Icon Tel 0 899 650 515** du Lundi au Samedi - 8h30 / 19h30

Guide Cuenca

avec Bourse des Voyages

Guide de voyage

Cuenca

Drapeau Équateur

Tous les guides des villes de l' Équateur :

Caracteristiques de la ville

Cuenca est aussi connue sous le nom de Santa Ana de los Cuatro Ríos de Cuenca. Capitale de la province d'Azuay, son centre-ville historique est inscrit au Patrimoine mondial de l'UNESCO.
Elle est un centre touristique et économique majeur sur le plan régional et national.

Nombre d'habitants

La ville de Cuenca compte 331 888 habitants (estimation 2010). C'est la troisième ville la plus peuplée de l'Équateur.

Histoire

Installés dans la région entre 500 après J.-C. et 1480, les Cañaris ont fondé la ville de Guapondelig.
Après leur victoire sur les Cañaris en 1480, les Incas menés par le commandant inca Tupac Yupanqui, fondent la cité de Tomebamba sur les ruines de Guapondelig. Ce lieu magnifique d'une grande richesse a été conçu en incorporant des éléments de la culture Cañari, en particulier dans le domaine de l'architecture et de l'agriculture.
Dans les années 1550, la mort de l'empereur inca Huayna Capac pousse ses fils Atahualpa et Huascar à se disputer l'héritage et le trône. La ville est détruite par leurs conflits et laissée à l'abandon.
Les Espagnols découvrent Cuenca en 1557 et y bâtissent une nouvelle ville à l'initiative du vice-Roi Andres Hurtado de Mendoza. La construction suit une forme orthogonale, d'après les règles d'urbanisme de Charles Quint, roi d'Espagne.
Aux XVI et XVIIème siècles, la ville se dote de très nombreuses églises.
Cuenca croît lentement mais en 1820, tout s'accélère avec son indépendance de la Couronne espagnole. Elle est désormais formée par les diverses cultures et populations qui la composent.
Au cours de la seconde moitié du XIXème siècle, la production de quinine et la fabrication de chapeaux de paille lui permettent de se développer rapidement.
C'est en 1867 que l'Université de Cuenca est construite.
La nouvelle cathédrale voit le jour en 1885.
Grâce à son isolement géographique, Cuenca a pu conserver son urbanisme uniforme, mais en 1950, elle doit s'agrandir afin de faire face à un fort accroissement démographique. Ces transformations urbaines s'accompagnent de fortes tensions sociales.
Afin de préserver ses bâtiments historiques et l'urbanisme de la ville, un Plan urbain de développement de l'aire métropolitaine de Cuenca est mis en place en 1982. C'est à cette occasion qu'est crée le parc archéologique de Pumapungo.

Géographie

Cuenca se trouve dans la province Azuay, dans le sud de l'Équateur, cerclée par la Cordillère des Andes.
Traversée par le fleuve Tomebamba, elle est répartie sur 122 km² et culmine à 2 550 mètres.

Comment se déplacer en ville ?

La ville de Cuenca propose divers modes de transport, Taxi, Location ou Bus au choix.
Le taxi : vous n'aurez aucune difficulté à dénicher un taxi.
La location de véhicule : c'est le meilleur moyen de transport si vous voulez vous déplacer selon vos envies.
Le bus : des bus allant du 1 au 29 circulent dans toute la municipalité de manière régulière entre 5h45 et 22h. Au moment de la montée, il faut présenter le montant exact (25 cents) ou une "tarjeta" de bus (un pass). D'un montant de 1,70 $, il est rechargeable à volonté.

Que voir ?

La capitale d'Azuay dispose de nombreux sites touristiques à voir. Les touristes se rendront à l'Iglesia del Sagrario (la vieille Cathédrale de Cuenca), à la Cathédrale de l'Immaculée Conception (la nouvelle cathédrale), au Monasterio del Carmen de la Asunción, au Monasterio de la Concepción Franciscana, à l'Église Santo Domingo, à l'Église San Blas, à l'Église Turi, à l'Église San Francisco, à l'Église de Todos Santos et l'Église de San Alfonso. Le Museo del Monasterio de la Concepción, la Casa de la Cultura Ecuatoriana Benjamín Carrión (Maison de la culture équatorienne Benjamín Carrión), le Musée Remigio Crespo Toral, le Musée de la Banque centrale, le Musée des cultures aborigènes, le Musée de l'identité Canari, le Museo de las Conceptas et le Musée municipal de l'art moderne attireront aussi les visiteurs. Le Parc Abdon Calderon vaut également le déplacement.
Office du tourisme de l'Équateur

Que faire ?

