Icon Tel 0 899 650 515** du Lundi au Samedi - 8h30 / 19h30

Guide Erzurum

avec Bourse des Voyages

Guide de voyage

Erzurum

Caracteristiques de la ville

Jeune dynamique et moderne, Erzurum est la capitale de la province homonyme. Elle est réputée à la fois pour sa richesse culturelle, historique et sportive, mais également pour sa position de carrefour aérien, ferroviaire et de bus amenant les touristes dans l'est du pays.

Nombre d'habitants

Erzurum compte environ 383 400 habitants (estimation 2012). C'est la ville la plus peuplée de la province.

Histoire

C'est en 4900 avant J.-C. qu'a été fondée la ville d'Erzurum. A cette époque, plusieurs tribus et nations comme les Mongoles, les Byzantins, les Arabes ou encore les Seldjouk dominent le territoire.
Alors capitale de l'Arménie sous l'égide de la Dynastie Artaxiad et du Roi Arsacid, la ville est conquise en 387 par le Romains. Pour rendre hommage à l'Empereur Theodosius, ils la renomment Theodosiopolis.
Vers 700-800, le général Abdallah ibn Abd al-Malik s'empare de la ville. En tant que capitale de l'Emirat de Qaliqala, elle est utilisée comme une base dans le but de faire des raids sur le territoire byzantin.
L'armée byzantine dirigée par Theophilos Kourkouas conquièrent Theodosiopolis en 931 et 949. A cette occasion, les Arabes sont chassés alors que les Grecs et les Arméniens sont invités à s'installer.
Les troupes byzantines et celles du sultan seldjoukide Alp Arslan s'opposent pendant la Bataille de Manzikert en 1071.
Entre 1514 et 1923, la ville et ses environs tombent aux mains des Ottomans et du Sultan Sélim I. Elle est alors utilisée comme base principale par les forces militaires ottomanes de la région.
Brièvement aux mains des Russes en 1829, Erzurum devient à nouveau une possession ottomane après la signature en septembre de la même année du Traité d'Andrinople.
Au cours de la bataille d'Erzurum pendant la Guerre russo-turque, l'armée russe essaye à nouveau de prendre la ville d'assaut en 1877.
Un nombre important d'Arméniens perdent la vie pendant les massacres hamidiens se déroulant entre 1894 et 1896.
Sous les ordres du général Nikolai Nikolaevich Yudenich, l'armée russe fait son entrée en ville le 16 février 1916. Le bilan des massacres hamidiens est lourd, il fait état de la mort de près de 90% des Arméniens de la province.
La République de Turquie est créée en 1923 par Mustafa Kemal Atatürk.
Pendant la Guerre Froide, une base aérienne de l'OTAN est installée en ville entre 1947-1989.
Un grand nombre de pays rallient Erzurum en janvier et février 2011 pour prendre part aux Universiades d'hiver, une compétition de sports d'hiver.

Géographie

Erzurum est la capitale et la plus grande ville de la province du même nom. Elle est localisée dans le nord-est de la Turquie, au pied du mont Palandöken. La ville s'élève à environ 1 757 mètres de hauteur.

Comment se déplacer en ville ?

La ville d'Erzurum propose divers modes de transport, Taxi, Bus ou Location au choix.
Le taxi : c'est un moyen de déplacement facile à utiliser.
Le bus : le grand nombre de bus facilite la circulation.
La location : diverses agences possèdent des locaux dans le centre-ville.

Que voir ?

La capitale provinciale dispose plusieurs sites touristiques à voir. Les visiteurs se rendront ainsi à la citadelle, au Château d'Erzurum, à Üç Kümbetler (groupement de 3 tombes), à l'Église de Penek Köyü, à l'Église Sainte Marie, à la Mosquée Lala Mustafapasa Camii, à la Mosquée Ulu Cami, et à la Mosquée Gürcü Kapisi Camii. Le Yakutiye Medrese, le Caravansérail (Rüstem Pasa Bedesteni), la Tour de l'horloge, le Cifte Minareli Medrese (l'École de théologie au double minaret), le Yakutiye Medrese (l'École de théologie Yakutiye) et le Monument Aziziye (hommage au peuple d'Erzurum qui a lutté au cours de la Guerre russo-turque) valent aussi le déplacement.
Ils apprécieront aussi le Musée de l'archéologie, le Musée de la maison d'Atatürk et le Musée d'Ethnographie et d'Arts turco-islamiques.
Office du tourisme turc

Que faire ?

