Icon Tel 0 899 650 515** du Lundi au Samedi - 8h30 / 19h30

Bourse des voyages, le meilleur du tourisme français en matière de voyages organisés

Site Maya de Copan

Site Maya de Copan

Site à visiter : Site Maya de Copan

Le premier peuplement de Copan - dont le nom originel est Xukpi - remonte au 12e siècle av. J.-C. La cité est ensuite abandonnée de -300 à l'an 150, avant de connaître une prospérité sans précédent au 7e siècle. La plupart des monuments de Copan datent d'ailleurs de cette époque et plus précisément de 435 à 822.

La disposition des bâtiments et monuments du site archéologique respecte la cosmologie maya. Selon cette vision du monde, la cité est orientée vers les quatre points cardinaux, où se trouvent les habitations, le centre de la ville étant dédié aux cérémonies publiques. Ce c?ur urbain est lui-même divisé en trois zones distinctes : la grande place, le terrain de jeu de balle et l'acropole.

La grande place comporte de nombreuses stèles représentant les 17 anciens souverains de Copan. Sept d'entre elles - bâties entre 711 et 736 - sont consacrées au grand souverain Waxaklajuun Ubaah K'awiil, dans diverses postures rituelles. Toutes les stèles, réalisées dans une roche volcanique facile à tailler, sont orientées Est-Ouest afin de bénéficier de la lumière du soleil. Sous leur base se trouve une chambre cruciforme destinée à accueillir les offrandes.

Le terrain de jeu de balle - plus exactement de jeu de pelote - est le second plus grand terrain d'Amérique centrale, après celui du site maya de Chichén Itzá. Son état de conservation est exceptionnel.

L'acropole, située au sud des deux premières zones, est constituée par un ensemble de structures surélevées servant de lieux de culte.

On y trouve notamment la pyramide, un des temples les plus hauts du site, ainsi que le célèbre escalier hiéroglyphique sur lequel est gravé le plus long texte maya jamais découvert, composé de 2 200 glyphes. Deux autres monuments se distinguent également : l'admirable temple Rosalila et l'autel numéroté Q. Ce dernier, bloc de pierre sculpté entouré de 16 personnages, surplombe une crypte contenant les dépouilles de 15 jaguars, symboles de la royauté maya.

site maya de copan

Copan se développe rapidement au 7e siècle, sous le règne de l'empereur Jaguar de Fumée puis de son fils. À cette époque, les sacrifices humains et animaux sont courants et la population attribue la prospérité de la cité à la clémence des dieux.

En 738, le roi de Quirigua capture le souverain de Copan et le met à mort, amorçant le déclin de la cité. De plus, la déforestation massive, due à l'accroissement de la population, entraîne une érosion des sols néfaste aux cultures. Un cercle vicieux commence alors : malnutrition, famine et dépérissement de la population. Au 9e siècle, la cité est totalement abandonnée.

Le site est découvert en 1839 par John Loyd Stephens et son dessinateur Frederick Catherwood. De 1891 à 1894, des chercheurs de l'université de Harvard et du musée d'histoire naturelle Peabody mènent les premières fouilles. Depuis, des centaines d'archéologues se succèdent à Copan.

Le gouvernement hondurien a mis en place un programme de conservation du site à partir de 1970.

site maya de copan

partir au Honduras

Ville de départ

Destination

Date de départ

Flexibilité

Durée

Budget par personne

Autres lieux au Honduras

  • Best Western Premier Americas Fashion Hotel 5*

    Voyage Brésil

    Paris - Rio de Janeiro

    Best Western Premier Americas Fashion Hotel 5*

    Vol + Hôtel / 6 jours - 6 nuits