Icon Tel 0 899 650 515** du Lundi au Samedi - 9h / 20h

Guide Yogyakarta

avec Bourse des Voyages

Guide de voyage

Yogyakarta

Drapeau Indonésie

Tous les guides des villes de Java :

Caracteristiques de la ville

Capitale de la région homonyme, Yogyakarta est un centre culturel et historique de la culture javanaise.
C'est aussi une destination prisée des touristes effectuant un séjour à Java.

Nombre d'habitants

La ville de Yogyakarta compte environ 636 650 habitants (estimation 2012).

Histoire

En 778, le royaume de Sailendra est situé dans la région.
Le sultanat de Yogyakarta est fondé dans le centre de Java en 1756 par le prince Mangkubumi du royaume de Mataram.
Aux XVIIIème et XIXème siècles, c'est à Yogyakarta que se trouve le siège du Royaume de Mataram.
La ville joue un rôle crucial dans la Révolution nationale indonésienne qui se déroule entre 1945 et 1949.
Entre 1946 et 1948, Yogyakarta est proclamée nouvelle capitale de la République indonésienne après la prise de Jakarta par les Hollandais.
Lorsque les troupes hollandaises s'emparent de Yogyakarta le 19 décembre 1948, Bukittinggi accueille le gouvernement indonésien.
Le 27 décembre 1949, le conflit entre l'Indonésie et la Hollande prend fin avec la création d'une République des États-Unis d'Indonésie.
Pour récompenser Yogyakarta de son rôle dans la lutte pour l'indépendance, le gouvernement indonésien lui offre en 1950 le statut de territoire spécial.
Le 27 mai 2006, un terrible tremblement de terre de magnitude 6,3 sur l'échelle de Richter touche l'Indonésie et notamment Yogyakarta.

Géographie

Yogyakarta est localisée dans le centre sud de l'île de Java, dans la région de Yogyakarta dont elle est la capitale. En termes de superficies, c'est la seconde plus petite région indonésienne après Jakarta. La ville est répartie sur une surface d'environ 32.5 km² et s'élève à près de 113 mètres.

Comment se déplacer en ville ?

La ville de Yogyakarta propose divers modes de transport, Bus, Becak, Andong, Taxi ou Location au choix.
Le bus : il est accessible entre 6h et 17h avec cependant des limitations dans les heures de circulation. Quel que soit la distance parcourue, le billet simple coûte 2 000 rupiahs. Faites attention aux pickpockets si vous choisissez de l'emprunter.
Le becak : la majorité de la population a recours à ce vélo à trois roues agrémenté d'un siège à l'avant. Pensez à négocier le prix de la course avant d'embarquer.
L'andong ou dokar : ces charrettes tirées par des chevaux sont installés aux endroits les plus touristiques de la ville. le prix de la course se négocie avant le départ.
Le taxi : présents en grand nombre, ils possèdent tous un compteur kilométrique. Si vous le souhaitez, vous pouvez commander un taxi en passant par votre hôtel.
La location : moto et voiture avec chauffeur sont disponibles à la location.

Que voir ?

La ville de Yogyakarta dispose de somptueux sites touristiques à voir. Les visiteurs se rendront au Palais du sultan Sri Sultan Hamengkubuwono ou Kraton Yogyakarta, à la Bank Negara Indonesia, au bureau de poste central Kantor Pos Besar, à l'Église du Sacré Coeur de Jésus, au Château d'eau (Tamansari) et au Complexe Taman Sari. Ils apprécieront aussi le Dalem Pujokusuman, le Dalem Tejokusuman, le Dalem Joyokusuman, le Dalem Benawan, la tombe de Senopati, l'Ensemble de Prambanan inscrit à l'UNESCO (comprend le temple de Prambanan, le temple de Sewu, le temple de Bubrah et le Temple de Lumbung) et le Temple Sambisari. Le Musée Sonobudoyo, le Musée Affandi et le Musée Kereta Keraton ne manqueront pas d'attirer les visiteurs.
Office du tourisme de l'Indonésie

Que faire ?

- Parcourir à pied l'artère principale et commerçante de Yogya est.
- Faire un tour dans le quartier des orfèvres de Kota Gede, dans le sud-est de Yogyakarta.
- Regarder un spectacle du théâtre d'ombre wayang kulit.
- Se rendre dans les marchés pour s'initier à la gastronomie et à l'artisanat local.
- Déambuler dans les rues afin de découvrir les graffitis de la communauté d'artistes "Love Hate Love".
- Faire l'apprentissage du batik.
- Grimper au sommet du Mont Merapi.
- Exaucer ses rêves en marchant entre les deux arbres banians du Square du Sud.

