Icon Tel 0 899 650 515** du Lundi au Samedi - 9h / 20h

Guide Sucre

avec Bourse des Voyages

Guide de voyage

Sucre

Drapeau Bolivie

Tous les guides des villes de la Bolivie :

Caracteristiques de la ville

Lieu historique et culturel bolivien de grande importance, Sucre est la capitale constitutionnelle de la Bolivie et la capitale du département de Chuquisaca.
Son centre historique est classé à l'UNESCO en raison du métissage architectural que présentent ses édifices, un mélange de style bolivien et européen. Elle doit son surnom de "ville aux quatre noms", aux quatre noms qu'elle porte Sucre, La Plata, Charcas et Ciudad Blanca.

Nombre d'habitants

La ville de Sucre compte environ 363 550 habitants (estimation 2014). C'est la cinquième ville la plus peuplée de Bolivie.

Histoire

En 1538, Pedro de Anzures, marquis de Campo Rotondo fonde La Plata, en même temps que se développe l'exploitation des mines dirigées par Gonzalo Pizarro. Ce dernier espère également explorer la région montagneuse orientale de la Cordillère des Andes.
La Audiencia de Characas voit le jour en 1559 à l'initiative du roi d'Espagne Philippe II. Son but est de simplifier l'administration des territoires orientaux et il installe ses quartiers généraux à La Plata.
En 1609, La Plata devient le siège d'un archevêché.
L'Université de Saint-François-Xavier, la première université d'Amérique latine, est crée par les jésuites en 1624.
Au XVIIème siècle, La Plata occupe une telle position qu'elle est le centre judiciaire, religieux et culturel des territoires espagnols de l'est du continent sud-américain.
C'est à Sucre le 25 mai 1809 que naissent les premières revendications au sujet de l'indépendance vis-à-vis de l'Espagne.
Le Pérou et la Bolivie se séparent le 6 août 1825. La signature de l'acte d'indépendance a lieu dans La Casa de la Libertad (Maison de la Liberté). La Plata change de nom à la même époque pour devenir Sucre, en référence au maréchal António José de Sucre, qui s'est battu pour libérer le pays.

Géographie

Sucre est située dans le nord-ouest du département de Chuquisaca, dans le sud de la Bolivie. Elle s'élève à environ 2 800 mètres d'altitude.

Comment se déplacer en ville ?

La ville de Sucre propose divers modes de transport : Bus, Taxi, Vélo, Moto et Quad ou Voiture au choix.
Le bus : les déplacements sont facilités par le nombre important de rotation des bus.
Le taxi : soyez prudent et n'utilisez que les taxis dotés d'une enseigne lumineuse sur le toit, avec inscrit les coordonnés de leur compagnie de rattachement (en particulier la nuit). Mettez-vous d'accord avec le chauffeur sur le prix de la course avant le départ.
Le vélo, moto et quad : ces moyens de transport individuels offrent une grande liberté de mouvement.
La voiture : Des véhicules sont disponibles dans l'agence de location Imbex. Gardez néanmoins à l'esprit que la conduite en Bolivie n'est recommandée à cause de l'état des routes et de la conduite des conducteurs boliviens.

Que voir ?

La capitale administrative dispose de nombreux sites touristiques à voir. Les visiteurs se rendront à la Cathédrale métropolitaine, à l'Hôpital Santa Barbara, à l'Église San Francisco, à l'Église La Merced, à l'Église San Miguel, à l'Église Santa Mónica, à l'Église San Lázaro, à l'Église Santo Domingo, à la Maison de la Liberté et au Palacio de la Glorieta. L'Université de San François-Xavier, la Bibliothèque Nationale de Bolivie, le Palais de l'archevêque, le Palais du gouverneur de Chuquisaca, la Cour Suprême de Justice, le Cimetière général, le Teatro Gran Mariscal de Ayacucho, l'ancienne gare Aniceto Arce, le Temple et le couvent de Santa Clara attirent également les visiteurs.
Les visiteurs apprécieront aussi le Musée de Charcas, le Musée d'Art Moderne, le Musée textile-ethnographique, le Musée Anthropologique, le Musée de la Recoleta et le Musée ecclésiastique.
Office de tourisme de la Bolivie (en français et en espagnol)

Que faire ?

