Icon Tel 0 899 650 515** du Lundi au Samedi - 8h30 / 19h30

Guide Comiso

avec Bourse des Voyages

Guide de voyage

Comiso

Drapeau Italie

Tous les guides des villes de la Sicile :

Caracteristiques de la ville

La richesse de son patrimoine architectural rend la ville attractive pour les amateurs d'histoire.
Comiso est une petite ville tranquille bercée par le rythme calme de la Sicile.
Dans les années 1980, les habitants se sont illustrés en manifestant contre l'installation d'une base de l'OTAN.

Nombre d'habitants

La ville de Comiso compte environ 29 350 habitants (estimation 2013).

Histoire

De 1393 à 1453, Comiso a été intégrée au Comté de Modica.
La ville connait son apogée en 1571 à la Renaissance, lorsque des églises, monastères et couvents sont construits.
En 1608, la jeune ville de Vittoria attire plusieurs familles de Comiso, peu de temps après sa création.
Le père Pietro Palazzo est à l'origine du développement culturel et religieux de la ville au cours de la 1ère moitié du XVIIème siècle. Il permet ainsi aux habitants de rendre dans les monastères et couvents afin d'y recevoir une éducation.
Un tremblement de terre détruit un grand nombre d'églises et provoque la mort de 90 personnes en 1693.
Baldassare VII Naselli ne dispose plus d'aucun pouvoir sur la ville après l'abolition de la féodalité par Ferdinand Ier des Deux Siciles en 1816.
Le gouvernement de Pietro Bodoglio est confronté à des fortes révoltes à la fin de l'année 1944. Les conscrits ne souhaitent en effet pas rejoindre l'Extrême-Orient en tant sue soutient des forces anglo-américaines.
Le 6 janvier 1945, la République de Comiso voit le jour et dans le même temps, ses initiateurs se replient dans la ville.
Le 11 janvier 1945, le général Brisotto menace de bombarder la ville si les insurgés refusent la reddition. Lorsqu'ils décident finalement de se rendre, ils sont arrêtés et emprisonnés.
Après la proclamation de la République italienne en 1946, les rebelles sont graciés et libérés.
Le gouvernement décide d'implanter une base de l'OTAN qui comprend des missiles à ogives nucléaires à Comiso le 7 août 1981. Cette décision provoque de graves tensions entre ceux qui approuvent ce choix et ceux qui le conteste.
Le 4 avril 1982, une immense manifestation est organisée afin de contester le projet et de signifier la volonté de la paix.
Les 1ères troupes américaines débarquent le 5 mai 1983. Les manifestations qui s'ensuivent blessent plusieurs personnes.
La contestation se poursuit jusqu'en 1986, époque à laquelle le nombre de manifestants a beaucoup diminué.
En 1987, les relation s'améliorent entre la Russie et les États-Unis. Un accord sur la réduction du nombre d'armes nucléaires et le démantèlement des bases européennes est signé entre Gorbatchev et Reagan.
Les dernières ogives nucléaires quittent la base de Comiso en 1991 et peu de temps après, la base ferme officiellement ses portes.
Comiso obtient le surnom de "ville de la paix" en 1999, après avoir accueilli des réfugiés kosovars dans l'ancienne base de l'OTAN.

Géographie

Comiso est située dans la province de Ragusa, dans le sud de la Sicile. La ville recouvre environ 64 kilomètres carrés et son altitude oscille entre 209 et 270 mètres.

Comment se déplacer en ville ?

La ville de Comiso propose divers modes de transports, Taxi, Location et Marche.
Le taxi : les voyageurs ont le choix entre plusieurs compagnies.
La location : les bureaux de plusieurs agences, y compris des agences internationales, se trouvent en ville.
La marche : c'est le moyen le plus pratique de découvrir la ville.

Que voir ?

