Icon Tel 0 899 650 515** du Lundi au Samedi - 8h30 / 19h30

Guide Île des Pins

avec Bourse des Voyages

Guide de voyage

Île des Pins

Drapeau France

Tous les guides des villes de la Nouvelle-Calédonie :

Caracteristiques de la ville

La présence d'eaux limpides et de plages de sables blancs ont valu à l'île des Pins son surnom d'île la plus proche du paradis.
Elle devrait son nom à James Cook, qui l'aurait baptisée ainsi en raison de la présence d'un grand nombre de pins colonnaires.
Cette île paradisiaque est un lieu de villégiature très apprécié des visiteurs, qui se laissent aller au farniente.

Nombre d'habitants

L'île des Pins compte environ 1 950 habitants (estimation 2009).

Histoire

James Cook est le premier à observer l'île des Pins le 25 septembre 1774, lors de son voyage vers la Nouvelle-Zélande.
En 1840, des missionnaires protestants viennent s'installer sur l'île dans l'espoir de convertir les Kunié, les habitants de l'île. Ces derniers, ne supportant plus l'oppression, massacrent les étrangers en 1841.
Les missionnaires catholiques font leur apparition en 1848. Contrairement aux protestants, ils réussissent à convertir les habitants.
Le 29 septembre 1853, l'île est accaparée par l'amiral Février Despointes, cinq jours seulement après que celui-ci se soit emparé de Grande-Terre. Un côté de l'île est habité par les autochtones et l'autre par des prisonniers.
Des bagnard aident à la construction de l'Église Notre-Dame de l'Assomption en 1860 dans le village de Vao.
En 1872, un pénitencier est construit par les Français afin d'accueillir des prisonniers.
L'île n'est finalement plus utilisée comme prison en 1873.

Géographie

Ile calédonienne, l'île des Pins se trouve au sud-est de la Grande Terre. Elle est répartie sur près de 152,3 kilomètres carrés et s'élève à 262 mètres de hauteur.

Comment se déplacer en ville ?

L'île des Pins propose divers modes de transport.
La location : voitures et minibus sont proposés à la location par des plusieurs agences.
Le vélo : pour environ 1 000 CFP la demi-journée et 1 500 CFP la journée, les hôtels Nataiwatch et Kou-Bugny mettent des vélos à la disposition des visiteurs.
La marche : la beauté des paysages rends la marche plus agréable.
Le taxi : en faisant un réservation, vous pourrez avoir accès à un taxi qui vous transportera où vous voulez.

Que voir ?

L'île des Pins propose peu de sites touristiques à voir. Les touristes se rendront ainsi aux Vestiges du bagne, au cimetière des déportés, aux totems en bois sculptés près de la plage Saint-Maurice ou à l'Église Notre-Dame de l'Assomption.
Office du tourisme de la Nouvelle-Calédonie

Que faire ?

- Faire un tour à la La baie d'Oro, réputée pour sa piscine naturelle.
- Effectuer l'ascension du pic N'Ga, haut de 262 m.
- Aller explorer les baies de Kuto et de Kanumera.
- Se rendre à la baie de Saint Joseph, d'où partent les pirogues traditionnelles se rendant dans la Baie d'Upi.
- Monter à bord d'une pirogue à balancier.
- Pénétrer dans la Grotte de la reine Hortense.
- Passer un moment dans les différents spots de l'île, dont la Grotte de la troisième.
- Admirer un spectacle de danse traditionnelle.
- Se baigner à la plage.
- Parcourir l'île en randonnée ou à cheval.
- Découvrir des vanilleraies.

Achats ?

Quelques boutiques sur l'île vendent des paréos, des sculptures en bois, des bijoux en corail noir, des masques traditionnels ou encore de la vannerie.

Gastronomie et recette(s) du terroir

Les plats : le bougna (ragout de poulet ou de roussette/poisson, d'igname, tomate, taro, patates douces et lait de coco enveloppé dans de feuilles de bananiers et cuit à l'étouffé dans un four de pierres chaudes), les sashimis (poisson consommé cru), l'achard (julienne de légumes blanchie puis macérée dans une sauce vinaigrée, huilée et salée), le bami (vermicelles sautées avec des légumes, du poulet et de la sauce soja), le cerf, le boeuf et la roussette cuisinés de plusieurs façons (en salade, en brochette, à l'étouffée...), les poissons et fruits de mer (crabes de palétuviers, poissons du lagon...), salade tahitienne (poisson mariné dans du citron vert, lait de coco, tomate, carotte, concombre, poivron vert, oignon vert, oeuf dur), le porc au sucre (porc, sucre, sauce Nuoc Mam, oignon).
Les desserts: le poé (farine de riz, lait de coco et purée de banane, de citrouille ou de papaye), fruits frais (mangue, litchis, banane, ananas, noix de coco, papaye, banane plantain, fruits de la passion...), confiture de banane.
Les boissons : le kava (mélange à base de racines, à consommer avec modération), bière calédonienne (Number One...).

Que voir dans la région ?

Aux alentours de l'île des Pins, quelques sites touristiques sont à voir.
Nouméa, ville dotée de belles plages, animée en soirée et réputée pour son art traditionnel kanak ; La Réserve Botanique du Mont Humboldt, deuxième plus haut de Nouvelle-Calédonie avec 1 618 m ; Le Parc provincial de la Rivière Bleue, doté d'une grande biodiversité ; l'île de Maré, appréciée pour ses grottes et falaises, ses vanilleraies, sa forteresse et ses plages.

Santé ?

Pensez à prendre avec vous votre carte vitale.
La vaccination contre l'hépatite A est fortement recommandée, alors que la vaccination contre la typhoïde et l'hépatite B est soumise aux modalités de séjour.

Hôpital sur l'île des Pins :
Circonscription médicale
Vao
Tél. : +687 46 11 15.

Décalage horaires

En été : +9hEn hiver : +9h

partir en France

Ville de départ

Destination

Date de départ

Flexibilité

Durée

Budget par personne

  • L'atrachjata 3*

    L'atrachjata 3*

    Paris - Ajaccio

    Vol + Hôtel
    2 jours - 2 nuits
  • Suite Home Porticcio 4*

    Suite Home Porticcio 4*

    Paris - Ajaccio

    Vol + Hôtel
    2 jours - 2 nuits
  • Residence Corsica Les Terrasses De Lozari 3*

    Residence Corsica Les Terrasses De Lozari 3*

    Paris - Ajaccio

    Vol + Hôtel
    3 jours - 3 nuits

Réserver votre vol

ile-des-pins

Île des Pins
Informations pratiques

Comment y aller ?

Le trajet pour rejoindre l'île des Pins peut s'effectuer en avion jusqu'à Nouméa. La durée de vol est de 26h30 en moyenne au départ de Paris. Des compagnies comme Air France, KLM ou Japan Airways proposent des vols avec escale depuis Paris Charles de Gaulle. Un avion d'Air Calédonie met ensuite 30 minutes pour assurer la liaison entre Nouméa et l'île des Pins.

Aéroport le plus proche

Aéroport : Aéroport de l'île des Pins (Code IATA : ILP)
Distance : nord-ouest de l'île des Pins
Aéroport de l'île des Pins

ile-des-pins

Île des Pins
Ressources

Bibliographie

Journal d'un déporté de la Commune à l'île des Pins de Joannès Caton, 1986

Île des Pins : promotions vols secs et hôtels


<