Icon Tel 0 899 650 515** du Lundi au Samedi - 9h / 20h

Guide Kalamazoo

avec Bourse des Voyages

Guide de voyage

Kalamazoo

Drapeau États-Unis

Tous les guides des villes du Michigan :

Caracteristiques de la ville

Kalamazoo est le siège du comté du même nom, dans le Michigan.
Foyer d'origine des guitares Gibson, Kalamazoo est connue dans le monde de la musique.

Nombre d'habitants

Kalamazoo compte environ 75 000 habitants (estimation 2013).

Histoire

Les premiers habitants de la région sont essentiellement des trappeurs, d'après un recensement datant de 1820.
En 1821, le site de la future ville de Kalamazoo est une réserve indienne, occupée par les Potawatomi. Cette époque reste cependant marquée par la cession des terres au Sud de Grand River à la suite de la ratification du traité de Chicago.
Les Potawatomi quittent la réserve en 1827.
Le pionnier Titus Bronson reste le premier à s'y être implanté définitivement et il délimite les premiers plans de la ville en 1829.
Titus Broson est cependant chassé de la ville en 1836, considéré par tous comme une personne excentrique.
En 1883, Kalamazoo obtient officiellement le statut de ville.
En 1980, Kalamazoo est dévastée par une tornade qui fait 5 victimes et 79 blessés.

Géographie

Kalamazoo se trouve dans le comté de Kalamazoo, au sud-ouest de l'Etat du Michigan, aux États-Unis. La rivière Kalamazoo traverse le nord-est de la ville. Kalamazoo s'étend sur une superficie de 63 kilomètres carrés.

Comment se déplacer en ville ?

La ville de Kalamazoo propose divers modes de transport, bus, taxi ou voiture de location, au choix.
Le bus : la compagnie Metro Transit gère des lignes de bus qui sillonnent la ville. Elles effectuent aussi le trajet entre le centre-ville et l'aéroport.
Le taxi : vous pourrez également prendre un taxi pour vos déplacements.
La voiture : si vous désirez louer une voiture, vous pouvez vous fier aux services des agences de location de véhicules présentes à Kalamazoo.

Que voir ?

La ville de Kalamazoo dispose de nombreux sites touristiques à voir. Les touristes peuvent visiter le Kalamazoo Mall, la Waldo Library, la Stewart Clock tower, le campus du Kalamazoo College, le Radisson Plaza Hotel & Suites et la brasserie Olde Peninsula.
L'University Arena, le Stuart Avenue and South Westnedge Historict Districs, la Celery Flats Historical Area, le Fort Custer National Cemetery, le W.K. Kellogg Manor House valent également le détour.
Le Farmers' Market, la Western Michigan University, Wings Stadium, la Kalamazoo Public Library, le théâtre Kalamazoo Civic Players, le New Vic Theatre et Waldo Stadium sont aussi très prisés par les visiteurs.
Si vous souhaitez découvrir les parcs naturels, rendez-vous au Binder Park Zoo, au Kellogg Bird Sanctuary, au Leila Arboretum, au W.K. Kellogg Experimental Forest, au Wolf Lake State Fish Hatchery, au Kalamazoo Nature Center, au Kalamazoo River Valley Trail, au Knollwood Disc Golf Park, au Spring Valley Park et à l'Upjohn Park.
Les musées tels que l'Air Zoo, un musée dédié à l'aviation, le Gilmore Car Museum, le Kalamazoo Institute of Arts, le Kalamazoo Valley Museum, le W.K. Kellogg Dairy Center ou le Challenger Learning Center sont aussi des endroits remarquables.
Site de la ville de Kalamazoo (en anglais).

Que faire ?

- Faire une randonnée le long de la Kamalazoo
- Se rendre dans les musées et plus particulièrement au musée interactif Air Zoo
- Déguster la « root beer » à la Olde Peninsula Brewery
- Passer la journée dans les vieux quartiers de la ville et se procurer des friperies, des antiquités

Achats ?

Les boutiques de la ville proposent de nombreux produits à acheter. Ne partez pas sans le t-shirt souvenir de la ville où est écrit « Yes, there really is a Kalamazoo ! » (Oui, Kalamazoo existe vraiment ), vendu dans toutes les boutiques de souvenirs de la ville.

Gastronomie et recette(s) du terroir

Les plats : UP Pasties (petites tartes fourrées à la viande et aux légumes), tarte aux pommes de terre douces.
Les desserts : tartes à la cerise, muffins, desserts glacés au chocolat.

Que voir dans la région ?

Aux alentours de Kalamazoo, divers sites touristiques sont à voir.
Les parcs et forêts nationaux de Fort Custer ; le River Oaks Cove Park ; Spring Valley Park ; le Craters of the Moon National Monument ; les nombreux lacs et points d'eau de Lyons Lake, Morrow Lake, Campbell Lake, Averill Lake, Asylum Lake, Woods Lak ou de Whites Lake ; les villes de Grand Rapids, Chicago et Detroit ou Michigan Lake.

Santé ?

Avant le départ, il est fortement recommandé de contracter une assurance couvrant les frais médicaux et le rapatriement sanitaire.
En cas d'urgence appelez le 911.

Hôpitaux à Kalamazoo :
Bronson Methodist Hospital
601 John Street, Kalamazoo, MI 49007
(269) 341-7654

Borgess Medical Center
1521 Gull Rd, Kalamazoo, MI 49048
(269) 226-7000

Décalage horaires

En été : - 7h
En hiver : - 7h

partir au États-Unis

Ville de départ

Destination

Date de départ

Flexibilité

Durée

Budget par personne

  • Indigo Berlin Alexanderplatz (also Indigo Berlin Centre – Alexanderplatz) 4*

    Voyage Etat de New York

    Paris - New York

    Vol + Hôtel
    2 jours - 2 nuits
    à partir de 121 €
  • Hôtel à New York avec visites : Réveillon du Nouvel An

    Voyage Etat de New York

    Paris - New York

    Vol + Circuits
    2 jours - 2 nuits
    à partir de 121 €
  • Iberostar Founty Beach 5*

    Voyage Floride

    Paris - Miami

    Vol + Hôtel
    3 jours - 3 nuits
    à partir de 303 €

Réserver votre vol

kalamazoo

Kalamazoo
Informations pratiques

Comment y aller ?

Le trajet jusqu'à Kalamazoo peut s'effectuer en avion. La durée de vol depuis Paris est de 10 heures en moyenne, hors escale(s). Des compagnies comme American Airlines proposent des vols avec escale(s) au départ de Paris CDG.

Aéroport le plus proche

Aéroport : Aéroport de Kalamazoo (Code IATA : AZO)
Distance : 6 km
Aéroport de Kalamazoo (en anglais).

kalamazoo

Kalamazoo
Ressources

Bibliographie

Grab on to me tightly as if I knew the way de Brian Charles, 2006.

Filmographie

« Kalamazoo ? », de David O' Malley, 2006.
« Telling lies in America », de Guy Ferland, 1997.
« Comic Evangelists », de Daniel Jones, 2006.


<