Icon Tel 0 899 650 515** du Lundi au Samedi - 8h30 / 19h30

Bourse des voyages, le meilleur du tourisme français en matière de voyages organisés

Trinite-et-tobago

La Brea Pitch Lake

Site à visiter : La Brea Pitch Lake

La date de formation du lac demeure incertaine, mais les théories qui portent sur ses origines abondent. Les géologues s'accordent néanmoins à dire que le lac résulte de la collision entre deux plaques continentales au Crétacé ou au Paléocène. Cette collision aurait provoqué la formation, puis l'éruption d'un gigantesque volcan dont les éléments gazeux se seraient évaporés, laissant le résidu bitumeux remplir le cratère souterrain ainsi créé.

Le lac Pitch est découvert par Robert Dudley, puis par Sir Walter Raleigh, en mars 1595.

Le lac, d'une profondeur de 75 m, s'étend sur près de 40 hectares. Il prend la forme d'un cône inversé, présentant en son milieu une faille doublée d'une spirale aspirante.

L'asphalte, qui compose le lac, est en perpétuel mouvement. Il aspire toute la végétation et les objets à sa proximité. Certaines des habitations bordant le lac ont ainsi été peu à peu englouties, avant d'être restituées en morceaux. Certaines parties du lac sont pourtant assez solides pour que l'on marche dessus.

Par sa superficie et la qualité de son asphalte, le lac de La-Brea est souvent comparé au lac Mc­Kittrick, situé en Californie, et au lac vénézuélien de Bermudez.

Lors de la découverte du lac en 1595, Sir Walter Raleigh se sert de son asphalte pour colmater les fissures de son bateau.

En 1792, Trinidad tombe sous domination espagnole, et le roi ordonne au gouverneur local, Don Jose Maria Chacon, de bâtir une raffinerie sur les rives du lac, afin d'exploiter le pétrole qui est mélangé à l'asphalte. Mais le projet tourne court, car la ville est reprise par les Anglais en 1795.

L'amiral Alexander Cochrane amorce alors une étude sur l'asphalte de La-Brea. Il en conclut que le matériau a besoin d'être enrichi avec de l'huile et du goudron pour être pleinement utilisable.

En 1888, le gouvernement local accorde une concession unique sur le lac, au profit de la Trinidad Lake Asphalt Company, une société américaine qui fait fortune en commercialisant le matériau comme carburant pour les bateaux à vapeur. La demande en asphalte ne cesse de croître à l'époque, et les constructions de routes s'enchaînent dans la région.

Le lac est toujours exploité aujourd'hui.

Si les scientifiques ont leurs théories quant à la formation du lac, les autochtones ont également leurs propres explications à ce propos.

Selon une légende locale, Callifaria, fille du chef de la tribu du village de La-Brea, s'éprend de Kasaka, fils du chef de la tribu adverse, les Cumana. La guerre éclate entre les deux communautés, attisant la colère du dieu ailé Pimlontas, du panthéon des indiens Arawak. Ce dieu condamne La-Brea à disparaître dans les entrailles de la Terre. C'est ainsi que le lac d'asphalte se forme, engloutissant tout le village et ses environs.

partir à Trinite-et-tobago

Ville de départ

Destination

Date de départ

Flexibilité

Durée

Budget par personne

Autres lieux à Trinite-et-tobago

  • Luxury Bahia Principe Ambar Blue 5*

    Voyage République Dominicaine

    Paris - Punta Cana

    Luxury Bahia Principe Ambar Blue 5*

    Vol + Hôtel / 7 jours - 7 nuits
  • Alamanda 2*

    Voyage Jamaique

    Paris - Kingston Jamaique

    Alamanda 2*

    Vol + Hôtel / 7 jours - 7 nuits