Icon Tel 0 899 650 515** du Lundi au Samedi - 9h / 20h

Guide Yellowknife

avec Bourse des Voyages

Guide de voyage

Yellowknife

Drapeau Canada

Tous les guides des villes des Territoires du Nord-Ouest :

Caracteristiques de la ville

La ville historique de Yellowknife, capitale et plus grande ville des Territoires du Nord-Ouest au Canada, est marquée par la ruée vers l'or. C'est une ville dynamique, soucieuse de la préservation de son environnement et fière d'être un lieu d'observation privilégiée des aurores boréales.
Son importante industrie diamantaire lui vaut le surnom de "capitale des diamants de l'Amérique du Nord".

Nombre d'habitants

La ville de Yellowknife compte 19 234 habitants (estimation 2011). C'est la ville la plus peuplée des Territoires du Nord-Ouest.

Histoire

C'est en 1770 que l'explorateur Samuel Hearne devient le premier Européen à traverser cette région du Canada.
Le premier non-aborigène à se rendre dans la ville de Yellowknife est Peter Pond, un commerçant en fourrure de la North West Company.
Peter Bond instaure poste de Fort Providence à une trentaine de kilomètres de Yellowknife. Entre 1786 et 1823, il est utilisé comme l'avant-poste de Fort Chipewyan (future Alberta).
B.A. Blakeney déniche de l'or dans la baie de Yellowknife en 1898.
Le Wildcat Café est construit entre 1937 et 1938.
La première mine de Yellowknife, la Con Mine, est mise en service en 1938. Dans les 15 années qui suivent, 5 autres mines vont être ouvertes. La fourrure était le première économie de la ville avant la découverte de l'or.
La population de la ville augmente, pour atteindre 1 000 habitants en 1940.
Lors de la Seconde Guerre Mondiale, la Con Mine est la seule à rester ouverte. La participation des ouvriers à l'effort de guerre a en effet poussé les autres mines à fermer leurs portes. Ce n'est que à la fin du conflit que l'industrie minière redémarre.
L'aéroport de Yellowknife est construit en 1944.
En 1948, le deuxième site de production le plus important de la ville est la Con Mine.
Le premier maire est élit en 1953, lorsque Yellowknife devient un district municipal.
La ville est désignée capitale des Territoires du Nord-Ouest en 1967, suite au transfert de certains pouvoirs administratifs au territoire par le gouvernement fédéral.
Yellowknife devient officiellement une ville en 1970.
En septembre 1992, les propriétaires de la mine décident de faire venir du personnel extérieure afin de travailler sur le site, car les mineurs se sont mis en grève dans l'espoir d'obtenir une renégociation de leurs contrats. Contrarié de voir ces mineurs briser la grève, un des grévistes fait exploser une bombe qu'il avait placé dans le charriot qui les descendait à 225 m sous terre. L'attentat provoque la mort de 9 personnes.
Les coûts élevés d'exploitation et l'épuisement du filon d'or ont raison de la Con Mine qui ferme ses portes en 2003.
C'est en 2004 que ferme la dernière mine de Yellowknife.

Géographie

Située dans le sud-est des Territoires du Nord-Ouest au Canada, Yellowknife est la plus grande ville du territoire. C'est une ville localisée sur les rives du Grand Lac des Esclaves (le 10ème plus grand lac du monde), à l'embouchure de la rivière Yellowknife. Parmi les lacs qui la composent se trouvent les lacs Jackfish, Kam, Long, Fox et Gace.
La ville s'étend sur près de 136, 22 km² et s'élève à 206 m.

Comment se déplacer en ville ?

La ville de Yellowknife propose divers modes de transport, Bus, Taxi, Location ou Marche au choix.
Le bus : toute la ville est desservie par les lignes de bus A, B et C. Le prix du transport pour les plus de 18 ans est de 3$ et il est gratuit pour les moins de 5 ans.
Le taxi : les voyageurs peuvent circuler grâce à la compagnie City Cab.
La location : plusieurs agences sont installées dans le centre-ville.
La marche : il est facile de se déplacer dans la ville qui est de petite taille.

Que voir ?

La capitale des Territoires du Nord-Ouest dispose de plusieurs sites touristiques à voir. Les touristes se rendront principalement à l'Assemblée législative des Territoires du Nord Ouest, à la Vieille ville, à la Nouvelle ville, au Monument Bristol, au Monument du pilote, aux maisons aménagées sur les berges dans la Baie de Yellowknife et au Wildcat Café (restaurant construit en 1937-1938).
Le Prince of Wales Northern Heritage Centre, le Centre d'accueil de la Frontière nord (Northern Frontier Visitors Centre) et le NWT Diamond Centre valent également le déplacement.
Office de tourisme de Yellowknife

Que faire ?

