Icon Tel 0 899 650 515** du Lundi au Samedi - 8h30 / 19h30

Guide Maturín

avec Bourse des Voyages

Guide de voyage

Maturín

Drapeau Vénézuela

Tous les guides des villes du Venezuela :

Caracteristiques de la ville

Maturín est la capitale de l'État de Monagas et la capitale pétrolière du Venezuela.

Nombre d'habitants

La ville de Maturín compte environ 445 450 habitants (estimation 2011).

Histoire

C'est en 1722 que le gouverneur espagnol Juan de la Tornera y Sota fonde San Juan de la Tornera de Maturín. Mais elle décline rapidement en raison du nombre peu élevé d'habitants et de ses faibles revenus économiques.
Le 7 décembre 1760, la disparition de San Juan de la Tornera de Maturín entraine la création de San Judas Tadeo de Maturín par le missionnaire franciscain Lucas de Zaragoza. La conversion des Indiens Chaimas et Waraos est la priorité cette mission.
La signature de la Déclaration d'indépendance vénézuélienne le 5 juillet 1811 permet au pays d'acquérir son indépendance par rapport à la Couronne espagnole.
L'armée vénézuélienne du Général Manuel Piar remporte la victoire face aux troupes espagnoles du Général Juan Domingo de Monteverde pendant la Bataille du Alto de Los Godos le 25 mai 1813.
Maturín est détruite en 1814, pendant la dernière bataille se déroulant dans la ville et au cours de laquelle les troupes républicaines vénézuéliennes sont défaites.
En 1816, quelques survivants de la bataille prennent la décision de reconstruire la ville.
Au XIXème siècle, Maturín gagne le statut de ville lorsque les Espagnols viennent s'y installer. Désormais connue sous le nom de San Fernando de Maturín, sa croissance est néanmoins ralentie par les moustiques propagateurs de maladies et la faiblesse démographique.
La capitale de l'État de Monagas est installée à Maturín en 1909.
Sa croissance connait une accélération au XXème siècle, lorsque du pétrole est découvert et que les moustiques sont éradiquées suite à diverses campagnes menées par des médecins.
En 1958, le Diocèse catholique de Maturín prend ses quartiers à Maturín.

Géographie

Maturín se trouve dans le nord-est du Venezuela, dans l'État de Monagas.
Traversée par le fleuve Guarapiche, la ville s'étale sur environ 13 kilomètres² et atteint 67 mètres de hauteur.

Comment se déplacer en ville ?

La ville de Maturín propose peu de modes de transport : Location ou Taxi au choix.
La location : pour circuler en toute liberté, il vous suffit de louer un véhicule dans l'une des agences de location. Budget, Tél. : 58291-642-0355.
Le taxi : il y a beaucoup de taxis à Maturín.

Que voir ?

La capitale de l'État de Monagas dispose de plusieurs sites touristiques à voir. Les touristes apprécieront l'Église de San Simón, la Cathédrale Nuestra Señora del Carmen, la statue de Simón Bolivar, le Palais du gouvernement et la pompe à pétrole (pompe à tête de cheval installée à l'aéroport). Le Complexe Culturel de Maturín (incluant entre autres le Musée Mateo Manaure), la Maison de la culture et la Galerie d'art CONAC sont également des lieux incontournables.
Office du tourisme du Venezuela (en espagnol et en anglais)

Que faire ?

- Profiter du Parc zoologique de La Guaricha.
- Se détendre à la Plaza Bolívar, le principal square de la ville.
- Se rendre à un match de football disputé par l'équipe locale du Monagas Sport Club au Stade Monumental de Maturín.

Achats ?

Vous avez l'embarras du choix pour effectuer votre shopping dans les différents centres commerciaux dont La Cascada Shopping Centre ou Centro Comercial Bolivar et dans les marchés locaux.
Parmi les souvenirs à rapporter figurent les colliers en perles, les bijoux en or, argent ou pierres précieuses, les paniers tressés ou les macaras. Les visiteurs achètent aussi des masques traditionnels en papier mâché, des sculptures et objets sculptés en bois (cadres photos, boites...) ou des hamacs.

