Icon Tel 0 899 650 515** du Lundi au Samedi - 8h30 / 19h30

Bourse des voyages, le meilleur du tourisme français en matière de voyages organisés

Centre historique de Riga

Centre historique de Riga

Site à visiter : Centre historique de Riga

Le premier peuplement de Riga remonte au 9e siècle. La cité est alors construite par une communauté de pêcheurs, d'artisans et de marchands qui s'établit sur les rives de la rivière Ridzene. Le mot Riga dérive d'ailleurs du nom de cette rivière.

Mais la fondation officielle de la ville est attribuée à Albert de Buxhoeveden, évêque de Livonie, qui y crée en 1201 l'Ordre des Chevaliers porte-glaive. À la même époque, des commerçants allemands et des croisés occidentaux viennent s'ajouter à la population originelle de Riga.

Riga est originellement entourée par des remparts, bâtis entre le 11e et le 12e siècle, puis finalement détruits au milieu du 19e siècle pour permettre l'extension de la cité moderne.

À l'intérieur de ces remparts sont construits au 13e siècle deux importants édifices : le château du maître de l'ordre de Livonie et la cathédrale protestante de Riga, la plus grande église médiévale des pays baltes. S'y ajoutent plusieurs églises, un hôtel de ville et la maison des guildes qui regroupent les artisans et les marchands locaux.

Parmi les monuments les plus remarquables du centre historique figurent l'église luthérienne Saint-Pierre, la cathédrale catholique Saint-Jacques à laquelle s'ajoute au 15e siècle la chapelle de la Sainte Croix, la maison des Têtes noires et le musée de l'Occupation.

La chapelle de la Sainte Croix abritait auparavant le plus ancien autel baroque de Riga, bâti en 1680 et remplacé en 1901 par un nouveau monument.

La cathédrale orthodoxe de la Nativité, de style néo-byzantin, est la plus grande cathédrale des pays baltes. Cette ?uvre de Nikolai Chagin est construite entre 1876 et 1883 à l'initiative de Pyotr Bagration, qui était alors gouverneur général, mais également évêque. L'aval est donné par le tsar russe Alexandre II, sous la domination duquel se trouvait la Lettonie.

Cette cathédrale est célèbre pour ses somptueuses iconographies dont la majorité est réalisée par Vasili Vereschagin. La cathédrale devient luthérienne sous l'occupation allemande - pendant la Première Guerre mondiale - puis retrouve sa vocation orthodoxe en 1921. De 1960 à 1991, elle est transformée en planétarium par les occupants soviétiques. Depuis l'indépendance de la Lettonie, elle sert à nouveau de lieu de culte.

Au 20e siècle, une ceinture de boulevards est construite autour de la vieille ville de Riga. De nombreux parcs et une grande quantité d'édifices Art nouveau sont bâtis à la même époque.

centre historique de riga

L'histoire de la ville de Riga est longue et mouvementée. Elle intègre d'abord la Ligue hanséatique en 1282, puis est successivement conquise par les Polonais (1561), les Suédois (1621) et les Russes (1710). L'indépendance de la Lettonie est proclamée une première fois le 18 novembre 1918 et Riga devient la capitale du nouvel État.

Le pays est ensuite rattaché à l'URSS à partir de 1945 et Riga considérée comme la capitale de la République socialiste soviétique de Lettonie. Lorsque la Lettonie se libère du joug soviétique le 21 août 1991, Riga conserve son statut de capitale.

centre historique de riga

partir en Lettonie

Ville de départ

Destination

Date de départ

Flexibilité

Durée

Budget par personne

Autres lieux en Lettonie

  • Circuit Saint Sylvestre à Riga 4*

    Voyage Lettonie

    Paris - Riga

    Circuit Saint Sylvestre à Riga 4*

    Vol + Hôtel / 2 jours - 2 nuits
  • Hôtel Marché de Noël à Riga 4*

    Voyage Lettonie

    Paris - Riga

    Hôtel Marché de Noël à Riga 4*

    Vol + Hôtel / 4 jours - 4 nuits