Icon Tel 0 899 650 515** du Lundi au Samedi - 8h30 / 19h30

Bourse des voyages, le meilleur du tourisme français en matière de voyages organisés

Copacabana

Copacabana

Site à visiter : Copacabana

À l'origine, Copacabana est un petit village près de Rio, habité par des pêcheurs vivant dans de simples huttes. Ce district, d'abord appelé « Sacopenapa », est rebaptisé « Copacabana » vers le milieu du 18ème siècle, en l'honneur de sa chapelle qui abrite une réplique de la Vierge de Copacabana, la Sainte Patronne de la Bolivie.

Un évènement exceptionnel met Copacabana sous le feu des projecteurs. En août 1858, deux baleines s'aventurent tout près du bord de mer. Le spectacle attire aussitôt des centaines de curieux, dont l'Empereur Pierre II et son entourage.

Beaucoup d'entre eux apportent à manger et des tentes pour camper. Les cétacés s'en vont, mais les spectateurs restent. Trois jours de pique-nique, quel plaisir inoubliable !
Le village s'intègre peu à peu à la ville de Rio. Un premier tunnel, le Real Grandeza aujourd'hui nommé le Velho, le connecte à la ville en 1892, suivi en 1904 par le Tunnel Novo.

Plusieurs opérateurs économiques remarquent le potentiel touristique de la région et réalisent des projets qui donnent aux rues de Copacabana ce tracé géométrique si caractéristique encore de nos jours.

D'autres tunnels sont creusés, des rues de plus en plus nombreuses assurent la liaison entre la ville et la plage et, au début du 20ème siècle, les tramways électriques incitent encore davantage les habitants de Rio à venir s'y baigner.

Le quartier de Copacabana et sa plage commencent alors à prospérer et à s'étendre.

Dès 1910, le quartier compte déjà 20 000 résidents. Ceux-ci s'empressent de signer des pétitions réclamant l'aménagement d'écoles, d'hôpitaux et de parcs pour leurs enfants.

Puis, la baignade devenant très à la mode, le maire de Rio, Amaro Cavalcanti, est obligé de promulguer un décret réglementant les horaires et la fréquentation de Copacabana.

Aujourd'hui, selon l'IBGE (Institut Brésilien de Géographie et de Statistiques), Copacabana comprend 160 000 habitants, dont 27,5 % seulement âgés de 60 ans et plus.

La Plage de Copacabana s'étale sur 4 km, depuis la tour de garde n° 2 jusqu'à la tour de garde n° 6. Ces deux extrémités sont marquées par deux forteresses militaires historiques : le fort Copacabana et le fort Duque de Caxias qui datent respectivement de 1914 et de 1779.

L'esplanade est bordée d'hôtels, de restaurants, de bars, de boîtes de nuit et de bâtiments résidentiels de 11 à 30 étages.

copacabana

En février 2008, les policiers de Rio de Janeiro réclament une hausse de salaire et de meilleures conditions de travail. Ils plantent dans le sable de Copacabana 386 croix à la mémoire de leurs collègues morts depuis 2004.

copacabana

Copacabana est devenu un quartier résidentiel très prisé par les célébrités comme le célèbre journaliste Mario Rodrigues, ou Marta Rocha, la Miss Brésil de 1954. Des hommes politiques, présidents, gouverneurs et ministres y ont également séjourné.

Maria Graham, peintre et écrivaine anglaise, édite en 1824 « Diáro de uma viagem ao Brasil », un livre mentionnant pour la première fois le nom de Copacabana.

Le 31 décembre 1994, la fête de fin d'année est organisée sur la plage avec un show de Rod Stewart, suivi par plus de 3,5 millions de fans. D'autres artistes comme Lenny Kravitz, les Rolling Stones, Macy Gray et Williams Pharell s'y sont également produits entre 2005 et 2007.

Le Copacabana Palace Hôtel est considéré comme le plus somptueux de l'Amérique Latine et l'un des plus beaux du monde. Établi sur l'Avenue Atlântica, il est inauguré en septembre 1923.

partir au Bresil

Ville de départ

Destination

Date de départ

Flexibilité

Durée

Budget par personne

  • Hôtel Golden Tulip Rio Copacabana 4*

    Voyage Brésil

    Paris - Rio de Janeiro

    Hôtel Golden Tulip Rio Copacabana 4*

    Vol + Hôtel / 3 jours - 3 nuits
  • Premier Copacabana 3*

    Voyage Brésil

    Paris - Rio de Janeiro

    Premier Copacabana 3*

    Vol + Hôtel / 5 jours - 5 nuits