- Pratiquer le ski dans la station de sports d'hiver de Palandöken.
- Faire une plongée dans les grottes Elmali Çam Magarasi et Yildizkaya Köyü Magarasi.
- Découvrir les environs pendant une randonnée.
- Profiter des installations dans les stations thermales.
- S'initier au rafting sur le fleuve Çoruh.

Achats ?

La ville compte plusieurs magasins, centre commerciaux et marchés où effectuer des achats. Vous aurez ainsi l'opportunité de trouver de l'ambre noir ou oltu stone, spécifique à la région et d'acheter des bijoux (colliers, bracelets, bagues, boucles d'oreilles, des barrettes...), des pipes, des boîtes à cigarettes, des chapelets taillés ou crées à partir de cette pierre. Il est également possible de rapporter des tapis, des loukoums, des épices ou des Nazar boncuk (amulette en forme d'oeil bleu utilisée comme protection contre le mauvais oeil).

Gastronomie et recette(s) du terroir

Les plats : Cag kebabi (morceaux d'agneau marinés dans une sauce au yaourt, au poivre noir et aux oignons, empalés sur une pique et cuits à la broche), su böregi (sortes de lasagnes au fromage -feta, mozzarela, chaddar- et au persil), eksili dolma (légumes farcis d'un mélange de viande ou de riz), kesme çorbasi (soupe de lentilles, nouilles et tomates), yayla çorbasi (soupe à base de riz, de yaourt, d'oeuf et de farine), salgam dolmasi (navets farcis au boeuf, au bulghur, à la tomate et à l'oignon), yumurta pilavi (riz cuit avec de l'oeuf et des légumes).
Les desserts : Kadayif Dolmasi (tel kadayif -sortes de nouilles de farine et d'eau- farcis de noix et noisettes, roulés, frits puis recouverts de sirop de sucre), baklava (feuilles de pâte phyllo superposées entre lesquelles sont déposés des fruits secs moulus ou concassés, le tout est cuit au four puis recouvert de sirop), lokma (petits beignets frits puis trempés dans le sirop ou le miel et saupoudrés de cannelle).
Les boissons : le café turc, le thé à la menthe, les jus de fruits frais, raki (eau-de-vie à base de raisin servies dans 2 verre, d'un côté l'eau et de l'autre l'alcool).

Que voir dans la région ?

Aux alentours d'Erzurum, peu de sites touristiques sont à voir.
Le pont médiéval à 7 arches de Çobandede qui enjambe la rivière Araxe.

Santé ?

Avant votre départ, n'oubliez pas de souscrire une assurance couvrant les frais médicaux et le rapatriement.
En cas d'urgence, composez le 155 ou le 112.

Hôpital de Erzurum :
Erzurum Regional Training & Research Hospital
Dr.Refik Saydam Caddesi Bölge Egitim ve Arastirma Hastanesi
Tél. : +90 442 232 55 55

Décalage horaires

En été : +1h
En hier : +2h

partir en Turquie

Ville de départ

Destination

Date de départ

Flexibilité

Durée

Budget par personne

  • Grand Park Lara Resort 4*

    Grand Park Lara Resort 4*

    Paris - Antalya

    Vol + Hôtel
    5 jours - 5 nuits
  • Hôtel Relais de Margaux Golf & Spa 4*

    Hôtel Relais de Margaux Golf & Spa 4*

    Paris - Antalya

    Vol + Hôtel
    5 jours - 5 nuits
  • Liberty Hotels Lara 5*

    Liberty Hotels Lara 5*

    Paris - Antalya

    Vol + Hôtel
    5 jours - 5 nuits

Réserver votre vol

erzurum

Erzurum
Informations pratiques

Comment y aller ?

Le trajet jusqu'à Erzurum peut s'effectuer en avion. La durée de vol depuis Paris est de 12h30 en moyenne. Des compagnies comme Pegasus Airlines, Turkish Airlines et KLM proposent des vols avec escales au départ des aéroports de Paris Orly et de Paris Charles de Gaulle.

Aéroport le plus proche

Aéroport : Aéroport d'Erzurum (Code IATA : ERZ)
Distance : 12,1 km
Aéroport d'Erzurum

erzurum

Erzurum
Ressources


<