Icon Tel 0 899 650 515** du Lundi au Samedi - 8h30 / 19h30

Bourse des voyages, le meilleur du tourisme français en matière de voyages organisés

Thermes de Caracalla

Thermes de Caracalla

Site à visiter : Thermes de Caracalla

Les thermes représentent une institution très caractéristique de la civilisation romaine. Chaque grande ville se doit d'en posséder, chaque empereur se fait un devoir d'en construire. La construction de ceux de Rome est ordonnée par Septime Sévère, mais est achevée par l'empereur Caracalla vers 216. C'est pourquoi les thermes portent le nom de ce dernier.

Les thermes offraient aux visiteurs non seulement des bains, mais également des aires sportives, des jardins, une bibliothèque et une assistance médicale.

Le complexe couvrait environ 13 hectares. Le bâtiment principal fait 228 mètres de long sur 116 mètres de large, avec une hauteur de 38,5 mètres. Il pouvait accueillir jusqu'à 1 600 personnes.

La bibliothèque était alors divisée en deux salles de mêmes dimensions, situées l'une à l'est et l'autre à l'ouest du complexe : la première était consacrée aux textes grecques et la seconde, aux écrits en latin.

Lors de leur séjour, les visiteurs se rendaient dans un premier temps aux bains chauds. Il s'agissait d'une piscine de 35 mètres de diamètre, appelée le « caldarium ». Puis, ils passaient au bain tiède, le « tepidarium ». Enfin, ils terminaient leurs ablutions dans le bain froid, le « frigidarium », une grande piscine de 55,7 sur 24 mètres, abritée sous une voûte placée à 32,9 mètres de hauteur.

En prime, ils trouvaient à l'extrémité du complexe une piscine en plein air, équipée de miroirs de bronze pour refléter le soleil et en concentrer les rayons dans la zone de bain.

L'ensemble est bâti sur une plate-forme perchée à six mètres de hauteur. C'est sous cette dalle que se trouve le système de chauffage, appelé Hypocauste (chauffage par en dessous). Il consistait à brûler du charbon et du bois sous le parquet, pour réchauffer l'eau. Celle-ci provenait de l'aqueduc Aqua Marcia, était stockée dans 64 réservoirs proches, puis était amenée jusqu'aux bassins. Ce mécanisme a fonctionné ainsi jusqu'au 19ème siècle.

Aujourd'hui, il ne reste plus que des ruines de ce complexe thermale.

thermes de caracalla

Lors des invasions barbares, vers 537, les Goths détruisent l'aqueduc de Rome et les thermes de Caracalla s'arrêtent définitivement de fonctionner.

thermes de caracalla

Durant la saison estivale, les ruines servent de décor au théâtre en plein air, le « teatro dell'opera di Roma ». Le complexe est aussi le centre d'autres événements culturels, tels la compétition de gymnastique durant les Jeux Olympiques de Rome de 1960 ou le concert des « trois ténors » lors de la clôture de la coupe du monde de la FIFA en 1990.

L'architecture et le style des thermes de Caracalla inspirent, à bon nombre d'architectes actuels, la conception de plusieurs édifices modernes, comme la gare « Pennsylvania Station » à New York, ou le siège de l'Assemblée Nationale à Dhaka, au Bangladesh.

À différentes périodes, et en particulier lors du règne du Pape Paul III Farnèse (1534-1549), les fouilles permettent de découvrir d'antiques ?uvres d'art ayant décoré les thermes à l'époque de leur splendeur. Les statues les plus marquantes sont celles : d'Hercule (réalisée par Glycon),.du supplice de Dircé, du Belvédère (sculpté par Apollonios), des jumeaux Atrée et Thyeste et de Minerve.

partir en Italie

Ville de départ

Destination

Date de départ

Flexibilité

Durée

Budget par personne

  • California 3*

    Voyage Latium

    Paris - Rome

    California 3*

    Vol + Hôtel / 2 jours - 2 nuits
  • Mf Hotel 3*

    Voyage Latium

    Paris - Rome

    Mf Hotel 3*

    Vol + Hôtel / 2 jours - 2 nuits