- Déambuler dans la Plaza Mayor en admirant les bâtiments de toutes les couleurs.
- Prendre le temps de découvrir le Centre Historique de Santa Ana de los Ríos de Cuenca.
- Se rendre au Mirador de Turi pour observer la ville de haut.

Achats ?

Pour effectuer vos achats avant de partir, rendez-vous dans le centre-commercial Monay Shopping Center ou Mall del Rio. Prenez aussi le temps de profiter des marchés locaux.
Parmi les objets à rapporter figurent les bijoux en or, les articles en cuir, les paniers, les céramiques, les vêtements artisanaux ou les panamas, les célèbres chapeaux.

Gastronomie et recette(s) du terroir

Les plats : fanesca (soupe épaisse à base lait, courges, citrouilles et 12 sortes de haricots et de graines comme les lentilles, le maïs, les petits pois..., servie avec des oeufs et des bananes plantains), arroz con Pollo (sorte de paella : riz au poulet avec des petits pois, des tomates et des poivrons), cuy (cobaye) cuit à la broche, tripes de boeuf généralement servies avec du riz, Llapingachos (galettes de pommes de terre fourrées au fromage fondu et grillées, servies avec de la viande), locro soup (soupe de pommes de terre, avocats et fromage), pan de Yuca (petit pain à la mozzarella râpée).
Les desserts : melcocha (bonbon), come y bebe (salade de fruits de banane, ananas, papaye et jus d'orange), espumillas (meringue à la pulpe de fruits), fulce de higos (figues cuites lentement dans du sirop de sucre de canne et des épices et conservées dans des bocaux), chifles (chips de bananes plantains).
Les boissons : canelazo (boisson à base d'aguardiente - alcool de sucre de canne -, de sucre et d'agua de canela - eau bouillie avec de la cannelle), jus de fruits frais (banane, orage, grenadille..).

Que voir dans la région ?

Le village de Gualaceo ; La ville de Chordeleg pour ses bijoux en filigrane, ses poteries et ses tissages ; Le Parc National El Cajas propice à la randonnée ; Le site archéologique d'Ingapirca et ses vestiges.

Santé ?

Pensez à souscrire une assurance qui couvre les frais médicaux et le rapatriement avant votre départ.
En cas d'urgence, composez le 911.

Les hôpitaux de la ville :
Corporación Monte Sinaí
Miguel Cordero 6-111 y Av. Solano, Cuenca, Azuay, Ecuador
Tél. : (5937) 2885595, 2814813

Hospital Santa Inés
Av. Daniel Córdova T. 2-67 y Agustín Cueva, Cuenca, Azuay, Ecuador
Tél. : (593-7) 2827888

Décalage horaires

En été : -7h
En hiver : -6h

partir en Équateur

Ville de départ

Destination

Date de départ

Flexibilité

Durée

Budget par personne

  • Circuit Splendeurs de l’Equateur

    Circuit Splendeurs de l’Equateur

    Paris - Quito

    Vol + Circuits
    11 jours - 11 nuits
  • Circuit Splendeurs de l'Equateur & Galapagos Terrestre

    Circuit Splendeurs de l'Equateur & Galapagos Terrestre

    Lyon - Quito

    Vol + Circuits
    14 jours - 14 nuits
  • Circuit Splendeurs de l'Equateur & Galapagos en croisière

    Circuit Splendeurs de l'Equateur & Galapagos en croisière

    Paris - Quito

    Vol + Circuits
    14 jours - 14 nuits

Réserver votre vol

cuenca

Cuenca
Informations pratiques

Comment y aller ?

Le trajet jusqu'à Cuenca peut s'effectuer en avion. La durée de vol depuis Paris est de 27h en moyenne. Des compagnies aériennes comme American Airlines, Lan Airlines et Air France proposent vols avec escales depuis les aéroports de Paris Orly et de Paris Charles de Gaulle.

Aéroport le plus proche

Aéroport : Aéroport international Mariscal Lamar (Code IATA : CUE)
Distance : 3,6 km
Site internet de l'aéroport international Mariscal Lamar

cuenca

Cuenca
Ressources

Cuenca : promotions vols secs et hôtels


<