Icon Tel 0 899 650 515** du Lundi au Samedi - 8h30 / 19h30

Guide Petrolina

avec Bourse des Voyages

Guide de voyage

Petrolina

Caracteristiques de la ville

Petrolina est localisée dans l'État du Pernambouc, au nord-est du Brésil.
Ce sont les activités agricoles qui ont contribué à la notoriété de la ville : on y produit parmi les meilleurs vins et fruits tropicaux du pays, malgré un climat aride. Petrolina est d'ailleurs communément surnommée la « Californie brésilienne » ou la « terre des impossibles ».

Nombre d'habitants

La ville de Petrolina compte 294 081 habitants (estimation 2010). C'est la deuxième ville la plus peuplée de l'État du Pernambouc.

Histoire

Au XVIIème siècle, la région voit l'arrivée de religieux européens, tout particulièrement français et italiens, qui viennent pour prêcher la bonne parole aux populations locales.
Au cours du XVIIIème siècle, l'un d'entre eux, Frei Henrique, appartenant à l'ordre des capucins, fonde la ville. Ce n'est alors qu'un petit village, dans lequel s'arrêtent les voyageurs qui se dirigent vers l'intérieur du pays, pour une étape. A cette époque, le village est surnommé « la croisée des chemins du progrès ».
Il faut attendre 1870 pour que Petrolina obtienne officiellement le statut de ville.
Durant les années 1920, l'évêque Malan est envoyé par le Vatican pour fonder le diocèse de Petrolina, car on y trouve une forte population catholique.
Pendant cette période, il y fait construire la cathédrale, le palais diocésain, le collège Don Bosco et l'hôpital.
Les années 1980 sont marquées par une avancée décisive pour la ville : l'irrigation des vignobles environnants par le fleuve Sao Francisco. L'activité viticole devient alors une des ressources majeures de Petrolina.

Géographie

Petrolina est située dans le nord-est du Brésil, à 1 400 kilomètres de la capitale et 700 kilomètres de Récife. La ville est traversée d'ouest en est par le fleuve Sao Francisco et son altitude s'élève jusqu'à 375 mètres.

Comment se déplacer en ville ?

La ville de Petrolina propose divers modes de transports, Bus, Voiture, Taxi ou Vélo au choix.
Le bus : une vingtaine de lignes desservent la ville et sa périphérie.
La voiture : vous trouverez des agences de location internationales dans le centre-ville. La plupart du temps, il est exigé que le conducteur ait au moins 25 ans.
Le taxi : très empruntés, les taxis circulent en ville, à votre disposition.
Le vélo : il est facile de se déplacer à vélo dans Petrolina. Des vélos en libre-service ont été mis en place par la mairie.

Que voir ?

La ville de Petrolina dispose de plusieurs sites touristiques à voir. Les touristes se rendront principalement à l'île Fogo, au Musée Sertao, au jardin Josefa Coelho ou à la cathédrale du Sacré-C?ur de Jésus.
Ils apprécieront aussi d'aller visiter des lieux emblématiques comme l'ancienne gare de la ville, le pont Presidente Dutra ou le théâtre Dona Amelia.
Site de la ville de Petrolina (en portugais)

Que faire ?

- Se promener le long du fleuve Sao Francisco ou dans le parc Josefa Coelho.
- Prendre un repas au Bodromo, un lieu animé qui regroupe des bars et des restaurants.
- Visiter le zoo botanique de la ville.
- Assister à une répétition des Matinguerios, un groupe folklorique local souvent de passage à Petrolina.
- Goûter aux mangues produites dans les environs.

Achats ?

Pour faire des achats, la ville met à disposition un grand centre commercial, le River Shopping, situé avenue monseigneur Angelo.
Les voyageurs rapporteront de Petrolina la spécialité locale, à savoir le vin. Ils trouveront également des souvenirs, comme des CDs de musique brésilienne ou des maillots d'équipes de football.

Gastronomie et recette(s) du terroir

Les plats : coq cabidela (volaille cuite dans son sang et agrémentée de riz), mao de vaca (pieds de b?uf), feijoada (haricots mijotés avec du porc salé et fumé, de l'ail et des oignons), buchada de carneiro (mouton farci aux tripes, cuisiné en ragoût ou au bouillon), baiaos de dois (mélange de haricots, de riz et de viande).
Les desserts : pudim (sorte de flan sucré), quindim (pâtisserie à la noix de coco), bolo de rolo (gâteau roulé à base de sucre et de goyave).
Les boissons : café, maté (infusion d'herbe maté), caïpirinha (cocktail à base de cachça, de sucre de canne et de citron vert), guarana (soda local), vin.

Que voir dans la région ?

Aux alentours de Petrolina, différents sites touristiques sont à voir.
Juazeiro, ville voisine reliée par le pont Presidente Dutra ; Rodeador et Massangano, des petites îles sur le fleuve Sao Francisco ; Sobradinho et son immense lac, à l'ouest de Petrolina ; Casa Nova, pour ses vignobles réputés dans toute la région ; Serra da Confusoes, un gigantesque parc national.

Santé ?

Il est recommandé de contracter une assurance couvrant les frais médicaux et de rapatriement sanitaire avant le départ. Pour toute urgence, composez le Tél. : 192.

Les hôpitaux de la ville :
Hospital Memoria Petrolina
Rua Tobias Barreto, 2
Petrolina - PE, 56304-210 Brésil
Tél. : +55 87 3862-8900

Hospital Dom Malan
Av. Joaquim Nabuco, S/N
Petrolina, PE, 56302-140 Brésil
Tél. : +55 87 3862-9262

Décalage horaires

En été : -4h
En hiver : -5h

partir au Brésil

Ville de départ

Destination

Date de départ

Flexibilité

Durée

Budget par personne

  • Hôtel Golden Tulip Rio Copacabana 4*

    Hôtel Golden Tulip Rio Copacabana 4*

    Paris - Rio de Janeiro

    Vol + Hôtel
    3 jours - 3 nuits
  • Premier Copacabana 3*

    Premier Copacabana 3*

    Paris - Rio de Janeiro

    Vol + Hôtel
    5 jours - 5 nuits
  • Bandeirantes Hotel 3*

    Bandeirantes Hotel 3*

    Paris - Rio de Janeiro

    Vol + Hôtel
    5 jours - 5 nuits

Réserver votre vol

petrolina

Petrolina
Informations pratiques

Comment y aller ?

Le trajet jusqu'à Petrolina peut s'effectuer en avion. La durée de vol depuis Paris est de 25h en moyenne. Des compagnies comme Air Europa, Tam Linhas Aereas, Iberia ou TAP Portugal proposent des vols avec escales depuis les aéroports Paris CDG et Orly.

Aéroport le plus proche

Aéroport : Aéroport Nilo Coelho (Code IATZ : PNZ)
Distance : 9 km
Site internet de l'aéroport Nilo Coelho (en anglais).

petrolina

Petrolina
Ressources


<