Icon Tel 0 899 650 515** du Lundi au Samedi - 8h30 / 19h30

Guide Batoumi

avec Bourse des Voyages

Guide de voyage

Batoumi

Drapeau Géorgie

Tous les guides des villes de la Géorgie :

Caracteristiques de la ville

Batoumi, destination touristique de choix autour de la Mer Noire, est la capitale de la République autonome d'Adjarie.
Sa réputation est notamment due à son bord de mer et à son architecture qui mêle moderne et ancien.

Nombre d'habitants

La ville de Batoumi compte environ 121 550 habitants (estimation 2009).

Histoire

Au IVème siècle avant J.-C., le philosophe Aristote est l'un des premiers à mentionner la ville, alors connue comme "Batusi".
Sous le règne de l'Empereur Hadrien au IIème siècle, une garnison romaine est installée en ville.
Elle tombe sous le contrôle de Vakhtang Ier d'Ibérie au Vème siècle.
Les gouverneurs d'Egrisi et de Abkhazia prennent la tête de Batoumi aux VIème, VIIème et VIIIème siècle.
A la fin du XIème siècle, la nation géorgienne est unifiée et le Royaume des Kartvels est établi avec Batoumi.
Le Duc Kakhaber Ier, un des souverains de Gourie, prend le contrôle de la ville à la fin du XVème siècle. Quelques temps après, Rostom, le nouveau souverain, chasse les Turcs des terres géorgiennes sur lesquelles ils s'étaient installés.
A la mort du souverain en 1564, le territoire redevient turc. Ces derniers bâtissent une forteresse à Battogan (Batoumi).
Les troupes turques sont attaquées et défaites en 1609 par Mamia II, le nouveau monarque.
C'est en 1873 qu'après avoir repris possession de la région, les Turcs choisissent Batoumi comme principale ville de Lazeti.
Au début du XIXème siècle, l'Empire russe commence son annexion de la Géorgie, se rapprochant sans cesse de l'Adjarie.
La Guerre russo-turque qui se déroule entre juin 1877 et juillet 1878 provoque d'importantes perturbations au sein de la population géorgienne.
Du 13 juin au 13 juillet 1878, pendant le Congrès de Berlin, les Anglais ont l'idée de faire de Batoumi un "Porto Franco" ou port libre. Grâce à ce statut, elle se développe jusqu'à devenir une ville moderne.
Le Conseil d'État de la région de Batoumi est supprimé le 12 juin 1883 et la région rattachée à la province de Koutaïssi sur ordre de l'Empereur russe.
Les autorités du Caucase reçoivent en 1885 une demande provenant d'une centaine d'habitants de Batoumi demandant à ce que Batoumi obtienne le statut de ville.
Elle perd en 1886 son statut de port libre.
Une fois officielement devenue une ville le 28 avril 1888, Batoumi organise des élections afin de choisir le maire et les membres de l'Assemblée.
En 1903, elle se sépare de la province de Koutaïssi.
La région de Batoumi et le sud-ouest de la Géorgie connaissent une période extrêmement prospère au début du XXème siècle.
Du 14 mars au 5 avril 1918 se tient la Conférence de paix de Trébizonde, dont le but est d'apporter la paix entre l'Empire Ottoman et la Transcaucasie.
Batoumi est annexée par l'Empire Ottoman le 14 avril 1918.
Lorsque la République de Géorgie est proclamée le 26 mai 1918, l'Empire Ottoman et la Transcaucasie cessent d'avoir des vues sur ce territoire d'une taille immense.
C'est en 1919 que les forces alliées s'installent à Batoumi et sa région et en choisissent le gouverneur. Des membres du Conseil National russe composent le conseil de gouvernance de la région.
Le 7 mai 1920, la Géorgie et la Russie ratifient un traité de paix. Cette dernière poursuit cependant ses tentatives de conquête de la Géorgie.
La Géorgie est envahie par les troupes russes en 1921. Bien qu'elle gagne quelques batailles, elle perd finalement la capitale Tbilisi le 25 février. Profitant du conflit entre les deux pays, l'Empire Ottoman s'empare d'une partie du territoire incluant Batoumi le 12 mars, mais en est chassée le 21 mars par l'armée géorgienne. C'est suite à la dissolution de l'URSS que la République autonome d'Adjarie voit le jour au sein de la Géorgie.
La population de Batoumi paye un lourd tribu pendant la Seconde Guerre Mondiale, car elle perd 4 728 soldats sur les 12 258 qu'elle a envoyé.

Géographie

Capitale de la République autonome d'Adjarie, Batoumi est située dans le sud-ouest de la Géorgie. Elle se trouve sur les berges de la Mer Noire et recouvre une superficie de 64,9 km².

Comment se déplacer en ville ?

La ville de Batoumi propose divers modes de transport : Bus, Minibus, Taxi, Location ou Vélo au choix.
Le bus : les 15 lignes de bus sont accessibles au tarif de de 0,40 GEL.
Le minibus : ils se tiennent à la disposition des voyageurs.
Le taxi : disponibles 24h/24, vous pouvez réserver un véhicule à l'avance.
La location : rendez-vous dans le centre-ville pour dénicher l'une des agences de location.
Le vélo : louer un deux-roues permet de circuler en ville ou sur les berges.

Que voir ?

