Notice: Undefined index: ll in /home/www/www.bourse-des-voyages.com/model/class.guidevilles.php on line 126
Fort-Dauphin, visiter la ville, transports et hôtels Fort-Dauphin - Bourse des Voyages
Icon Tel 0 899 650 515** du Lundi au Samedi - 8h30 / 19h30

Guide Fort-Dauphin

avec Bourse des Voyages

Guide de voyage

Fort-Dauphin

Caracteristiques de la ville

Fort-Dauphin, également appelée "Tolanaro" ou "Tolagnaro" (site de rêve) en malgache, ne cesse de faire évoluer ses infrastructures pour améliorer l'accueil des visiteurs. Les points forts de la ville sont ses plages, ses paysages et son aéroport, qui en font un haut lieu touristique.
La philosophie de Madagascar tourne autour du "mora mora", qui traduit par "doucement doucement", exprime le mode de vie tranquille des Malgaches.
Fort-Dauphin a été nommée d'après le Dauphin de France, futur Louis XIV.

Nombre d'habitants

La ville de Fort-Dauphin compte environ 71 000 habitants (estimation 2013).

Histoire

En 1642, Jacques de Pronis débarque sur l'île et installe un comptoir commercial à Manafiafy (Baie de Sainte Luce).
C'est à Fort-Dauphin (ancienne presqu'île de Tholongar) qu'il décide de poser ses valises en 1643, où il fonde le comptoir commercial français de Fort-Dauphin sur l'ordre de Richelieu.
La tribu locale des Antanosy se révolte en 1648 contre Pronis après la création d'un comptoir de vente d'esclaves. Les autorités françaises envoient Etienne de Flacourt remplacer Proncis à la direction du Fort. Par la suite, le nouveau directeur rédige une étude sur les us et coutumes de l'île.
Etienne de Flacourt part de l'île en 1655.
Le Massacre de Fort-Dauphin se déroule en Août 1674. Au cours de cet évènement tragique, les Antanosy massacrent les colons français, incitant les derniers survivants à prendre refuge dans le port.
En septembre 1674, les colons sont secourus par le navire Blanc Pignon, qui les transportent jusqu'à la Réunion.
C'est au XVIIIème siècle que les Français tentent un retour sur l'île, afin de faire du Fort une base d'approvisionnement pour leurs colonies environnantes.
En novembre 1825, le roi Radamar envoie son cousin Ramanolona chasser les derniers colons encore sur l'île.
La France annexe Madagascar en août 1896 et ce jusqu'à la fin de la colonisation.
Au XIXème siècle, Fort-Dauphin est un port commercial d'importance.
Fort-Dauphin devient un haut lieu du tourisme à partir du XXème siècle.

Géographie

Chef-lieu de la région d'Anosy, Fort-Dauphin se trouve dans la province de Toliara, dans le sud-est de Madagascar. Cette ville côtière s'ouvre sur la mer et possède deux lacs, le lac Amparihy et le lac Ambinanikely. Située dans une zone peu élevée, son altitude tourne autour de 160 mètres.

Comment se déplacer en ville ?

La ville de Fort-Dauphin propose divers modes de transports, le vélo, le taxi-brousse, la marche, le taxi, le bus ou la location au choix.
Le vélo : le vélo permet de circuler librement et à son rythme.
Le taxi-brousse : les Malgaches apprécient tout particulièrement ce mode de transport, peu cher et circulant un peu partout.
La marche : c'est le moyen de déplacement le plus pratique pour se faufiler dans les petits passages.
Le taxi : les 3 compagnies de la ville permettent de se déplacer en ville ou dans les environs. Le prix de la course est doublé en soirée.
Le bus : ils ne circulent que pendant la journée.
Location : il est conseillé de louer un véhicule avec chauffeur en raison de l'état déplorable des infrastructures routières.

Que voir ?

Fort-Dauphin dispose de quelques sites touristiques à voir. Les touristes apprécieront le Fort-Flacourt et son musée, l'Hôtel de ville, le vieux port, la nouvelle mosquée et les sépultures Antandroy et Antanosy.
Le Musée de l'Anosy et le Musée de Fort-Dauphin sont également des sites incontournables.
Le Jardin botanique de Saiadi est un lieu idéal pour passer un moment au calme.
Office du tourisme de Fort-Dauphin.