Gastronomie et recette(s) du terroir

Les plats : arepas (galettes de maïs coupées en deux et farcies selon envies, le plus souvent avec du fromage ou de la viande), cachapa (galette épaisse de maïs et de lait farcie de fromage frais), hallaca (plat traditionnel de Noël constitué d'une pâte de maïs fourrée avec du ragoût de viande - poulet, porc, boeuf - et de légumes divers - raisins secs, poivrons, tomates, câpres...- le tout cuit dans l'eau bouillante dans une feuille de bananier), empanadas (chaussons frits farcis à la viande ou au fromage), guasacaca (sauce à base d'avocat, d'ail, de vinaigre, d'oignon, de coriandre, de persil et d'huile et qui accompagne de nombreux plats), les pâtes, perico (oeufs brouillés avec de l'oignon et de la tomate), tajadas (rondelles de bananes plantains frites), yo-yo (deux rondelles de tajadas farcies de fromage frais), tequeño (bâtonnets de pâte à pain fourrés au fromage puis frits), pabellon criollo (viande hachée comme du fromage râpé servi avec du riz blanc, des haricots noirs et des tajadas).
Les desserts : besito de coco (rochers coco), bienmesabe (gâteau éponge avec une couche de crème à la noix de coco, le tout surmonté d'une meringue), les cannoli (pâtisseries en forme de tubes fourrés à la ricotta ou au chocolat), confiture de lait, dulce de Lechosa (pâte de papaye verte et de sucre brun servi à Noël), quesillo (sorte de flan à base de lait concentré, d'oeuf et de vanille), arroz con leche (riz au lait).
Les boissons : merengada (boisson constitué de lait, de blanc d'oeuf, de cannelle et de sucre), papelon con limon (boisson de sucre de canne et de jus de citron), tizana (salade de fruits remplie de jus d'orange), chicha (mélange de boisson de riz, de lait et de sucre), Ponche Crema (liqueur à base entre autres de rhum, de lait, d'oeuf, de sucre, de cannelle ou encore de vanille servie à Noël).

Que voir dans la région ?

Le Parc national naturel Cueva de los Guácharos pour sa faune, sa flore et son Musée Humboldt situé dans la grotte Guácharo ; La ville de San Antonio de Maturín ; Las Puertas de Miraflores (les Portes de Miraflores) appréciées des amateurs d'escalade pour ses parois rocheuses calcaires hautes de 150 mètres, la proximité avec le fleuve Guarapiche et la forêt luxuriante.

Santé ?

Pensez à souscrire une assurance qui couvre les frais médicaux et le rapatriement vers la France avant votre départ.
En cas d'urgence, composez le 171.

Hôpitaux de Maturín :
Hospital Metropolitano Maturín
Avenida Bella Vista cruce con Avenida Cruz Peraza, Maturín, Monagas, Venezuela
0291 - 3000400.

Hospital General Manuel Nuñez Tovar
Av. Bolivar, Maturín, Venezuela

Décalage horaires

En été : -4h30
En hiver : -5h30

partir au Vénézuela

Ville de départ

Destination

Date de départ

Flexibilité

Durée

Budget par personne

  • Best Western Premier Americas Fashion Hotel 5*

    Best Western Premier Americas Fashion Hotel 5*

    Paris - Rio de Janeiro

    Vol + Hôtel
    6 jours - 6 nuits

Réserver votre vol

maturin

Maturín
Informations pratiques

Comment y aller ?

Le trajet jusque Maturín peut s'effectuer en avion. La durée de vol depuis Paris est de 20h45 en moyenne. Des compagnies comme Alitalia, Air France et Lufthansa proposent des vols avec escales depuis l'aéroport de Paris Charles de Gaulle.

Aéroport le plus proche

Aéroport : l'aéroport international José Tadeo Monagas (Code IATA : MUN)
Distance : 3,4 km

maturin

Maturín
Ressources

Maturín : promotions vols secs et hôtels


<