- Prendre le kayak, le canot ou le bateau à moteur pour descendre la rivière des Esclaves.
- Parcourir les environs en traîneau à chiens ou en motoneige.
- Observer les troupeaux de caribous et de boeufs musqués lors d'un vol en hydravion.
- Aller pêcher dans les lacs et rivières de la région, gelés ou pas.
- Se rendre dans les mines de diamants au nord de Yellowknife.
- Aller camper.
- Admirer les aurores boréales.
- Profiter d'une randonnée à pied ou en raquettes pour observer les oiseaux.
- Faire une visite guidée en bateau.
- Se rendre au Centre artistique et culturel du nord (Northern Arts and Cultural Centre) pour voir un spectacle.
- Visiter le Ragged Ass Road dans la Vieille ville.
- Profiter des lacs gelés pour faire du patin à glace.

Achats ?

Yellowknife compte plusieurs boutiques si vous souhaitez faire du shopping, qu'il s'agisse de boutiques de souvenirs, de magasins de vêtements ou de Walmart.
N'hésitez pas à rapporter de la ville ou de la région des articles comme des mocassins en peau d'élan renforcés avec de la fourrure, des peintures, sculptures et gravures aborigènes, des objets en laine, en cuir ou en fourrure agrémentés de broderie ou de perles, des articles en or gravés au nom de la mine d'or, du sirop d'érable, du poisson et de la viande fumés ou séchés, des écharpes décorées ou peintes à la main ou des diamants certifiés.

Gastronomie et recette(s) du terroir

Les plats : Le boeuf musqué, le bison , le poisson fraîchement pêché (l'omble chevalier, l'ombre Arctique, le grand brochet, la truite grise, la doré jaune...), le muktuk (plat inuit de fines tranches de peau et de graisse de baleine frites), la viande arrosée de sirop de bouleau, la poutine (frites recouvertes d'une sauce à l'amidon de maïs, aux tomates, à la farine de blé et à l'oignons et de morceaux de cheddar), le banique (pain plat grillé à la farine sans levain, au sel et au saindoux), pemmican (viande - bison, élan, boeuf - séchée et hachée en poudre, mélangée avec du saindoux, des canneberges et des amélanches), les chips au ketchup.
Les desserts : Le sirop d'érable, la tarte au beurre (tarte à base de beurre, sirop d'érable, oeufs et sucre), les queues de castor (pâtisserie de farine de blé en forme de queue de castor frite dans de l'huile de canola et recouverte d'ingrédients selon les envies), le nanaimo bar (pâtisserie sans cuisson composée d'une couche de biscuit émiétté, d'une couche de crème à la vanille et d'une couche de chocolat fondu).
Les boissons : Le thé, la bière.

Que voir dans la région ?

Aux alentours de Yellowknife, plusieurs sites touristiques sont à voir.
Inscrit au patrimoine de l'UNESCO, le Parc national Nahanni situé dans la région naturelle des monts Mackenzie ; L'île Banks avec son Parc national d'Aulavik et son incroyable biodiversité ; Le Parc national de Tuktut Nogait dans les Collines Melville ; Dehcho/Nahanni avec Fort Providence, Fort Simpson, les chutes de Virginia et Fort Liar ; Le Grand lac de l'Ours, le Mackenzie, Fort Good Hope, les diverses églises des différentes communautés et le Canol Heritage Trail à Sahtu ; South Slave, ses chutes d'eau (Louise et Alexandra Falls) sur le fleuve Hay, Fort Smith, la faune et la flore et le Parc national de Wood Buffalo.

Santé ?

Avant le départ, il est fortement recommandé de contracter une assurance couvrant les frais médicaux et le rapatriement sanitaire.
En cas d'urgence, composez le 911.

Hôpitaux à Yellowknife :
Stanton Territorial Health Authority
550 Byrne Road Yellowknife, NWT X1A 2N1, CA
Tél. : (867) 669-4111

Gibson Medical Clinic
Box 780, 4920 - 47th Street, YELLOWKNIFE NT X1A 2N6
Tél. : (867) 873-5895

Décalage horaires

En été : -8h
En hiver : -8h

partir dans les Canada

Ville de départ

Destination

Date de départ

Flexibilité

Durée

Budget par personne

  • Combiné hôtels Combiné Québec / Toronto 3*

    Voyage Québec

    Paris - Québec City

    Vol + Hôtel
    9 jours - 9 nuits
    à partir de 1065 €
  • Autotour Magie Canadienne

    Voyage Québec

    Paris - Québec City

    Vol + Circuits
    15 jours - 15 nuits
    à partir de 1389 €
  • Autotour Saveurs Canadiennes

    Voyage Ontario

    Paris - Ottawa

    Vol + Circuits
    16 jours - 16 nuits
    à partir de 1469 €

Réserver votre vol

yellowknife

Yellowknife
Informations pratiques

Comment y aller ?

Le trajet jusque Yellowknife peut s'effectuer en avion. La durée de vol depuis Paris est de 32h40 en moyenne. Des vols avec escales sont proposés par des compagnies aériennes comme Air Canada, United et American Airlines depuis l'aéroport de Paris Charles de Gaulle.

Aéroport le plus proche

Aéroport : Aéroport de Yellowknife (Code IATA : YZF)
Distance : 5,6 km
Site internet de l'aéroport de Yellowknife

yellowknife

Yellowknife
Ressources

Bibliographie

Yellowknife de Steve Zipp, 2007

Filmographie

"Yellowknife" - Rodrigue Jean (2002)

Yellowknife : promotions vols secs et hôtels


<