Icon Tel 0 899 650 515** du Lundi au Samedi - 8h30 / 19h30

Bourse des voyages, le meilleur du tourisme français en matière de voyages organisés

El Angel

El Angel

Site à visiter : El Angel

En 1902, le président mexicain Porfirio Diaz ordonne la construction du monument, en vue de célébrer, en 1910, le centenaire du début de la guerre de l'Indépendance du Mexique.

Le monument est conçu par l'architecte Antonio Rivas Mercado, les travaux supervisés par les ingénieurs Gonzalo Garita et Manuel Gorozpe et les sculptures réalisées par l'artiste italien Enrique Alciati.

Lors de la cérémonie d'ouverture, le président Diaz est entouré de nombreux dirigeants étrangers et du célèbre poète mexicain Salvador Díaz Mirón. Ce dernier fera d'ailleurs un discours très remarqué.

La colonne de pierre, haute de 36 mètres, est soutenue par une structure interne en acier. Elle est décorée de guirlandes, de palmes et de couronnes portant les noms des héros de la guerre. Chaque pointe de sa base quadrangulaire est munie d'une sculpture de bronze symbolisant la Loi, la Guerre, la Justice et la Paix.
À l'origine, neuf marches mènent au pied d'El Angel, mais suite à un affaissement du terrain, quatorze marches supplémentaires sont ajoutées.

La façade principale du piédestal faisant face à la ville de Mexico porte l'inscription « La nation aux héros de l'indépendance ». Juste devant la colonne se dresse une statue de bronze représentant un lion géant guidé par un enfant. C'est le symbole de la jeunesse, forte durant la guerre et innocente en temps de paix.

Un groupe de statues de marbre, évoquant les plus éminents héros de la guerre de l'Indépendance, est installé juste à proximité.
À l'intérieur de la colonne, un escalier de 200 marches aboutit à une terrasse d'où la vue sur Mexico est imprenable. Le chapiteau est de style corinthien, orné de quatre aigles aux ailes déployées (symbolisant à l'époque le Mexique).
Une sculpture en bronze de l'Ange de la Victoire, recouverte d'or, se dresse sur le sommet de la colonne. Elle mesure 6,7 mètres et pèse 7 tonnes. L'Ange tient dans sa main droite une couronne de laurier, symbole de la victoire, et dans l'autre main, une chaîne brisée, symbole de liberté.

el angel

En 1925, les dépouilles des plus grands héros de la guerre de l'Indépendance sont enterrées dans le mausolée aménagé à la base d'El Angel. Y reposent Miguel Hidalgo y Costilla, l'instigateur en chef de la Révolution et le « père de la nation », et Guadalupe Victoria, commandeur de l'armée des insurgés et premier président du Mexique.
En 1929, une flamme éternelle est installée au pied de la colonne sur ordre du président Emilio Portes Gil, pour honorer la mémoire des victimes et des héros de la guerre.
Le 28 juillet 1957, un violent tremblement de terre secoue Mexico, faisant tomber l'Ange de la Victoire de son piédestal. La statue est endommagée sérieusement et ne retrouve sa place que le 16 septembre 1958, après avoir été restaurée par José Fernandez Urbina.

el angel

Ce monument est assez semblable à la Colonne de la Victoire de Berlin en Allemagne.

La place entourant El Angel est devenue un lieu de rassemblement pour les habitants de la ville de Mexico. Les célébrations de victoires sportives y alternent avec les meetings politiques.

partir au Mexique

Ville de départ

Destination

Date de départ

Flexibilité

Durée

Budget par personne

  • Voyage Mexique

    Voyage Mexique

    Paris - Cancun

    Hôtel Bluesun Marina 3*

    Vol + Hôtel / 8 jours - 8 nuits à partir de 458 €
  • Voyage Mexique

    Voyage Mexique

    Paris - Cancun

    Hôtel Iberostar Paraiso Del Mar 5*

    Vol + Hôtel / 4 jours - 4 nuits à partir de 496 €