- Faire un tour au Parc du crétacé et aux gisements de Cal Orko, où se trouvent des reproductions de dinosaures grandeurs natures, des empreintes de dinosaures et des animaux fossilisés.
- Déambuler dans le centre historique en admirant les différents monuments.
- Goûter des saveurs nouvelles et contempler l'artisanat local au marché de Sucre.
- Se rendre dans les hauteurs du quartier de la recoleta d'où l'on peut apercevoir un magnifique panorama sur Sucre.
- Passer un moment dans le Parc Símon Bolívar qui abrite une reproduction de la Tour Eiffel.

Achats ?

Il y a plusieurs boutiques à Sucre dans lesquels vous pouvez effectuer des achats diverses et variés. Le marché de la ville est également l'endroit idéal pour s'adonner au shopping.
Vous dénicherez ainsi des paniers en osier, des vêtements (écharpes, bonnets, pulls, chaussettes, des couvertures...) en laine de lama ou d'alpaga, de l'artisanat indien, des sculptures en bois et des bijoux traditionnels. N'hésitez également pas à prendre des herbes médicinales et des remèdes traditionnels Aymara (dont des foetus de lama séchés).

Gastronomie et recette(s) du terroir

Les plats : chorizo chuquisaqueños (saucisses de porc avec une sauce épicée), picante de pollo, mondongo chuquisaqueño (porc, maïs, piment, pomme de terre), cazuela de mani (agneau, oignons, persil, carottes, petits pois, chou, riz et origan), chairo (ragoût de boeuf, de chunos ou pommes de terre déshydratée, de pommes de terre, d'oignon, de carottes et de coriandre), humita (maïs, lard et fromage à pâte fraîche hachés cuits dans une feuille de maïs), saltenas (empanadas farcis au poulet ou au boeuf), pique macho (grande assiette de boeuf, saucisses de hot-dog, frites, oignons sautés, tomates, oeuf, piments rocoto en morceaux, moutard, mayonnaise et ketchup), saice (ragoût épicé de viande accompagné de chunos, d'oignon et de tomates), LLajua (sauce épicée servi avec les plats).
Les desserts : chocolat, fruits frais, confiture de lait, cunape (petit pain de fromage et de farine de manioc).
Les boissons : chica criolla, yerba maté (infusion traditionnelle de feuilles torréfiées), thé (bu à l'heure du thé accompagné de Marie biscuit), jus de fruits frais, bières nationales.

Que voir dans la région ?

La ville de Potosi, classée au Patrimoine mondiale de l'UNESCO, une des villes les plus hautes du monde (4 070 mètres) et réputée pour le Château de la Glorieta, les mines d'argent, le couvent de Santa Teresa et la Casa de la Moneda ; Le petit village de Tarabuco où se tient le marché dominical et qui est réputé pour être un centre de la culture Yampara ; Les Parcs nationaux Amboro et Carrasco, paradis pour les randonneurs.

Santé ?

N'oubliez pas de contracter une assurance couvrant les frais médicaux et le rapatriement avant le départ.
En cas d'urgence, composez le 118.

Hôpital de la ville :
Hospital Santa Barbara
Destacamento 111, Sucre
+591 4 6435240

Hospital Cristo de las Américas
Av. de Japón s/n, Casilla de Correo 50, Sucre
(00591) 4/6437804 4/643269

Décalage horaires

En été : -4h
En hiver : -5h

partir en Bolivie

Ville de départ

Destination

Date de départ

Flexibilité

Durée

Budget par personne

Réserver votre vol

sucre

Sucre
Informations pratiques

Comment y aller ?

Le trajet jusqu'à Sucre peut s'effectuer en avion. La durée de vol depuis Paris est de 18h en moyenne. Des compagnies aériennes comme Air Europa et TAM Linhas Aereas proposent des vols avec escale depuis les aéroports de Paris Orly et de Paris Charles de Gaulle.

Aéroport le plus proche

Aéroport : Aéroport international Juana Azurduy de Padilla (Code IATA : SRE)
Distance : 5,4 km

sucre

Sucre
Ressources

Sucre : promotions vols secs et hôtels


<