Comiso dispose de plusieurs sites touristiques à voir. Les touristes apprécieront de se rendre à l'église de San Francesco ou l'Immacolata, l'Annunziata, le Château de Donnafugata, l'église des capucins, l'église Mère Santa Maria delle Stelle, l'église de l'Annonciation Maria Santissima, l'église de San Biagio ou à la Pagode de la paix.
Le Musée civique d'histoire naturelle et le Musée d'art contemporain sont des lieux incontournables d'une visite dans la ville.
La Place de Diane, sa fontaine et ses thermes romains, la Place delle Erbe, la Piazza San Biagio et la Cava Porcaro attireront également les visiteurs.
Les touristes n peuvent quitter la ville sans une visite au Parc de Donnafugata.
Site de l'Office de tourisme italien

Que faire ?

- Partir à la découverte des vestiges architecturaux lors d'une balades dans les rues de la ville.
- Aller à l'Azienda Vitivinicola Avide pour déguster des vins locaux.
- Faire une randonnée dans les Monts Hybléens.

Achats ?

Les voyageurs peuvent trouver des articles dans les petites boutiques locales.
Les touristes peuvent rapporter de la céramique et des broderies de Sicile.

Gastronomie et recette(s) du terroir

Les plats : pâtes, risotto au poisson ou aux crustacés, poisson et crustacés (espadon, thon, langouste, sardine...), farsumagru (rôti de b?uf roulé farci à la saucisse, bacon, ?ufs, fromage et herbe fraîche), pain sicilien (Il pane), caponata (plat d'aubergines, tomates, céleris, câpres, olives, ?ufs de thon, queues d'écrevisse et pinces de homard).
Les desserts : la cassata (pan di Spagna - une génoise - garnie de riocotta, fruits confits et chocolat), fromage (provolone, caciocavallo, bocconcini et le pecorino), pâte d'amande, fruits confits, cannoli (roulés de pâtes remplis d'un mélange de fromage blanc et de fruits confits ou de crème au chocolat), cassata (gâteau à base de génoise, fourré à la ricotta, pâte d'amande, fruits confits, le tout tapissé d'un glaçage au sucre).
Les boissons : granité (glace pillée mêlée à du sirop), vin local (Ambrato de Comiso).

Que voir dans la région ?

Aux alentours de Comiso, divers sites touristiques sont à voir.
Inscrits au Patrimoine mondial de l'UNESCO, les Villes du baroque tardif de la vallée de Noto : Visite de Caltagirone, Militello Val di Catania, Catane, Modica, Noto, Ragusa et Scicli ; la Cava d'Ispica, une faille profonde abritant des maisons troglodytes ; la station balnéaire de Marina di Modica.

Santé ?

Prenez soin de demander votre carte européenne d'assurance maladie au moins 15 jours avant votre séjour.
En cas d'urgence, composez le 112 ou le 115.

Hôpital de Comiso :
Ospedale Regina Margherita
Contrada Mastrella 1
97013 Comiso Ragusa
0932 740107.

Décalage horaires

Aucun décalage horaire n'existe entre Paris et Comiso.

partir en Italie

Ville de départ

Destination

Date de départ

Flexibilité

Durée

Budget par personne

  • California 3*

    California 3*

    Paris - Rome

    Vol + Hôtel
    2 jours - 2 nuits
  • Mf Hotel 3*

    Mf Hotel 3*

    Paris - Rome

    Vol + Hôtel
    2 jours - 2 nuits
  • Impero 3*

    Impero 3*

    Paris - Rome

    Vol + Hôtel
    2 jours - 2 nuits

Réserver votre vol

comiso

Comiso
Informations pratiques

Comment y aller ?

Le trajet jusqu'à Comiso peut s'effectuer en avion en empruntant deux vols. La durée de vol entre Paris et Rome depuis Paris est de 2h en moyenne. La compagnie aérienne Ryanair propose des vols directs depuis l'aéroport de Paris Beauvais-Tille. Le moyen le plus rapide de rejoindre Comiso est de reprendre un vol d'une durée d'environ 1h30.

Aéroport le plus proche

Aéroport : Aéroport de Comiso (code IATA : CIY)
Distance : 6,6 kilomètres
Aéroport de Comiso.

comiso

Comiso
Ressources

Comiso : promotions vols secs et hôtels


<