégorie et suivant un ordre alphabétique. Trois stèles, de très grande hauteur, sont particulièrement remarquables. La stèle E mesure 11 m et pèse plus de 30 tonnes, la stèle D est recouverte par un glyphe stylisé représentant le corps d'une divinité et sur la stèle C est gravée la date présumée de la création du monde.

Selon les Mayas, le monde a été créé le 13 août 3114 av. J.-C. Ce jour est l'origine d'un calendrier qui leur est propre, appelé le

Les nombreux monuments zoomorphes sont souvent couverts par des représentations sculptées d'espèces animales symbolisant la civilisation maya : le jaguar, la tortue, le crapaud et l'oiseau. Mais certains blocs de pierre portent l'image d'espèces imaginaires ou mythologiques, comme des monstres des mers et des airs.

Le zoomorphe B est un imposant monolithe de 1,90 m de haut, 4,60 m de long et 3,35 m de large. Il se distingue par sa taille et par les peintures qui le recouvrent, dont il ne demeure malheureusement que quelques restes. C'est l'un des plus beaux ouvrages du parc.

Quant aux trois derniers zoomorphes répertoriés, construits sous le règne de Ciel-Xul (vers 785), ils sont d'une taille largement inférieure à celle des autres édifices. Les spécialistes estiment que ce changement traduit l'affaiblissement progressif de cette civilisation, dont le déclin est effectif vers le 9e siècle.

parc archeologique de quirigua

Le parc archéologique de Quirigua est découvert par Frederick Catherwood au 19e siècle. Il tente de racheter le terrain, mais devant la somme astronomique exigée, il se rétracte. De 1881 à 1894, Alfred Maudslay effectue des recherches intensives et réalise des moulages en plâtre de certains zoomorphes. Ses ?uvres trônent aujourd'hui au British Museum de Londres.

De 1915 à 1934, Sylvanus Morley dirige des fouilles sous mandat du Carnegie Institute. Puis, de 1974 à 1980, des archéologues issus de l'université de Pennsylvanie travaillent à Quirigua sous la direction du professeur Robert J. Sharer.

parc archeologique de quirigua

partir au Guatemala

Ville de départ

Destination

Date de départ

Flexibilité

Durée

Budget par personne

Autres lieux au Guatemala

  • Circuit Les inévitables du Guatemala Honduras

    Voyage Guatemala

    Paris - Guatemala City

    Circuit Les inévitables du Guatemala Honduras

    Vol + Circuits / 12 jours - 12 nuits
  • Circuit Splendeurs du Guatemala & Honduras

    Voyage Guatemala

    Lyon - Guatemala City

    Circuit Splendeurs du Guatemala & Honduras

    Vol + Circuits / 11 jours - 11 nuits