Icon Tel 0 899 650 515** du Lundi au Samedi - 8h30 / 19h30

Guide Trévise

avec Bourse des Voyages

Guide de voyage

Trévise

Drapeau Italie

Tous les guides des villes de la Venetie :

Caracteristiques de la ville

Les remparts autour du centre-ville historique ont popularisé la ville. Trévise dispose également d'habitations colorée dont les couleurs ont perdu de leur intensité et de paysages naturels préservés.
Avec ses canaux, la ville fait penser à Venise.

Nombre d'habitants

La ville de Trévise compte environ 887 700 habitants (estimation 2014).

Histoire

A mesure que l'Empire romain s'agrandit, Trévise se transforme en un centre de grande importance.
Vers l'an 1000, la ville est au centre d'une lutte entre divers seigneurs. C'est soutenu par les Ligues véronaises et lombardes qu'elle réussit à vaincre Barberousse et à se développer sur le plan architectural, économique et urbanistique.
A la suite de la chute de l'Empire romain d'Occident au VIème siècle, elle subit un important déclin économique et démographique. Non détruite par Attila, elle attire la convoitise des Byzantins et les Ostrogoths pendant la Guerre des Goths.
En 568, Trévise tombe aux mains des Lombards et est choisie pour être le chef-lieu de l'un des 36 duchés du royaume.
La ville est successivement dirigée par divers leaders au XIIème siècle.
La famille Ezzelini accapare le pouvoir entre 1237 et 1260.
En 1283, le pouvoir est aux mains de Gherardo da Camino, qui lui fait atteindre des sommets en terme de culture. Également capitaine des guelfes, il soutient l'empereur contre les gibelins, les partisans du pape.
Trévise intègre la République de Venise en 1339.
Entre 1381 et 1384, le Duc d'Autriche est à la tête de Trévisse.
La ville est attaquée par les troupes de la Ligue de Cambrai, une coalition militaire en faveur de la suppression des avantages de Venise, en 1509. Dans la période qui suit, l'architecte Frère Giovanni Giocondo améliore le système de défense de la ville avec la construction de murs d'enceinte chargés de protéger le centre-ville historique et le développement du système hydraulique.
Entre 1805 et 1813, Trévise est d'abord une possession autrichienne, puis une propriété du Royaume d'Italie de Napoléon Bonaparte avant de redevenir une possession autrichienne. Durant ces changements, divers bâtiments sont détruits ou abimes.
Engagée dans la Révolution italienne contre la domination autrichienne en 1848, Trévise rend finalement les armes le 14 juin.
C'est en juillet 1866 que le corps d'élite des bersagliers fait son entrée en ville. Dans le même temps, le Royaume lombardo-vénitien est rattaché au Royaume de Sardaigne.
La famille Carraresi prend le contrôle de la ville entre 1884 et 1888.
Entre 1939 et 1945, durant la Seconde Guerre Mondiale, de violents bombardements touchent Trévise, détruisant près de la moitié de la ville au cours du Vendredi Saint de 1944.
La ville italienne est libérée de l'occupation allemande en avril 1945.
Le tiramisu est créée en 1970 dans le restaurant Le Beccherie.
Des difficultés économiques entraînent la fermeture du restaurant emblématique de la ville.

Géographie

Capitale de la région de la Vénétie, Trévise est localisée dans le nord-est de l'Italie. Elle est cernée par une couronne maritime, résultat de la rencontre entre le fleuve Sile et son affluent le fleuve Botteniga (Cagnan).

Comment se déplacer en ville ?

La ville de Trévise propose quelques modes de transport, Taxi, Bus, Location au choix.
Le taxi : ils permettent de se déplacer en ville en toute quiétude.
Le bus : les bus de la compagnie ACTT font le tour de Trévise.
La location : le centre-ville abrite diverses agences.

Que voir ?

La capitale provinciale dispose de divers sites touristiques à voir. Les touristes se rendront aux remparts, à la Cathédrale, à la villa Albrizzi Franchetti, à la villa Taverna, à la villa Trevisanato, à la villa Furlanis ou au Palazzo dei Trecento. Ils apprécieront aussi le Palazzo Giacomelli, la Casa dei Carraresi, la Loggia dei Cavalieri, le Palazzo Scotti, la Tour de Trévise, la Piazza dei Signori, le Palazzo Bomben, l'Église de San Nicolò et l'Eglise de San Francesco.
Il ne faut pas oublier de se rendre au Musée Civique Luigi Bailo et au Musée Santa Caterina.
Office du tourisme de l'Italie

Que faire ?

