Icon Tel 0 899 650 515** du Lundi au Samedi - 9h / 20h

Voyages Chine hors Pékin Hong-Kong et Macao

sur Bourse des Voyages

Voyages Chine hors Pékin Hong-Kong et Macao


BDV.fr vous propose 8 voyages à partir de 3 699 €*

Découvrez nos offres de vacances Chine hors Pékin Hong-Kong et Macao et profitez d'un séjour à prix dégriffé dans les villes les plus touristiques de l' Chine hors Pékin Hong-Kong et Macao .
Toutes les informations indispensables pour préparer en toute sérenité votre prochain voyage : > Guide pratique de l' Chine hors Pékin Hong-Kong et Macao > Lieu à vister Grande Muraille

voyage Chine hors Pékin Hong-Kong et Macao le moins cher !

Voyages Kunming

Paris - Kunming

Circuit Le Yunnan, Chine des Minorités en privatif

Voyagez vers toutes les villes de l' Chine hors Pékin Hong-Kong et Macao

Informations pratiques

Bonnes et mauvaises saisons

Le printemps et l'automne restent les saisons idéales pour visiter la Chine. L'été présente de fortes chaleurs et l'hiver peut être très rude.

Pourboires

Il est devenu courant de remercier les guides et les chauffeurs par un pourboire.

Vaccins obligatoires

Aucun vaccin n'est exigé pour se rendre en Chine.

Lieux à visiter : Grande Muraille

La construction des premiers murs de protection remonte environ au cinquième siècle avant J-C.. A cette époque, la Chine est composée de plusieurs petits royaumes qui édifient des barrières le long de leurs frontières.

La conception de la Grande Muraille est attribuée par les historiens à l'empereur Shi Huangdi fondateur de la dynastie Qin vers 221 avant J-C.. Il conquiert et unifie plusieurs royaumes limitrophes. Il décide alors de prolonger et de renforcer les murs préexistants pour préserver le nouvel empire des attaques des tribus nomades. C'est cet ensemble de fortifications et remparts qui deviennent le premier tronçon de la Grande Muraille.

Estimée à environ 6 700 kilomètres de long, la muraille présente une largeur moyenne de 4 m à son sommet. A ces 6 700 km visibles on peut en rajouter mille si l'on tient compte des vestiges maintenant enfouis sous terre.

Bâtie à l'origine à partir d'un amalgame de terre et de pierres concassées, les dynasties qui se sont succédées l'ont agrandie peu à peu au cours des siècles. Selon le lieu et l'époque de leurs constructions, les tronçons diffèrent par les matériaux et les techniques utilisées.

On doit ainsi à la dynastie Ming les impressionnantes fortifications en briques de la muraille aux alentours de la capitale de Pékin.

Véritable défi technologique et logistique pour l'époque, la muraille épouse fidèlement le relief de l'environnement. Elle ressemble par endroits à un dragon longeant les chaînes de montagnes du nord de la Chine.

Sur la montagne, en face du passage de Baima, on observe des gravures monumentales s'étalant sur plus de 400 m2. Celles-ci sont les transcriptions d'un même verset bouddhiste dans plusieurs langues dont l'ancien népalais, le mongol et le tibétain.

Les voyageurs ont accès à divers tronçons de la muraille, les plus connus sont ceux des sites de Juyongguan ou Badaling situés près de Pékin, ou de Jiayuguan et de Shanhaiguan. Les plus sportifs affronteront les importants dénivelés des passages de Huangyaguan et Simatai, situées en montagne. Leurs efforts seront cependant récompensés par la magie de paysages et les structures remarquablement bien conservées qui s’offriront à leur vue.

L'appellation chinoise de la Grande Muraille est "wan li changcheng"ou "longue muraille de dix mille li", le li étant une unité de mesure un peu supérieure à 500 m. Dans la culture traditionnelle chinoise le nombre dix mille représente l'infini. La Grande Muraille est donc un symbole majeur de la puissance de l'Empire chinois.