La capitale dispose de nombreux sites touristiques à voir. Les touristes se rendront ainsi au port historique, au centre d'art, à la Cathédrale de la Mère de Dieu, à l'Église du Saint-Esprit, à l'Église apostolique arménienne, au phare de Batoumi et à l'Horloge astronomique. Les statues géantes mobiles de Ali and Nino, la Tour de l'alphabet (haute de 30 m), la Tour Chacha (entourée de 4 fontaines, elle est la réplique exacte d'une tour du XXème siècle), les Colonnades (ancienne porte d'entrée sur la plage), la Maison de la justice, Europe square et Piazza Square valent aussi le déplacement.
Il ne faut pas manquer de se rendre au Musée d'art d'État d'Adjarie, au Musée d'État d'Adjarie Khariton Akhvlediani, au Musée archéologique de Batoumi, au Musée technologie des frères Nobel, au Musée Ilia Chavchavadze, au Musée Memed Abashidze, au Musée de l'Éducation et de la Culture et au Musée de la religion.
Le Jardin botanique, le May 6 Park et le Miracle Park sont les lieux parfaits pour se reposer.
Office du tourisme de la Géorgie

Que faire ?

- Se promener le long de Seaside Boulevard.
- Aller au zoo, au Delphinarium ou à l'Aquarium.
- Passer une journée au Parc aquatique.
- Se rendre à un spectacle au Théâtre de marionnettes.
- Partir en croisière autour de la Mer Noire.
- Monter dans le téléphérique Argo et admirer la vue panoramique de Batoumi.
- Admirer le spectacle des "fontaines dansantes" sur le Boulevard des fontaines historiques.
- Faire une randonnée à pied ou à cheval.
- Rechercher les différentes oeuvres d'art (la statue Rotation, la fontaine de la fille à bicyclette, la statue de Médée, la Fontaine de Neptune, Me, You and Batumi...).
- S'adonner au farniente sur la plage.
- Observer les oiseaux.

Achats ?

Diverses boutiques, magasins et marchés sont à la disposition des voyageurs désirant effectuer des achats.
Il est ainsi possible d'acheter des pichets à vin, des costumes traditionnels, des peintures, du vin et des icônes,

Gastronomie et recette(s) du terroir

Les plats : Badrijani Nigvzit (farce de noix concassées, d'oignons et d'épices placée dans des tranches d'aubergines poêlées dans de l'huile d'olive puis roulées), Pomidoris da kitris salati (salade de tomates et de concombre, avec du persil, de l'oignon et du fromage), Khatchapouri (pain plat farci au fromage), Kefali (mulet grillé), Khinkali (ravioli géorgien fourré selon envie, le plus souvent à la viande), Satsivi (dinde servie dans une sauce à l'ail, au bouillon de volaille, aux noix, au safran et à la ciboulette), Mtsvadi (brochettes marinées d'agneau, de mouton, de poulet, de boeuf ou de saumon grillées directement au-dessus du feu).
Les desserts : Churchkhela (bonbon composé de noix ou noisettes enfilées sur un fil, trempées dans du jus de raisin épaissi avec de la farine et séchées jusqu'à durcissement), Pelamushi (gelée à base de jus de raisin, de farine et de sucre).
Les boissons : Le vin, Lagidze water (soda aux arômes naturels).

Que voir dans la région ?

Aux alentours de Batoumi, divers sites touristiques sont à voir.
Faune et flore sauvages peuvent être observés dans le Parc National Mtirala ; Grâce à sa superficie de 19 000 hectares, la Réserve de nature Kintrishi est propice à la randonnée ; Earth bridge, Dandalo bridge, Makhuntseti bridge et Furtio Arched bridge sont des ponts en pierre ; La ville de Gonio est célèbre pour son Musée-forteresse de Gonio-Aphsarosi ; Les vestiges de la Forteresse Khikhani du XIIIème siècle se trouvent à Khulo ; Tsikhisdziri abrite la Forteresse Petra ; Hautes de 335 mètres, les chutes d'eau de Makhuntseti sont impressionnantes.

Santé ?

Pensez à souscrire une assurance couvrant les frais médicaux et le rapatriement avant le départ.
En cas d'urgence, composez le 112.

Hôpitaux à Batoumi :
Batumi Republican Clinical Hospital
a6004, Autonomous Republic of Adjara, Batumi, Abuseridze-Tbeli str., 2
Tél. : +995 422 276807

Emergency Center
6004, Autonomous Republic of Adjara, Batumi, Pushkin str., 154
Tél. : +995 422 270303

Décalage horaires

En été : +2h
En hiver : +3h

partir en Géorgie

Ville de départ

Destination

Date de départ

Flexibilité

Durée

Budget par personne

  • Erzsebet City Center 3*

    Erzsebet City Center 3*

    Paris - Budapest

    Vol + Hôtel
    2 jours - 2 nuits
  • Ibis Budapest Centrum 3*

    Ibis Budapest Centrum 3*

    Paris - Budapest

    Vol + Hôtel
    2 jours - 2 nuits
  • Boutique Hotel Budapest 4*

    Boutique Hotel Budapest 4*

    Paris - Budapest

    Vol + Hôtel
    2 jours - 2 nuits

Réserver votre vol

batoumi

Batoumi
Informations pratiques

Comment y aller ?

Le trajet jusqu'à Batoumi peut s'effectuer en avion. La durée de vol depuis Paris est de 7h10 en moyenne. Des compagnies comme Turkish Airlines proposent des vols avec escale(s) depuis l'aéroport de Paris Charles de Gaulle.

Aéroport le plus proche

Aéroport : Aéroport de Batoumi (Code IATA : BUS)
Distance : 7,3 km
Site Internet de l'Aéroport international de Batoumi (en anglais)

batoumi

Batoumi
Ressources


<