- Découvrir les environs pendant une randonnée pédestre ou à cheval.
- Admirer les spécialités locales dans les marchés comme le marché aux poissons.
- Déambuler dans le rues de la ville en dégustant une gelato (glace).
- Parcourir Trévise à vélo.
- S'initier à la gastronomie et aux vignobles locaux.
- Se rafraichir sur les terrasses sous les arcades en buvant un verre.

Achats ?

Trévise compte un grand nombre de boutiques et magasins, notamment dans le centre-ville, de même que des marchés.
Vous avez donc un grand choix d'articles à rapporter de la ville. Les porte-clefs, t-shirts, casquettes et autres tasses aux couleurs de la ville sont des souvenirs appréciés. Mais pensez également à rapporter de l'huile d'olive, des pâtes, du vin local, du vinaigre balsamique, du cuir italien (chaussures, sacs, ceintures...), des livres d'art ou encore des vêtements (le pays compte des marques prestigieuses comme Prada, Dolce Gabana, Guccci...). Il est aussi possible de se faire plaisir avec des articles de la marque Benetton, dont le siège social ne se trouve qu'à une dizaine de kilomètres.

Gastronomie et recette(s) du terroir

Les plats : radicchio (légume typique de la province) servi en salade ou en risotto (Risotto al Radicchio), fritto de mare (fruits de mer frits), baccalà (morue), risotto alle seppie (risotto aux seiches à l'encre), bruscandoli (asperges sauvages souvent servies en risotto), bigoli (spaghettis épaisses), canard rôti à la polenta, soupe d'orge, Risi e Bisi (riz aux petits pois), Pasta e Fagioli (pâtes aux haricots).
Les desserts : Le tiramisu (assemblage de biscuits imbibés au café et au marsala, recouvert de mascarpone, le tout saupoudré de café), les fromages (Casatella Trevigiana Dop, Stracchino, Ubriaco, Asiago...).
Les boissons : Le vin local (Prosecco, valpolicella...), le café.

Que voir dans la région ?

Aux alentours de Trévise, plusieurs sites touristiques sont à voir.
Le Château et de la Forteresse Regina Cornaro, la Villa Contarini degli Armeni et la Casa Longobarda à Asolo, ainsi que les vignobles et les oliveraies ; La ville de Possagno avec son temple abritant le Musée Canova et diverses oeuvres ; La Villa Zorzi Gradenigo Venier à Riese Pio X ; Le centre historique qui contient la Cathédrale de Castelfranco Veneto, les murs médiévaux et les tours à Castelfranco Veneto ; Vedelago connue pour sa Villa Emo et ses 11 arcades ; La Piazza del Mercato (Rotonda di Badoere) de Badoere composée de nombreux portiques installés en demi-cercle ; Conegliano et Valdobbiadene, où se trouvent des vignobles dans lesquels on peut déguster des vins tels le Prosecco, un vin blanc pétillant.

Santé ?

N'oubliez pas de demander votre carte européenne d'assurance maladie au moins 15 jours avant votre départ.
En cas d'urgence, composez le 112.

Hôpitaux à Trévise :
Ospedale San Camillo
Viale Vittorio Veneto, n° 18, 31100 Treviso
Tél. : +39 0422.4281

ULSS 9
Piazzale Ospedale, 1, 31100 Treviso
Tél. : 0422 322111

Décalage horaires

En été : Aucun
En hiver : Aucun

partir en Italie

Ville de départ

Destination

Date de départ

Flexibilité

Durée

Budget par personne

  • California 3*

    California 3*

    Paris - Rome

    Vol + Hôtel
    2 jours - 2 nuits
  • Mf Hotel 3*

    Mf Hotel 3*

    Paris - Rome

    Vol + Hôtel
    2 jours - 2 nuits
  • Impero 3*

    Impero 3*

    Paris - Rome

    Vol + Hôtel
    2 jours - 2 nuits

Réserver votre vol

trevise

Trévise
Informations pratiques

Comment y aller ?

Le trajet jusqu'à Trévise peut s'effectuer en avion. La durée de vol depuis Paris est de 1h40 en moyenne. Les compagnies aériennes Ryanair, Easyjet et Transavia Airlines proposent des vols directs et avec escale depuis les aéroports de Paris Beauvais-Tille et de Paris Orly.

Aéroport le plus proche

Aéroport : Aéroport de Trévise (Code IATA : TSF)
Distance : 4,9 km
Site internet de l'Aéroport de Trévise

trevise

Trévise
Ressources


<