Icon Tel 0 899 650 515** du Lundi au Samedi - 8h30 / 19h30

Guide Donegal

avec Bourse des Voyages

Guide de voyage

Donegal

Caracteristiques de la ville

La plupart des visiteurs profitent de leur présence à Donegal pour partir explorer la région. C'est en effet une ville dynamique et riche culturellement parlant.

Nombre d'habitants

La ville de Donegal compte 2 600 habitants (estimation 2011).

Histoire

Au XVème siècle, la ville de Donegal appartient au clan de Hugh O'Donnell, une riche famille irlandaise qui s'oppose à la présence anglaise.
Le Château de Donegal, dans lequel loge Hugh O'Donnell et son épouse Nuala est construit en 1474, la même année que l'Abbaye.
Entre 1594 et 1603, un conflit armé éclate entre les troupes anglaises d'Elizabeth Ière et plusieurs chefs de clan gaéliques dont Hugh O'Neill et Hugh Roe O'Donnell et leurs alliés. Cette Guerre de Neuf Ans ou Rébellion de Tyrone, est le résultat de la tentative par le gouvernement anglais de contrôler l'ensemble du territoire irlandais.
La Bataille de Kinsale qui se déroule du 2 octobre 1601 au 3 janvier 1602 oppose les Anglais et leurs alliés irlandais aux rebelles irlandais qui reçoivent l'aide de la Monarchie espagnole. Les Irlandais se rendent et les Espagnols abandonnent le territoire après la victoire des troupes anglaises.
Le comte de Tyrone Hugh O'Neill et le comte de Tyrconnell Rory O'Donnell partent pour l'Espagne le 4 septembre 1607, au cours de ce qui est appelé la Fuite des Comtes. Leur but est d'échapper aux persécutions.
Les Annales des quatre maîtres sont rédigées dans le Monastère franciscain entre 1632 et 1636. Ces ouvrages compilent l'histoire médiévale du Royaume d'Irlande.
Au XVIIIème siècle, les Gore sont la nouvelle famille dirigeante de Donegal. Elle développe la ville jusqu'à lui donner l'allure qu'elle possède aujourd'hui.
Le mildiou, un parasite qui détériore les pommes de terre, une mauvaise administration du gouvernement britannique, des méthodes agricoles mal pensées et des conditions météorologiques difficiles provoquent une Grande Famine entre 1845 et 1848. La totalité des récoltes étant détruite, les Irlandais ne peuvent plus consommer de pommes de terre, leur principale source d'alimentation. Cette situation provoque des millions de mort et l'exode de millions de persones.
Entre janvier 1919 et juillet 1921 un conflit armé oppose l'Armée républicaine irlandaise (IRA) à la Police royale irlandaise (RIC), l'armée britannique et les Black and Tans en Irlande. De nombreuses personnes perdent la vie au cours de cette Guerre d'indépendance irlandaise.
Pour mettre fin aux tensions, un Traité anglo-irlandais est signé le 11 juillet 1921, qui confirme l'indépendance de la République d'Irlande.

Géographie

Donegal se trouve dans le Comté de Donegal, dans la Province de l'Ulster, dans le nord-ouest de l'Irlande. Située au pied des Bluestack Mountains, elle est à proximité du Lough Eske, un petit lac et côtoie l'océan Atlantique nord par le sud ouest. Dionegal est également coupée du sud au nord par le fleuve Eske.

Comment se déplacer en ville ?

La ville de Donegal propose quelques modes de transport, Taxi, Vélo ou Location au choix.
Le taxi : n'hésitez pas emprunter l'une des compagnies présentes en ville.
Le vélo : c'est le meilleur moyen d'explorer les environs.
La location : les bureaux de plusieurs agences sont installées à Donegal.

Que voir ?

Donegal dispose de plusieurs sites touristiques à voir. Les touristes se rendront au Château de Donegal, au The Gaelic Chieftain - la statue de Red Hugh O'Donnell (un des leaders irlandais de l'indépendance), au cimetière de la famine, au Diamond Obelisk, aux ruines de la confrérie franciscaine et à l'ancre (datant du XVIIIème siècle). Le village artisanal de Donegal et le Centre du patrimoine ferroviaire de Donegal valent également le déplacement.
Site de la ville de Donegal (en anglais)

Que faire ?