Que faire ?

- S'adonner au farniente sur la plage de Libanona.
- Se promener sur la Baie de Faradofay.
- S'initier au surf et au windsurf.
- Déambuler dans les rues en observant les vestiges de l'époque colonial (bâtiments et habitations).
- Pratiquer la randonnée ou le trekking.
- Se balader dans les rues pour admirer les totems.

Achats ?

Le marché situé dans le marché de Tonambao est réputé pour ses produits frais et ses objets d'artisanat local. Les souvenirs à rapporter sont les sculptures en bois, les broderies, les objets en rafia ou en corne ou les bijoux sertis de pierres précieuses. Les valihas (instrument de musique traditionnel) et les jouets fabriqués avec du matériel de récupération sont aussi beaucoup appréciés des touristes.

Gastronomie et recette(s) du terroir

Les plats : riz, zébu, poisson et fruits de mer (langoustine, huîtres, les crevettes, les crabes de mangrove...), ravitoto (ragoût de viande et de feuilles de manioc hachées, cuites dans du lait de coco, le tout servi avec du riz), romazava (bouillon de viande à base de brèdes et de gingembre), sambossa (sorte de chausson farci au choix).
Les desserts : fruits (bananes, noix de coco, c?ur de b?uf...), mofo akondro (beignet de bananes).
Les boissons : Three Horses Beer (bière nationale), le Bonbon anglais (limonade nationale), l'eau, ranon'ampango (eau de cuisson du riz), jus de fruits frais, rhum, Betsa betsa (jus de canne servi avec une décoction d'écorces (belahy, katrafay, havozo) ou des fruits sauvages, thé (notamment à la vanille de Madagascar), café.

Que voir dans la région ?

Aux alentours de Fort-Dauphin, plusieurs sites touristiques sont à voir.
Le pic Saint Louis et sa vue sur Fort-Dauphin ; le Parc National d'Andohahela ; la Réserve de Nahampoana et ses animaux sauvages ; la grotte du cap Andavaka ; la Réserve de Berenty et ses espèces endémiques ; le Fort des Portugais ou Tranovato, plus ancienne construction portugaise ; la baie de Lokaro.

Santé ?

Pensez à contracter une assurance couvrant les frais médicaux et le rapatriement avant le départ.

Hôpital de Fort-Dauphin :
C.H.R.R. Philibert Tsiranana
Ambaonaty
Tél. : +20 92 212 58.

Décalage horaires

En été : +2h
En hiver : +2h

partir à Madagascar

Ville de départ

Destination

Date de départ

Flexibilité

Durée

Budget par personne

  • Circuit Splendeurs de Madagascar

    Circuit Splendeurs de Madagascar

    Bordeaux - Tananarive

    Vol + Circuits
    13 jours - 13 nuits
  • Circuit Splendeurs de Madagascar

    Circuit Splendeurs de Madagascar

    Bordeaux - Tananarive

    Vol + Circuits
    17 jours - 17 nuits
  • Tamarin By Veranda Resorts 3*

    Tamarin By Veranda Resorts 3*

    Paris - Port Louis

    Vol + Hôtel
    7 jours - 7 nuits

Réserver votre vol

fort-dauphin

Fort-Dauphin
Informations pratiques

Comment y aller ?

Le trajet pour rejoindre Fort-Dauphin peut s'effectuer en avion. La durée de vol entre Paris et Antananarivo est de 21h30 en moyenne. des vols locaux relient l'aéroport d'Antananarivo à l'aéroport de Tolanaro, en environ deux heures. Des compagnies comme South African Airways, Air Mauritius et Air France proposent des vols avec escales au départ des aéroports de Paris Orly et de Paris Charles de Gaulle.

Aéroport le plus proche

Aéroport : Aéroport de Tolanaro (Code IATA : FTU)
Distance : 3,7 km

fort-dauphin

Fort-Dauphin
Ressources

Fort-Dauphin : promotions vols secs et hôtels


<