Icon Tel 0 899 650 515** du Lundi au Samedi - 9h / 20h

Guide Willemstad

avec Bourse des Voyages

Guide de voyage

Willemstad

Drapeau Pays-Bas

Tous les guides des villes des Antilles Néerlandaises :

Caracteristiques de la ville

Capitale des Antilles Néerlandaises, Willemstad est divisée en deux quartiers reliés par un ponton: Punda, fondé par les néerlandais et Otrabanda, le quartier espagnol.
Ce mélange des deux influences coloniales apporte à la ville de une grande richesse culturelle.
En 1997, la ville de Willemstad est recensée sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO grâce à sa zone historique, son centre-ville et son port.

Nombre d'habitants

La ville de Willemstad compte environ 98 500 habitants (estimation 2008).

Histoire

En 1499, les explorateurs Alonso de Ojeda et Amerigo Vespucci découvrent les îles de Bonaire, Curaçao et Aruba. Alonso de Ojeda en prend possession au nom de l'Espagne. L'île de Curaçao est alors occupée par les Arawaks, communauté amérindienne qui a fui le Vénézuéla au début du siècle. Les Arawaks sont envoyés sur l'île d'Hispaniola pour travailler.
Les Pays-Bas prennent le contrôle des îles Sous-le-Vent (Saint-Martin, Saint-Eustache, Aruba, Bonaire et Curaçao) en 1634. La compagnie néerlandaise des Indes Occidentales prend en charge l'administration de l'île de Curaçao.
Peter Stuyvesant est nommé gouverneur de l'île de Curaçao en 1642. Il développe les plantations d'arachides, de maïs et de fruits. Stuyvesant, à cause de son autoritarisme et de son intolérance religieuse, est très impopulaire.
Entre 1640 et 1863, Curaçao accueille un demi-million d'esclaves Noirs.
En 1732, la première synagogue est construite à Willemstad par les juifs séfarades émigrés sur l'île de Curaçao depuis 1659.
Les Anglais occupent l'île de Curaçao en 1807.
L'administration hollandaise est instituée grâce au Traité de Paris signé en 1816 : Willemstad redevient un port libre.
Après l'abolition de l'esclavage en 1863, l'île de Curaçao rencontre des difficultés économiques importantes.
La première Constitution des Antilles Néerlandaises est établie par le Parlement Néerlandais en 1865.
En 1919, du pétrole est découvert au Venezuela : la Dutch-British Shell Oil Company installe l'une des plus grandes raffineries du monde sur l'île de Curaçao. L'économie de l'île est alors relancée.
Les Antilles Néerlandaises obtiennent leur autonomie administrative en 1954. Cette même année, Willemstad devient la capitale des Antilles Néerlandaises.

Géographie

Willemstad, capitale des Antilles Néerlandaises, se trouve au sud-ouest de l'île de Curaçao. La mer des Caraïbes borde ses côtes.
L'île de Curaçao appartient à l'archipel des Antilles Néerlandaises qui se situe à environ 100 kilomètres des côtes nord du Vénézuela.

Comment se déplacer en ville ?

Willemstad propose divers modes de transport, bus, voiture de location ou taxi, au choix.
Le bus : un réseau de bus relie les points principaux de la ville.
La voiture de location : plusieurs agences permettent d'emprunter une voiture et de circuler librement sur le territoire.
Le taxi : des taxis proposent leurs services à Willemstad.

Que voir ?

Willemstad dispose de somptueux sites à voir. Les visiteurs se rendront principalement au musée de Willemstad, au port naturel de Willemstad (Schottegat), au pont flottant Koningin Emmaburg (qui relie le quartier Punda au quartier Otrabanda), à la synagogue Mikve Israel Emmanuel (XVIIIe siècle), au fort Amsterdam (qui protégeait la ville au XVIIème siècle) et à la distillerie de Curaçao (où est fabriquée la liqueur de Curaçao).
Site de l'office de tourisme de Curaçao (en anglais).

Que faire ?

- Visiter le centre historique de Willemstad.
- Se promener dans les rues de Willemstad.
- Se rendre au marché flottant de Willemstad, ou les bateaux de marchandises d'Amérique du Sud sont affrétés.
- Monter en haut du fort Nassau pour admirer la vue sur le port Schottegat.
- Apprendre à danser la tumba, danse des Antilles Néerlandaises.
- Faire de la plongée.

Achats ?

Il est intéressant de rapporter de la liqueur de Curaçao, des bijoux, des sculptures en bois, des coquillages et des hamacs.

Gastronomie et recette(s) du terroir

Les plats : fruits de mer, poisson grillé ou frit, Funchi (sorte de polenta), Tutu (funchi, haricots et sucre), ragoût de cabri ou d'iguane, soupe de cactus.
Les desserts : Panseiku (sorte de praliné composé de cacahuètes toastées et d'essence d'amande cuites dans un nappage délicat de sucré brun foncé), Kokada (petits feuilletés de noix de coco fraîchement râpée, sirop de sucre).
Les boissons : liqueur de Curaçao.

Que voir dans la région ?

Aux alentours de Willemstad, divers sites touristiques sont à voir.
L'île de Bonaire avec sa célèbre barrière de corail, son musée Mangazina di Rei et son parc national de Washington-Slagbaai ; l'île d'Aruba et le marché flottant d'Oranjestad, le Museo Archeologico et le Museo Arubano, les grottes de Fontein et Camashito.

Santé ?

Pensez à demander la carte européenne d'assurance maladie à votre caisse au plus tard 15 jours avant votre départ.
Une assurance couvrant les frais médicaux et le rapatriement sanitaire est recommandée.

Hôpital à Willemstad :
Sint Elisabeth Hospital
193 J. H. J. Hamelbergweg
Willemstad
(0)46 25 100.

Décalage horaires

En été : - 6h
En hiver : - 5h

partir aux Pays-Bas

Ville de départ

Destination

Date de départ

Flexibilité

Durée

Budget par personne

Réserver votre vol

willemstad

Willemstad
Informations pratiques

Comment y aller ?

Le trajet jusqu'à Willemstad peut s'effectuer en avion. La durée de vol depuis Paris est de 11 heures en moyenne, hors escale(s). Des compagnies comme Air France proposent des vols avec escale(s) au départ de l'aéroport Paris CDG.

Aéroport le plus proche

Aéroport : aéroport de Curaçao Hato (Code IATA : CUR)
Distance : 11 km

willemstad

Willemstad
Ressources

Bibliographie

Histoire générale des Antilles de R. Pages et Jean-Baptiste Du Tertre, 1973


<