Icon Tel 0 899 650 515** du Lundi au Samedi - 8h30 / 19h30

Bourse des voyages, le meilleur du tourisme français en matière de voyages organisés

Fort et jardins de Shalimar

Fort et jardins de Shalimar

Site à visiter : Fort et jardins de Shalimar

C'est l'empereur Shah Jahan qui est à l'origine de la création des jardins, en 1641. C'est à lui que l'on doit également les plus beaux bâtiments de la place forte de Lahore, dont la construction, suivie par une suite de démolitions et de reconstructions diverses, remonte au moins au XIIIe siècle.

A l'origine, le fort, construit en terre, sera détruit à deux reprises entre les années 1241 et 1432. C'est l'empereur Moghol Akbar qui prend l'initiative de le reconstruire en briques cuites en 1556.

Il faut cependant attendre un siècle et le règne de Shah Jahan pour voir l'édification des palais qui font aujourd'hui sa renommée. Le Shish Mahal ou palais Miroir est construit en 1631, suivi en 1633 du Khawabgah, d'un hammam, et de la Moti Masijid ou mosquée de la Perle.

Situés à 8 km au nord-est de Lahore, les jardins s'étendent sur 16 ha, répartis sur trois terrasses étagées. Ils sont organisés en parterres carrés sur le premier et le troisième niveau. Le deuxième, plus étroit, oblige les massifs à adopter une forme plus allongée.

Chaque terrasse est surélevée d'environ 5 m par rapport à la précédente. La troisième, la plus haute et donc la plus intime, est à l'époque moghole réservée aux femmes du harem de l'empereur.

Plus de 400 fontaines ornent les jardins. Leur alimentation représente un véritable tour de force hydraulique, accompli alors par les ingénieurs moghols.

Des arbres fruitiers, comme des manguiers géants, des pêchers et des cerisiers, ainsi que de nombreuses espèces de fleurs, contribuent à envelopper l'atmosphère de senteurs multiples et rafraîchissantes.

Le fort de Lahore est quant à lui un important complexe défensif de plus 20 ha, à l'ouest de la cité. Il abrite dans son enceinte 21 bâtiments et illustre parfaitement le style moghol et son évolution sur plus de deux cents ans.

Les premières constructions du règne de l'empereur Akbar sont marquées par l'utilisation de briques et de blocs de grès rouge. Les indices de l'influence hindoue se retrouvent au travers de formes animales inconnues de la culture moghole. La monumentale porte Masjidi et le Daulat Khana-e-Khas-o-Am, la salle d'audience du souverain, datent notamment de cette époque.

L'opulence et le luxe affichés des édifices construits par Shah Jahan, avec leurs mosaïques et leurs décorations exubérantes influencées par l'art iranien, tranchent radicalement avec le reste du complexe.

Ainsi, le Shish Mahal, avec ses dorures et ses murs recouverts de pierres semi-précieuses, de verre décoré et de marbre, est une superbe illustration de l'architecture moghole parvenue à son apogée.

fort et jardins de shalimarfort et jardins de shalimar

partir au Pakistan

Ville de départ

Destination

Date de départ

Flexibilité

Durée

Budget par personne

Autres lieux au Pakistan

  • Croisière Splendeurs Egéennes

    Voyage Thailande

    Paris - Ko Samui

    Croisière Splendeurs Egéennes

    Vol + Circuits / 8 jours - 8 nuits