Icon Tel 0 899 650 515** du Lundi au Samedi - 8h30 / 19h30

Guide Kuching

avec Bourse des Voyages

Guide de voyage

Kuching

Caracteristiques de la ville

La beauté naturelle de Kuching en fait une destination incontournable pour les amateurs de nature. Les visiteurs seront aussi impressionnés par sa diversité culinaire et architecturale et intéressés par la présence tout proche de son aéroport.

Nombre d'habitants

La ville de Kuching compte environ 658 549 habitants (estimation 2010). C'est la ville la plus peuplée de l'État de Sarawak.

Histoire

Fondée en 1599 par le Sultan Pengiran Tengah, Santubong est l'ancienne capitale de Sarawak.
Suite à sa création par Datu Patinggi Ali dans les années 1820, Lidah Tanah est choisie comme la nouvelle capitale de l'État.
C'est en 1827 que le représentant du Sultan de Brunei, Pengiran Indera Mahkota, devient le chef du gouvernement de Sarawak.
L'aventurier anglais James Brooke reçoit le 24 septembre 1841 la possession de Sarawak, devenant ainsi le premier Rajah blanc de Sarawak. Son royaume se situe alors entre Tanjung Datu et le fleuve Sarawak.
La cessation prend officiellement effet le 18 août 1842. Cette récompense vient couronner les efforts de l'Anglais dans l'instauration de la paix suite à la révolte des tribus Bidayuh contre le Sultan de Brunei. Il dote ce siège du gouvernement et capitale administrative de lois et fait construire The Astana, d'où il donne ses directives.
Le 2 août 1872, les autorités renomment Sarawak Proper en Kuching dans l'optique de la distinguer de Sarawak.
A la mort de son oncle en 1868, James Brooke devient le second Rajah de Sarawak. Sous son règne, la ville va connaître une importante expansion et la prospérité. Il fait construire de nouveaux bâtiments, nettoyer les rues, remplacer les shophouses traditionnelles par des habitations plus modernes en briques et interdire la piraterie.
Le violent incendie qui touche Kuching en 1884 pousse les autorités à faire reconstruire le centre-ville et sa périphérie.
Les célébrations du centenaire de l'administration Brooke se déroulent à Kuching en 1941.
Le 24 décembre 1941, l'arrivée des Japonais à Sarawak sonne le glas de la dynastie Brooke. L'État est en effet incorporé dans l'Empire Impérial japonais.
Les Japonais construisent en mars 1942 le camp de prisonniers de guerre et de civils Batu Lintang camp à près de 5 kilomètres de Kuching.
Le 11 septembre 1945, les Japonais capitulent à bord du navire australien HMAS Kapunda stationné à Kuching.
La Couronne britannique acquiert Sarawak en 1946, suite à la capitulation de Sir Charles Vyner Brooke, troisième et dernier Rajah de Sarawak. Sous l'impulsion du gouvernement colonial britannique, Kuching connait un rebond de son économie.
La Fédération de Malaya proclame son indépendance le 31 mai 1957, suite à l'adoption d'une Constitution. Cette fédération est constituée de la réunion de 11 États.
Le 16 septembre 1963, la toute nouvelle Malaisie, constituée de la Fédération de Malaya, de Singapour, du nord de Bornéo et de Sarawak, gagne son indépendance. Kuching reste la capitale de Sarawak et ne cesse de prendre de l'importance.
Singapour décide de prendre son indépendance en 1965 et prend ses distances de la Malaisie.
Ce n'est qu'en 1988 que Kuching acquiert enfin le statut de ville.

Géographie

La capitale de l'État de Sarawak sur l'île de Bornéo se trouve à l'ouest de la Malaisie. Elle borde les berges sud du fleuve Sarawak.

Comment se déplacer en ville ?

La ville de Kuching propose divers modes de transport : Taxi, Bus, Location ou Vélo et moto au choix.
Le taxi : le trajet sur courtes distances revient entre 7 et 12 RM.
Le bus : il faut emprunter les bus verts et jaunes de la Sarawak Transport Company ou les bus blancs et jaunes de Petra Jaya City Bus pour circuler en ville.
La location : les agences se trouvent facilement dans le centre-ville.
Le Vélo et moto : il est très agréable de louer des engins pour se déplacer selon ses envies.

Que voir ?

La capitale étatique dispose de nombreux sites touristiques à voir. Les touristes se rendront à Dewan Suarah Kuching ou au Centre civique, dans India Street, au Fort Margherita, dans le bureau de poste principal, au Complex du tourisme de Sarawak, à Square Tower, au Astana, au Temple Tua Pek Kong ou à la vieille mosquée d'État. Les visiteurs apprécieront également le Musée du chat, le Musée de l'histoire chinoise, le Musée de l'héritage islamique, le Musée Sarawak, le Musée du textile et le Timber Museum.
Il faut également prendre le temps de se rendre au Padawan Pitcher Plant & Wild Orchid Garden (jardin aux orchidées sauvages) ou dans les quartiers Jalan Gambier et Jalan Padungan.
Site touristique de l'État de Sarawak (en anglais)

Que faire ?