Achats ?

Yogyakarta est un véritable paradis pour les amateurs de shopping, qui peuvent y dénicher toutes sortes de marchandises. Jl Tirtodipuran est le meilleur endroit pour acheter des batiks et Kota Gede celui pour acheter des objets en or ou en argent. Le marché Beringharjo est considéré comme le meilleur marché traditionnel et Jalan Malioboro comme un paradis pour le marchandage. Yogyakarta compte aussi de très nombreuses boutiques et centres commerciaux comme Plaza Ambarrukmo, Malioboro Mall ou Galeria Mall.
Ne repartez pas sans des peintures à l'huile, des wayang kulit (des poupées en cuir), des wayang golek (des poupées en bois) ou des sculptures. Vous apprécierez également les batiks javanais (des tissus imprimés), les articles en soie, des bijoux artisanaux et les articles en argent ou en or.

Gastronomie et recette(s) du terroir

Les plats : Gudeg (plat à base de fruits du jacquier cuits plusieurs heures dans du sucre de palme, du lait de coco et des épices servi avec du riz, du poulet et des oeufs), ayam Saus Areh (poulet avec une sauce à l'huile de coco et des épices), nasi Goreng (riz frit), bakpia pathok (petits chaussons traditionnellement fourrés à la pâte de haricot), ayam goreng (poulet frit mijoté dans de la crème de coco, du poivre, des oignons et de la coriandre), du mangut Lele (poisson chat grillé puis cuit avec du lait de coco, des épices, du citron, du gingembre, de la citronnelle et des oignons).
Les desserts : Kipo (boulettes sucrées de tapioca de couleur verte, fourrées à la noix de coco râpée), es rujak ou rujak es Krim (salade de fruits avec mangues, papayes, pommes, ananas, mélangée à du sucre de palme, du jus de citron, du piment et de la crème glacée), wingko babat (petits gâteaux faits à partir de farine de riz gluant et de noix de coco râpée), glace pillée aromatisée selon les envies.
Les boissons : Wedang uwuh (boisson à base de clous de girofle, de noix de muscade, de gingembre et de sucre de palme).

Que voir dans la région ?

Aux alentours de Yogyakarta, divers sites touristiques sont à voir.
Les tombeaux d'Imogiri, importants lieux de pèlerinage ; Le village de Kasongan réputé pour son art de la poterie ; La plage de Parangtritis bordée par l'Océan Indien et lieu de relaxation idéal ; l'Ensemble de Borobudur inscrit à l'UNESCO.

Santé ?

Avant le départ, il est vivement conseillé de contracter une assurance couvrant les frais médicaux et le rapatriement sanitaire.
En cas d'urgence, composez le 118.

Hôpitaux à Yogyakarta :
Dr. Sardjito Hospital
Jl. Kesehatan No. 1
Tél. : +(62)(274) 587333.

Bethesda Hospital Yogyakarta
Jl. Jend. Sudirman 70
Tél. : +(62)(274) 586688.

Décalage horaires

En été : + 5h
En hiver : + 6 h

partir à Indonésie

Ville de départ

Destination

Date de départ

Flexibilité

Durée

Budget par personne

  • Lisboa Tejo 3*

    Voyage Bali

    Paris - Denpasar

    Vol + Hôtel
    2 jours - 2 nuits
    à partir de 76 €
  • Combiné circuit et hôtel Bali l'ile Enchantée + extension séjour balnéaire à Sanur

    Voyage Bali

    Paris - Denpasar

    Vol + Circuits
    2 jours - 2 nuits
    à partir de 76 €
  • Hôtel Akti Beach 3*

    Voyage Bali

    Paris - Denpasar

    Vol + Hôtel
    8 jours - 8 nuits
    à partir de 499 €

Réserver votre vol

yogyakarta

Yogyakarta
Informations pratiques

Comment y aller ?

Le trajet jusqu'à Yogyakarta peut s'effectuer en avion. La durée de vol depuis Paris est de 14 heures en moyenne. Des vols avec escales sont proposés par des compagnies aériennes comme Qatar Airways, Malaysia Airlines et Emirates depuis l'aéroport de Paris Charles de Gaulle.

Aéroport le plus proche

Aéroport : Aéroport international de Yogyakarta Adi Sucipito (code IATA : JOG)
Distance : 10 km
Aéroport international de Yogyakarta Adi Sucipito (en anglais et indonésien).

yogyakarta

Yogyakarta
Ressources

Filmographie

« Une feuille sur un oreiller » - Garin Nugroho (1999)

Yogyakarta : promotions vols secs et hôtels


<