Icon Tel 0 899 650 515** du Lundi au Samedi - 8h30 / 19h30

Bourse des voyages, le meilleur du tourisme français en matière de voyages organisés

Mosquée Zeyrek

Mosquée Zeyrek

Site à visiter : Mosquée Zeyrek

Entre 1118 et 1124, l'impératrice byzantine Piroska de Hongrie fait bâtir un monastère dédié au Christ Pantocrator. Le bâtiment comprend une église principale, une bibliothèque et un hôpital.
Après la mort de sa femme, peu après 1124, l'Empereur Jean II Comnène fait construire une autre église au nord de la première, nommée Theotokos Eleousa (la Miséricordieuse).
Finalement, il relie les deux sanctuaires par une chapelle consacrée à Saint-Michel.

La chapelle devient par la suite le mausolée impérial (appelé Heroon) des dynasties Comnène et Paléologue. On y trouve les tombes de l'empereur Jean II et de sa femme Piroska de Hongrie, de l'impératrice Bertha de Sulzbach (également connue sous le nom de Irène, épouse de Manuel I Comnène), ainsi que celle de l'empereur Jean V Paléologue.

La mosquée Zeyrek est située dans le quartier populaire et pittoresque de Fatih et se trouve à un kilomètre au sud-est de la mosquée Eski Imaret et à proximité de l'ancienne résidence des Ottomans, le Konak.

L'édifice constitue l'exemple le plus typique de l'architecture byzantine de Constantinople.

Les deux anciennes églises comportent des dômes en forme de croix avec des absides polygonales à 7 côtés. Leur maçonnerie est très particulière puisqu'elle est réalisée selon la technique des briques encastrées qui consiste à alterner des éléments grossiers, montés derrière une rangée de murs, puis enduits dans un lit de mortier.

Aujourd'hui, après une rénovation importante, la Mosquée Zeyrek, qui a remplacé les deux églises lors de la constitution de l'Empire Ottoman, abrite un restaurant et un salon de thé.

mosquee zeyrek

Sous l'Empire Latin, après la Quatrième Croisade (1202-1204), le complexe devient le siège du clergé vénitien et abrite l'icône de Theotokos Hodegetria (pictogramme représentant la Mère de Dieu portant l'enfant Jésus comme le sauveur de l'humanité).

Le monastère sert alors de palais impérial au dernier empereur latin Baudouin II de Courtenay.
br />Après une restauration entreprise par les membres de la famille Paléologue, le cloître est à nouveau utilisé par des moines orthodoxes, dont le plus célèbre est Gennadius II Scholarios qui quitte le Pantocrator pour être le premier Patriarche de Constantinople après la conquête islamique de la ville.

Peu après la chute de Constantinople, le 29 mai 1453, l'édifice est transformé en mosquée et l'abbaye convertie en madrasa (école musulmane). Les Ottomans nomment le complexe en l'honneur du mollah Zeyrek, un érudit qui y a enseigné.
br />Cependant, probablement à cause de la place importante qu'il tient dans l'histoire, l'ancien nom chrétien du bâtiment n'a jamais été oublié. C'est ainsi que l'église du Pantocrator est mentionnée dans les chapitres consacrés à Constantinople de l'?uvre classique de Pierre Gilles, écrite au 16ème siècle.

Les années passant, la madrasa est peu à peu abandonnée et le bâtiment se détériorera énormément. Le vieux quartier entourant Zeyrek dépérit également et l'insalubrité fera fuir les habitants. Par chance, des fonds de reconstruction, octroyés récemment par l'UNESCO, permettent d'entreprendre la restauration de cet ensemble historique.

mosquee zeyrek

partir en Turquie

Ville de départ

Destination

Date de départ

Flexibilité

Durée

Budget par personne

  • Grand Park Lara Resort 4*

    Voyage Turquie

    Paris - Antalya

    Grand Park Lara Resort 4*

    Vol + Hôtel / 5 jours - 5 nuits
  • Hôtel Relais de Margaux Golf & Spa 4*

    Voyage Turquie

    Paris - Antalya

    Hôtel Relais de Margaux Golf & Spa 4*

    Vol + Hôtel / 5 jours - 5 nuits