Icon Tel 0 899 650 515** du Lundi au Samedi - 8h30 / 19h30

Bourse des voyages, le meilleur du tourisme français en matière de voyages organisés

Forêt laurifère de Madère

Forêt laurifère de Madère

Site à visiter : Forêt laurifère de Madère

La formation de la forêt laurifière remonte au Tertiaire. Elle n'a subi que peu d'altérations, ce qui explique la présence d'une abondante faune et flore endémique.

Elle est intégrée à la réserve naturelle de Madère, créée en 1982, pour protéger cette admirable et complexe biodiversité.

La forêt, appartenant à la catégorie des forêts subtropicales humides, s'étend sur près de 15 000 hectares et s'étage entre 790 et 1 300 m d'altitude.

Elle est de type primaire à 90 % et abrite plus d'une soixantaine d'espèces de plantes vasculaires endémiques, une grande variété de bryophytes, de fougères, de plantes à fleurs (hortensias, amaryllis, fuchsias), de bruyères et de mousses.

La forêt elle-même est essentiellement composée de lauriers canari (Apollonias barbujana), de Larus novocanariensis et de lauriers arborescents. D'autres sortes d'arbres, comme les Mahogany de Madère (Persea indica), les Clethra arborea et les Pittosporums coriaceum, peuplent également cette forêt, réellement unique en son genre.

La faune est très diverse : des espèces rares, comme les chauves-souris Pipistrellus maderensis, les lézards Teria dugesii, les araignées Lycosa blackuralii et les pigeons trocaz de Madère, cohabitent avec d'autres espèces plus communes.

La forêt héberge également plusieurs espèces d'invertébrés et de mollusques gastéropodes.

À proximité se trouvent d'autres sites typiques, qui valent tout autant le détour.

Le parc forestier de Ribeiro Frio, véritable sanctuaire de la nature, avoisine les bois de Zambujal, constitués d'oliviers sauvages propres à l'île. Dans le nord, le village de Santana permet de découvrir l'architecture traditionnelle de Madère, caractérisée par des chaumières à toits pointus.

Enfin, il faut citer le remarquable réseau de levadas, ces canaux d'irrigation creusés à la main, amenant l'eau des montagnes aux champs situés en contrebas. Bâtis par les premiers colons portugais au 15e siècle, le réseau est long de près de 1 000 km. Les levadas traversent la cordillère centrale de l'île, constituée par le pico Ruivo (1 862 m) et le pico de Aieiro (1 802 m).

foret laurifere de madereforet laurifere de madere

partir à Madere

Ville de départ

Destination

Date de départ

Flexibilité

Durée

Budget par personne

Autres lieux à Madere

  • Autotour La route des Fleurs 3*

    Voyage Madère

    Paris - Funchal

    Autotour La route des Fleurs 3*

    Vol + Hôtel / 2 jours - 2 nuits
  • Sao Paulo E Alegria 3*

    Voyage Madère

    Paris - Funchal

    Sao Paulo E Alegria 3*

    Vol + Hôtel / 4 jours - 4 nuits