- Observer un spectacle de danse et des représentations culturelles dans le Village culturel de Sarawak.
- Effectuer un séjour dans une longhouse, une maison longue servant d'habitat traditionnel.
- Faire une incursion dans la culture et la gastronomie locale avec une visite au Medan Niaga Satok, le plus grand marché de la ville.
- Admirer l'une des 664 espèces d'oiseaux.
- S'adonner au farniente sur les plages de Pasir Panjang et de Pasir Pandak.
- Partir à la découverte des nombreuses grottes de Kuching.
- Faire une incursion dans le plus ancien Parc national du Sarawak, le Parc national de Bako.
- Découvrir les environs en kayak.
- Prendre part au programme de l'association Heart 2 Heart with Orangutan, dont le but est de réhabiliter les orangs-outans.
- Marcher le long de la rivière Sarawak sur le front de mer.
- Observer en direct le travail des artisans au Sarakraf Pavilion, un pavillon culturel.

Achats ?

Kuching compte de nombreux endroits dans lesquels faire du shopping. Vous pouvez ainsi profiter des marchés comme Medan Niaga Satok ou le Marché du weekend Satok ou des centres commerciaux comme The Spring, Tun Jugah, Bintang Megamall ou Crowne Square.
N'hésitez pas à acheter des songkets (tissus brodés que l'on rend chatoyant en incorporant des fils d'or ou d'argent), des batiks (tissus en coton colorés d'après une technique traditionnelle), des pantoufles Peranakan bordées de perles en verre, des articles forgés en étain ou en argent (des salières et poivriers, de l'argenterie, des tasses, des figurines ...), des sculptures en bois, des statues, des chapeaux, des sets de table, des sacs ou encore des paniers tressés avec des feuilles de Pandanus ou des poteries.

Gastronomie et recette(s) du terroir

Les plats : Sarawak laksa (bouillon épicé à la sauce coco avec des nouilles, des crevettes, des germes de soja et du poulet), Kolo Mee (nouilles aux oeufs servies avec du boeuf, du porc ou du poulet émincé), Umei (salade épicée de poisson cru mariné, de citron et d'échalotes), des fougères frits ramassés dans la jungle (midin, paku), Manok pansoh (poulet à la citronnelle cuit dans un bambou), Babi panggang (porc grillé), les fruits de mer (crevettes, grande castagnole, homard, ambal -mollusque typique de la région, sorte de ver vivant dans un coquillage en forme de bambou ...), Nasi lemak (riz bouilli dans du lait de coco, servi sur une feuille de Pandanus avec des rondelles de concombre, des anchois séchés, des cacahouètes séchés, des oeufs et de la viande).
Les desserts : Cendol (dessert à base de nouilles vertes au pandan, de sucre de palme, de lait de coco et de glace pillée, auxquels on peut ajouter des haricots rouges, du riz gluant...), Rojak (salade de mangue, ananas, concombre, jambu -sorte de pomme d'eau-, de tofu et de calamar frit, arrosée d'une sauce au piment et à la pâte de crevettes), les fruits frais (jambue, mangue, ananas...).
Les boissons : Les jus de fruits frais, le thé, les sodas.

Que voir dans la région ?

Aux alentours de Kuching, plusieurs sites touristiques sont à voir.
Le Parc national du Gunung Mulu inscrit à l'UNESCO pour explorer son incroyable diversité animale et végétale et son réseau de grottes, le plus important du monde, comprenant notamment la Chambre Sarawak, la plus grande grotte au monde ; La ville de Siburan où se trouve la ferme aux crocodiles de Jong comprenant un zoo avec divers animaux et un musée ; Les Rafflesias, les plus grandes fleurs au monde, situées dans le Parc national Gunung Gading ; Observer les efforts des Centres de la vie sauvage de Matang et de Semenggoh pour réhabiliter des animaux sauvages blessés, orphelins ou en captivité, en particulier des orangs-outans et les réintroduire dans la nature ; Balade dans le Parc national Similajau avec une flore comprenant environ 7 000 hectares de forêt avec près de 24 espèces mammifères et plus de 230 espèces d'oiseaux ; Découverte des 1 173 espèces d'arbres, des animaux sauvages et des chutes d'eau du Parc national de Lambir Hills ; Exploration de la ville de Miri, du Grand Old Lady dans le Musée du pétrole, du Musée régional Baram ou du Musée archéologique Niah et séjour sur les plages de Brighton Beach ou de Bungai Beach.

Santé ?

Pensez à contracter une assurance couvrant les frais médicaux et le rapatriement avant le départ.
En cas d'urgence, composez le 999.

Hôpitaux à Kuching :
Kuching Specialist Hospital
Lot 10420, Block 11, Tabuan Stutong Commercial Centre, Jalan Setia Raja, 93350 Kuching, Sarawak, Malaysia
Tél. : (6) 082-365 777

Sarawak General Hospital
Jalan Hospital, Kuching, Sarawak, Malaysia
Tél. : +6082 276666

Décalage horaires

En été : +8h
En hiver : +7h

partir en Malaisie

Ville de départ

Destination

Date de départ

Flexibilité

Durée

Budget par personne

  • Croisière Splendeurs Egéennes

    Croisière Splendeurs Egéennes

    Paris - Ko Samui

    Vol + Circuits
    8 jours - 8 nuits

Réserver votre vol

kuching

Kuching
Informations pratiques

Comment y aller ?

Le trajet jusqu'à Kuching peut s'effectuer en avion. La durée de vol depuis Paris est de 16h en moyenne. Des vols avec escale sont proposés par les compagnies aériennes Malaysia Airlines, Qatar Airways et Etihad Airways depuis l'aéroport de Paris Charles de Gaulle.

Aéroport le plus proche

Aéroport : Aéroport de Kuching (Code IATA : KCH)
Distance : 9,5 km
Site internet de l'aéroport international de Kuching

kuching

Kuching
Ressources


<