- Effectuer une randonnée.
- Passer un moment à la plage.
- Aller pêcher sur un bateau ou au bord de l'eau.
- Profiter d'une croisière en bateau.
- S'adonner à une activité aquatique (surf, kayak...).
- Découvrir les environs à cheval.
- Se rendre à un concert de musique traditionnelle.
- Se balader sur la Bank Walk (promenade) longue de 2,5 kilomètres tout en nourrissant les canards et les cygnes.
- Passer la journée sur les berges du Lough Eske.

Achats ?

Il n'y a pas de centres commerciaux à Donegal, seulement de petites boutiques, dont certaines sont artisanales.
Pénétrez dans ces magasins et repartez avec des casquettes et des kilts irlandais, des ghillies (chaussons de danse en cuir), des articles en tweed (veste, casquette, pantalon...) ou en laine (pull épais en laine à maillage serré, chaussettes, écharpes...). Les maillots de l'équipe de rugby nationale et les bouteilles de bière, de whisky ou de préparations pour irish coffee sont également très appréciés des visiteurs.

Gastronomie et recette(s) du terroir

Les plats : le porridge (bouillie de flocon d'avoine, de lait, de sucre et d'assaisonnements au choix comme des raisins secs...), petit-déjeuner irlandais (thé ou café, jus de fruit accompagné d'une assiette d'oeufs brouillés, de saucisses, de pommes de terre, de flageolets, de boudins noirs et blancs, de jambon grillé et de champignons), le colcannon (pommes de terre, chou et beurre), l'Irish stew (ragoût d'agneau avec des pommes de terre, de l'oignon et des carottes), Bangers and mash (purée de pommes de terre crémeuse, saucisses et sauce à l'oignon), le black pudding ou boudin noir, le saumon fumé, la shepherd's pie (sorte de hachis parmentier constitué de pommes de terre, de boeuf, de carottes et de petits pois).
Les desserts : le fromage, de nombreux desserts sont élaborés à partir d'alcool (gâteau au chocolat Guiness, gâteau à la crème de Baileys...), le hot cross bun (petits pains sucrés constitués de raisins secs et/ou de fruits confits et surmontés d'une croix), le goody (pain cuit dans du sucre et des épices et saupoudré de cannelle).
Les boissons : la bière (Guiness), le whisky (Jameson), l'irish coffee, le Black Velvet (cocktail à base de Guiness et de champagne), le Baileys (mélange de whisky et de crème), le thé irlandais.

Que voir dans la région ?

Cnoc Fola, un point de vue renommé pour admirer le panorama sur la lande et les eaux ; Le Parc National Glenveagh où se trouve également un château ; Les cercles de pierre anciencs de Beltany à Raphoe et de Bocan à Gleneely ; La ville de Letterkenny avec sa Cathédrale Saint-Adomnan, son Saint Eunan's College, son Hôpital psychiatrique de St. Conal, son Musée du Comté de Donegal et sa terrasse du Mount Southwell.

Santé ?

N'oubliez pas de faire une demande de carte européenne d'assurance maladie au moins au moins 15 jours avant le début de votre séjour.

Hôpital de Donegal :
Donegal Community Hospital
Ballybofey Road, Donegal Town, Co Donegal, Irlande
+353 74 974 0600

Décalage horaires

En été : Aucun
En hiver : -1h

partir en Irlande

Ville de départ

Destination

Date de départ

Flexibilité

Durée

Budget par personne

  • Cassidys 3*

    Cassidys 3*

    Paris - Dublin - Irlande

    Vol + Hôtel
    2 jours - 2 nuits
  • Academy Plaza Hotel 3*

    Academy Plaza Hotel 3*

    Paris - Dublin - Irlande

    Vol + Hôtel
    2 jours - 2 nuits
  • Beresford Hotel 3*

    Beresford Hotel 3*

    Paris - Dublin - Irlande

    Vol + Hôtel
    2 jours - 2 nuits

Réserver votre vol

donegal

Donegal
Informations pratiques

Comment y aller ?

Le trajet jusqu'à Donegal peut s'effectuer en avion. La durée de vol depuis Paris est de 7h en moyenne. Des compagnies comme comme British Airways, Aer Lingus et Air France proposent des vols avec escales au départ de l'aéroport de Paris Charles de Gaulle.

Aéroport le plus proche

Aéroport : Aéroport de Donegal (Code IATA : CFN)
Distance : 72 km
Aéroport de Donegal

donegal

Donegal
Ressources

Filmographie

"Prince Donegal" - Michael O'Herlihy, (1966)
"Les moissons d'Irlande" - Pat O'Connor (1998)

Donegal : promotions vols secs et hôtels


<